Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 12 Mars 2020

1 – « l’Etat doit avoir le courage de demander aux chefs religieux d’annuler ou de reporter tous les grands rassemblements » : Des sénégalais se font écho de la déclaration de Seydi Gassama d’Amnesty International Sénégal. Avec l’infection de la famille du modou-modou venu d’Italie pour le magal de Porokhane, beaucoup de sénégalais ont exprimé la même doléance. Tivaouane accueille la ziarra annuelle dimanche prochain, Touba abrite le Kazu Rajab le 22 et Yoff, Cambérène et Ngor vont accueillir l’Appel de Seydina Limamou Laye les 25 et 26 mars.

2 – Comité du Kazu Rajab : « nous laissons tout entre les mains de Serigne Fallou ». Les membres du comité d’organisation du Magal de Kazu Rajab, prévu le 22 mars 2020, n’ont pas fléchi dans leur volonté de tenir l’évènement. Ce, malgré la confirmation de deux cas de coronavirus (un émigré et son épouse et des cas suspects) dans la ville sainte de Touba. Le coordonnateur dudit comité, El Hadj Fallilou Ndiaye, qui dit mesurer la «gravité de la situation», préfère tout laisser entre les mains du deuxième khalife de Bamba, à qui est dédiée cette commémoration. «Nous laissons tout entre les mains de Serigne Fallou Mbacké, a-t-il déclaré avec insistance. Les médecins, en collaboration avec les autorités municipales et territoriales de la localité, ont déjà pris les mesures nécessaires pour protéger les pèlerins de cette maladie», a-t-il confié à Seneweb tout à l’heure.

3 – D’autres contaminations sont à craindre : L’une des épouses du patient infecté de Touba testée positive au Covid-19, d’autres contaminations sont à craindre au sein des membres de la famille, d’après des sources autorisées de Libération. Les résultats des prélèvements effectués par l’Institut Pasteur sont attendus d’un moment à l’autre. Le ministère de la santé va donner la situation à 17h.


4 – Seydi Camara président de l’Association des sénégalais de Brescia et Province, dans la région de Lombardie en Italie, déplore que le premier sénégalais porteur du virus soit un émigré en provenance de l’Italie. « Nous sommes très désolés et très tristes de cette nouvelle. D’ailleurs depuis le début de la maladie, on était en train de faire une mobilisation appelant à tous nos compatriotes sénégalais à rester sur place. Je pense que c’est une situation très grave et que les Sénégalais doivent se rendre compte que la maladie n’épargne pas ni couleur ni religion », a-t-il confié à la Rfm.

 

5 – L’Institut Pasteur Pasteur va fabriquer des kits de dépistage rapide du Covid 19 : Selon e-media, ce projet entre dans le cadre d’une collaboration entre l’Institut Pasteur de Dakar et une société de biotechnologie britannique Mologic. S’il aboutit, près de deux millions de kits seront produits chaque année pour le continent africain où déjà 12 pays africains, pour plus de 110 patients diagnostiqués positifs (dont 5 au Sénégal), sont touchés par la pandémie du coronavirus.


Les commentaires sont fermés.