Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 14 Avril 2020

1 – Abdoulaye Diouf Sarr en visite au Centre national de transfusion sanguine pour demander aux sénégalais d’aider la banque de sang : En dehors de la lutte contre le Covid-19, le Sénégal fait face à une inquiétante pénurie de sang, et pour faire la situation avec les responsables du Centre national, le ministre de la santé demande aux populations de donner un peu de leur sang pour sauver des vies. Il en a profité pour encourager et remercier les concitoyens venus donner leur sang.

2 – Budget destiné à la lutte contre le Covid-19 : Guy Marius Sagna et Frapp veulent 2000 milliards et demandent à intégrer le comité de gestion des fonds : Dans un communiqué publié ce matin, « Le FRAPP trouve ces 1000 milliards insuffisants et demande que ce budget soit porté à 2000 milliards pour gagner la bataille contre le coronavirus. Le FRAPP propose la mise sur pied d’un dispositif de coordination du Force Covid-19 démocratique, transparent, inclusif et permettant le « contrôle citoyen ». A cet effet, le FRAPP propose que les syndicats de la santé et de l’action sociale, Noo Lank et Aar li nu bokk en soient membres »

3 – Les cas communautaires élisent domicile à Dakar : La situation faite ce matin par le ministère de la santé renseigne à souhait le danger qui guette Dakar sans sa globalité. En dehors des 2 nouveaux cas contacts de Louga, tous les autres 6 cas testés positifs sont localisés à Dakar. Le plus inquiétant est que 2 cas communautaires sont venus s’ajouter au cas d’hier décelé dans la capitale.


4 – Scène surréaliste : des jeunes font fuir la police qui voulait les déguerpir de la plage. Franchement, les jeunes qui fréquentent les plages semblent vivre dans une autre planète. Et quand intervient la police, cela se tourne en duels incompréhensibles entre les jeunes et les qui ont dû battre en retraite après des jets de pierres et autres objets dangereux sur eux. La vidéo de l’incident est relayée par nos confrères de senenews.

5 – Le centre de traitement de Darou Marnane fermé faute de malades du Covid-19 : Touba ne compte plus de cas sous traitement au centre de santé de Darou Marnane. Depuis la nuit du lundi au mardi 14 avril 2020, plus aucune personne n’est internée sur place. La dame, dont l’état de santé a paru, parfois très compliqué, a été finalement libérée après avoir été déclarée guérie, informe Moustapha Mbaye de Dakaractu Touba. D’ailleurs, les locaux du centre de traitement ont été nettoyés et désinfectés. Mieux le personnel soignant a même vidé les lieux.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.