Le Café qui réveille l'Info

#SenCaféActu du 18 Mars 2020

1 – Situation du jour : 4 nouveaux cas positifs au coronavirus, ce qui fait 31 cas confirmés, 2 patients guéris et 29 en traitement. Selon Source A, les 3 nouveaux cas sur les 4 sont des émigrés sénégalais rentrés au pays. La presse a annoncé d’autres cas hier soir en attente de confirmation par le ministère de la santé. Le mouvement Y en a marre s’implique dans la lutte avec un single présenté hier au ministre Abdoulaye Diouf Sarr, le slogan« corona dégage » est le nouveau cri de ralliement des activistes de Frapp. La mairie de Dakar met 250 millions dans la corbeille repartis entre le ministère de la santé (100 millions) et les hôpitaux et structures de santé de la capitale (150 millions).

2 – La vente du pain désormais interdite dans les boutiques : « Nos services seront particulièrement vigilants et veilleront rigoureusement, à ce que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur contre tout contrevenant. Ces temps de crise ne doivent pas nous faire oublier nos exigences en matière de qualité des produits », confie Aminata Assome Diatta.


3 – Covid-Challenge entre présidents : Macky relève le challenge de Kagamé. C’est à travers une vidéo de sensibilisation sur le lavage des mains que le Président sénégalais a répondu à l’invite de son homologue Rwandais pour combattre le Covid-19. « Cher Président Paul Kagamé, je relève le challenge et encourage toutes les personnes du Sénégal et de tous les pays touchés par ce virus à faire de même », a dit Macky Sall avant le lavage des mains.

4 – Le FMI met en garde le Sénégal : «  Un recadrage budgétaire est inévitable pour faire face à la pandémie de Covid-19 ». Telle est la conviction de Cemile Sancak, Représentante-Résidente du Fmi au Sénégal. D’après la diplomate « cette crise perturbe l’activité économique mondiale avec des répercussions négatives sur le commerce international et le tourisme ainsi que sur les marchés de produits de base et de capitaux. Même si les États parviennent à éviter une épidémie à l’intérieur de leurs frontières, le choc extérieur affectera considérablement les pays d’Afrique subsaharienne, comme le Sénégal »


5 – Denrées alimentaires : Le Sénégal a un stock de 90 jours soutient le directeur du commerce intérieur. Selon Ousmane Mbaye,  «tout dépendra des mesures que les pays avec lesquels nous commerçons seraient appelés à prendre. Je touche du bois, il n’y a pas pour l’instant à s’inquiéter. Pour tous les produits, nous avons des stocks d’au maximum trois mois, mais tout dépendra de l’évolution de la pandémie pour les produits comme  l’huile, le riz, le blé, on n’a pas les éléments d’appréciation de la situation », alerte –t-il. 

6 – Pendant ce temps, les ignobles prédateurs déciment les enfants : Une fillette de 7 ans a été sauvagement violée par l’ex amant de sa maman,  selon nos confrères Les Echos. Le viol s’est passé à Guinaw Rail à Thiaroye.

7 – La guerre des télés : « La salle des profs » contre « e-école », la TFM et ITV ont démarré hier, chacune de son coté, une émission pour accompagner les élèves durant les « vacances forcées » dues au coronavirus. Les groupes de presse se font un marquage à la culotte pour le créneau éducatif rendu attrayant par le repos forcé des élèves. Ainsi, la TFM a sorti la grosse artillerie autour de Astou Mbène Thioub, ITV essaie de répliquer avec le professeur Songué, un transfuge de GFM.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.