Le Café qui réveille l'Info

#SenCaféActu du 17 Mars 2020

1 – Plan de contingence contre le Covid-19 : ce que l’on sait ce mardi. Le Sénégal compte 25 individus contaminés en traitement, 2 personnes guéries, des centaines de personnes contact toujours suivies et contrôlées. Hier dans la soirée, un cas suspect a été signalé au Cap Skirring. Il s’agit, d’après notre confrère Lamine Ba, d’un vieux français de 88 ans accompagné de son épouse ; des prélèvements ont été faits et envoyés à Dakar et le couple est en quarantaine dans leur hôtel. Touba, le cluster de la propagation, se stabilise avec le déploiement massif des équipes du Centre des opérations d’urgences sanitaires (Cous) qui ont quadrillé la ville. Les moyens financiers et techniques sont aussi sous contrôle, grâce à l’anticipation du ministère de la santé.  Les mesures de suspension de vols entre le Sénégal et certains pays (France, Italie, Espagne, Portugal, Belgique, Tunisie, Algérie et Maroc) prises hier rassurent les sénégalais qui s’en félicitent unanimes. Cette décision a créé le désarroi chez beaucoup de touristes européens  coincés dans les hôtels et les régions du Sénégal. Le centre d’appel du ministère est saturé avec plus de 2076 appels reçus depuis le début de l’épidémie. La traque des colporteurs de fake news a commencé avec la convocation à la gendarmerie de Mbaye Pekh, Selbé Ndome et Moustapha Massiré de Touba.

2 – Bateau Aline Sitoe Diatta à l’arrêt pour un mois : Suite à la détection d’un cas suspect de coronavirus à bord du bateau hier matin, la Cosama qui exploite le bateau, a décidé d’arrêter les rotations entre Dakar et Ziguinchor pour une durée d’un mois. Cette décision va porter un coup dur aux usagers surtout les commerçants et les touristes fidèles voyageurs sur cette ligne.


3 – La Mauritanie bloque beaucoup de modou-modou qui ont fui l’Europe pour le Sénégal : En provenance d’Italie ou d’Espagne, ils seraient nombreux à être bloqués en Mauritanie et chercheraient à rentrer au Sénégal avec l’aide de pêcheurs qui étaient partis chercher du poisson au large des eaux de la Mauritanie. En d’autres termes, ces Sénégalais, sans doute gagnés par la psychose et provenant de pays européens ont été bloqués par la Mauritanie, selon une source de Emedia, 

4 – Ses ressortissants indexés comme ceux qui ont amené le virus au Sénégal, l’Ambassade de France met en place une cellule de crise : Suite à la décision du Sénégal de suspendre les vols vers ou en provenance de la France, plusieurs citoyens français notamment des touristes sont coincés au Sénégal. En plus, plusieurs français infectés du Covid-19 sont hospitalisés à Dakar. Devant la situation préoccupante de ses ressortissants, l’ambassade de France à Dakar a mis en place une cellule de crise avec une équipe d’une dizaine de personnes pour prendre en charge cette question.


5 – Le geste apprécié de Sadio Mané : L’international a remis 30 millions de Francs Cfa au comité national de lutte contre le coronavirus, pour dit il apporter sa modeste contribution au combat que mène le pays contre le Covid-19.

6 – Face aux actes d’incivisme et d’indiscipline, la gendarmerie met en garde : L’Etat est décidé de sévir contre les récalcitrants aux mesures prises par l’Etat pour combattre le Covid-19 et les colporteurs de fake news. Le Haut commandant de la gendarmerie a sorti un communiqué hier soir pour que nul n’en ignore. Il met en garde « contre la désinformation et la publicité mensongère notamment sur les réseaux sociaux ». Le Général Tine s’engage aussi « à faire respecter les mesures de l’état d’urgence sanitaire comme les rassemblements »

7 – Mesures contre le Covid-19 : Karim Wade soutient Macky Sall et met en garde: «  Des mesures d’endiguement ont été prises par le Président de la République, M. Macky SALL, je les soutiens. Nous sommes tous appelés à respecter strictement les recommandations des médecins et à mettre en œuvre leurs directives. C’est notre responsabilité collective qui est engagée. Sans doute faudra-t-il faire plus dans les jours à venir si la propagation du virus s’intensifie sur l’ensemble du territoire de notre pays. Cela exigera, de la part des autorités publiques, une organisation sans faille, de la réactivité, de la rigueur et une discipline de fer. Il y va de notre sécurité sanitaire, de notre droit à la vie et de l’avenir de notre pays », a indiqué Karim Wade dans un communiqué.


8 – Le meurtrier de la jeune Khady Diouf de Thiès passe aux aveux : Le fils du guide religieux interrogé sous le régime de la garde à vue après le meurtre de la jeune Khady Diouf à Thiès, est passé hier, aux aveux. Le mis en cause se nomme Assane Fall, selon nos confrères de Libération. Le jeune marabout aurait demandé à un de ses disciples d’aller au domicile de la jeune fille pour qu’elle vienne lui répondre. Khady Diouf avait confié à ses parents qu’elle a été engrossée par le marabout qui l’aurait violée. Domicilié au quartier Médina Fall de Thiès, la défunte avait quitté son domicile, la nuit du samedi au dimanche, aux environs de 21 heures. Elle ne reviendra jamais.

Adama Sow

Les commentaires sont fermés.