Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 05 Août 2023

1- Juan Branco arrêté à Rosso (Mauritanie)

L’avocat français Juan Branco vient d’être arrêté. L’information a été confirmée au sein de l’Assemblée par la députée Coura Ndiaye. Selon Igfm, il a été interpellé à Rosso Sénégal après qu’il ait quitté le Lac rose. D’après elle, l’avocat français a été appréhendé par la Police mauritanienne.

Pour rappel, l’avocat de Ousmane Sonko a été visé par une information judiciaire. En outre, le procureur avait requis un mandat d’arrêt international. Le dimanche 31 juillet, il a pu faire son entrée au Sénégal et a participé à une conférence de presse organisée par les avocats de Ousmane Sonko.

2- Afrobasket féminin 2023 : Des Lionnes prêtes à croiser le fer avec les D’Tigers (Aya Traoré)

La capitaine de l’équipe nationale de basket du Sénégal, Aya Traoré, a assuré que ses coéquipières étaient prêts et déterminées à remporter la finale de l’Afrobasket devant  opposer les Lionnes D’tigres du Nigeria ce samedi à Kigali.

‘’Nous sommes toutes prêtes. C’est une finale à jouer. Nous nous sommes préparées. L’état d’esprit est bien. Les filles sont motivées. Maintenant, il faut se donner à fond. Tout le monde est prêt’’, a-t-elle déclaré à quelques heures du match (16h GMT). Aya Traoré, 40 ans, fait partie des équipes du Sénégal qui avaient perdu les finales de 2017 et 2019 contre le Nigéria.

Selon elle, ses coéquipières se préparent à vivre un ‘’match dur’’ contre les D’tigres. ‘’Elles sont physiques. Les filles le savent et nous sommes prêtes à les affronter. Nous nous attendons à tout. C’est une finale. Nous allons nous concentrer sur ce que nous savons faire’’’, a assuré la capitaine des Lionnes.

À DÉCOUVRIR

3- Ziguinchor : Une vingtaine de manifestants déférés au parquet

La vive tension notée depuis lundi dernier suite à l’emprisonnement du Maire de Ziguinchor, Ousmane Sonko, a baissé d’intensité. La vie reprend peu à peu son cours normal dans plusieurs quartiers, même si les stigmates sont toujours visibles. Plusieurs barricades ont été levées par les FDS. Mais un calme précaire règne dans les quartiers périphériques où les jeunes ruminent encore leur colère. 

Ces manifestations ont occasionné l’arrestation de plusieurs individus. Jusqu’à hier, les informations font état d’au moins dix-huit (18) manifestants déférés au parquet. Trois (03) sont en garde à vue, selon toujours les mêmes sources. 

4- Axe Touba-Dahra : Un minicar percute un camion et fait deux morts

Un accident mortel s’est produit dans la nuit d’hier vendredi vers vingt deux heures sur la route Touba Dahra à l’entrée du village de Déali. Un minicar en provenance de Touba a percuté un camion en panne et  stationné sur la chaussée  sans panneaux de signalisation. 
Le choc a fait deux morts et neuf blessés. Les vieux Djiby Malao Ndiaye (68 ans) et pape Soukeye Sy (63 ans) ont péri sur place .Toutes les victimes ont été acheminées au centre de santé de Dahra.

5- Dissolution de Pastef : Les Patriotes préparent la contre-offensive

Le ministère de l’Intérieur a officiellement informé le parti Pastef de sa dissolution. La notification de la décision a été transmise par la Sûreté urbaine à Birame Soulèye Diop, vice-président de la formation politique chargé des structures.
Les Patriotes n’entendent pas acquiescer sans réagir. «Nous sommes en train de nous pencher sur cette question avec nos avocats, a prévenu dans les colonnes de Bés Bi Ayib Daffé, le secrétaire général par intérim de Pastef. Toutes les voies de recours seront empruntées.»

Les commentaires sont fermés.