Le Café qui réveille l'Info

Top 5 de la mi-journée du 20 mars 2020

1 – Prière du vendredi : Touba ouvre ses mosquées. Dans la ville sainte, les populations vont prier ce vendredi, malgré la décision des autorités qui recommandent d’éviter les rassemblements. Selon Matar Kane, de la dahira Muqadimatul Khidma , aucun ndigël de ne pas organiser la prière de ce vendredi n’a été émis par le Khalife Général des Mourides.

2 – Le maire de Joal, Boucar Diouf, a demandé jeudi la fermeture de l’île de Fadiouth, afin de réduire les risques de propagation du coronavirus dans cette localité du département de Mbour (ouest).’’Fadiouth a la particularité d’être une île d’une superficie de quatre hectares, mais avec une très forte densité de population au mètre carré. Cette île est peuplée majoritairement de personnes âgées. ’’Monsieur le préfet, nous souhaitons obtenir de vous la possibilité de fermer l’île, en attendant que la situation soit entièrement maîtrisée’’, a déclaré  le maire repris par l’Aps.

3 – Lavage mortuaire des personnes décédées du coronavirus: l’association des imams a organisé une formation à l’intention des personnes dédiées au lavage dans les morgues de Dakar. Désormais, si un cas suspecté ou confirmé décède à Dakar, les sapeurs-pompiers sont les seuls habilités à le récupérer des morgues situées dans les quartiers pour acheminer le corps dans les hôpitaux où les personnels sont formés et équipés pour isoler correctement les défunts. La révélation a été faite par Imam Omar Diène de la Grande mosquée de Dakar et secrétaire général de l’association des imams au micro de Babacar Fall.


4 – Injustice réparée : L’Institut  IRESSEF du Pr Souleymane Mboup enfin associé pour les tests au coronavirus : Professeur Mboup l’un des plus grands spécialistes du monde, a été ignoré depuis le début de l’épidémie au profit de l’Institut Pasteur. Ce matin, le ministre de la santé a annoncé une bonne nouvelle. « L’Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Épidémiologique et de Formations (IRESSEF) s’engage auprès de l’État dans la lutte contre le coronavirus. Je remercie le professeur Souleymane Mboup et toute son équipe qui ont décidé de prêter une main forte. Dès la semaine prochaine, l’IRESSEF rejoindra le dispositif de tests du coronavirus, ce qui nous permettra d’avoir un rayon d’intervention plus large », a informé Abdoulaye Diouf Sarr.

5 – Les facturiers la Senelec, Orange, Sen’eau, Expresso, Free demandent aux clients de payer les factures par les moyens électroniques : Ces facturiers veulent éviter de recevoir beaucoup de monde dans leurs agences. « Suite à l’appel du chef de l’État, Macky Sall, (relatif) à l’élan de solidarité pour faire face au Covid-19, nous avons senti, nous, les grands facturiers, de nous regrouper, pour ensemble, définir les stratégies, partager les plannings de continuité des activités mais surtout informer les clients qui nous sont communs, explique Bitèye, face à la presse. «  Pour leur dire quelles sont les mesures que nous prenons, également à la lutte de prévention, en leur demandant de privilégier les moyens de paiement électronique », annonce le DG de la Senelec.


Les commentaires sont fermés.