Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 16 Mars 2020

1 – Un cas suspect dans le bateau Aline Sitoe Diatta crée la panique à bord : Selon la RFM, les 300 passagers sont toujours en isolation dans le bateau depuis ce matin. Des prélèvements ont été effectués sur les passagers  du navire qui est arrivé ce matin en provenance de Ziguinchor. Le cas suspect est un français qui partageait sa cabine avec 7 passagers, tous confinés dans leur cabine.

2 – Les sénégalais réclament la fermeture  des points de passage des voyageurs en provenance des pays fortement contaminés : Malgré les mesures prises par le Chef de l’Etat samedi dernier, des porteurs du virus entrent dans le pays. Les derniers cas de Nianing, de Mermoz et du sénégalais signalé à l’AIBD avant-hier venant d’Espagne, les sénégalais demandent aux autorités d’arrêter ces flux de porteurs du virus qui continuent à débarquer au Sénégal. Le ministre de la santé a été longuement interpellé sur cette question hier sur le plateau de la 2STV.


3 – Un énième talibé tué… La liste macabre s’allonge. Cette fois-ci, le drame s’est produit à Keur Madiabel, à Kaolack, vendredi dernier, aux environs de 15 heures 30 minutes, a appris Emedia.sn. Le talibé Malick Loum âgé de 11 ans dormait dans la salle de cours. Ce que son maître coranique, Mbaye Senghor, n’a pas toléré. Voulant le réveiller, il lui a donné un coup de corde sur la tête, et l’enfant s’est évanoui. Il succombera finalement malgré les tentatives de réanimation des personnes venues à son secours. Le maître coranique, lui, est en garde-à-vue, et l’enquête suit son cours, selon le correspondant d’Emedia.

4 – Fake news : Moustapha Diakhaté accuse des dignitaires de Touba : Moustapha Diakhaté est très remonté contre certaines personnes, des « ignorants », qui font des prêches et recommandent des panacées concernant la pandémie du coronavirus. « Depuis plusieurs jours, dans les réseaux sociaux notamment, des « Mouridismivores », et de très nombreux autres ignorants de la pire espèce prêchent, sans gêne, l’obscurantisme le plus borné pour ce qui concerne le Coronavirus », déclare Moustapha Diakhaté, repris par Senego. D’après M. Diakhaté, cette situation très préjudiciable au Mouridisme est essentiellement la conséquence du silence des Oulémas disciples de Cheikh Ahmadou Bamba. Leur silence a fait le lit d’un discours borné qui abrutit les Talibés, ternit l’image de Touba et pervertit les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba.


5 – Le casse-tête des bus tatas, des cars rapides : «Le transport en commun constitue un véritable problème dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Les minibus communément appelés «Tata» constitueront l’exception à l’interdiction des rassemblements. Des dizaines de personnes s’y entassent comme des sardinelles. C’est pire que les rassemblements publics interdits par Macky Sall dans ce contexte de coronavirus. En tout cas, les autorités doivent y penser», alertent nos confrères de l’AS.


Les commentaires sont fermés.