Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 5 Avril 2020

1 – Nouveaux cas du jour : Keur Massar en ligne de mire, Saint-louis en embuscade. Meme si le nombre de nouveaux cas a baissé ce dimanche, la situation cache une réalité moins reluisante. En effet, Keur Massar vient d’enregistrer, en deux jours, 2 cas communautaires ; ce qui ouvre une nouvelle brèche inquiétante en banlieue. Saint louis a enregistré aussi ce dimanche deux nouveaux cas contacts.

2 – Affaire Hiba Thiam : Dans le cadre de l’enquête sur la mort de la jeune Hiba Thiam, Dame Amar est en garde à vue depuis hier nuit, la fille de Baba Diao entendue. Comme plusieurs autres jeunes arrêtés après cette affaire malgré les pressions de tous bords, le fils de feu Ameth Amar, défunt PDG de la minoterie NMA Sanders sera entendu pour faire la lumière sur l’histoire qui a conduit au drame. Parmi les jeunes interpellés et entendus par les pandores de Ngor, se trouve la propriétaire de l’appartement, Rougui Diao fille du richissime homme d’affaires Baba Diao « ITOC ». Malgré ces auditions, beaucoup de sénégalais pensent que la procédure n’ira pas jusqu’au bout. D’autres jeunes, dont un trafiquant de drogue, sont également recherchés par les gendarmes, informe Emedia.

3 – La délivrance des autorisations de circuler pose problème : Beaucoup de sénégalais s’interrogent, sur les réseaux sociaux, sur les délivrances des autorisations de circuler lors du couvre-feu. La mort de la jeune Hiba Thiam dans une fête entre potes et, l’aveu fait par la sulfureuse Mbathio Ndiaye sur Snapchatt , en plus des délivrances d’autorisations notées à Thiès, Touba et autres localités, posent un problème de sécurité qui doit être réglé par les autorités concernées.

4 – Les populations de Dieuppeul, Derklé et Castors dans la psychose depuis vendredi soir : Pour cause, la dame qui est décédée avant-hier du Covid-19 à l’hôpital Fann, est très connue dans son quartier  puisque tenant un restaurant fast-food très fréquenté.  Selon nos confrères de Dakaractu, asthmatique, la dame avait été évacuée à l’hôpital Fann où elle a été rappelée à Dieu vendredi soir. Ainsi, depuis l’annonce de son décès, une psychose s’est installée dans les quartiers de Dieuppeul, Derklé, Castors et les Sicap.


5 – Les policiers qui avaient brutalisés des passants lors de la première nuit du couvre-feu sont mis aux arrêts : La révélation est du directeur de la sécurité publique, le commissaire Abdoul Wahab Sall. Invité du Jury du dimanche (JDD) de Mamoudou Ibra Kane, ce 5 avril, sur iRadio et Itv, il précise. « Ils ont fait l’objet au moins de mesures disciplinaires au départ. Au moins, la première catégorie de sanctions leur a été appliquée. Généralement, quand il y a des situations comme ça, c’est des sanctions disciplinaires. »

Les commentaires sont fermés.