Le Café qui réveille l'Info
free porn bestporn4you.com deepthroating milf gags on hard cock in pov. sex videos

Université Amadou Mahtar Mbow : Le Saes ouvre un front contre le Recteur

Calendrier universitaire qui tarde, non-respect de décisions d’instances délibérantes, érection de pôles en contradiction avec la réglementation. Ce sont là les griefs que la coordination du Saes-Uam porte à l’encontre du Recteur de la 2ème université publique de la région de Dakar.

La Coordination des étudiants de l’Université Amadou Makhtar Mbow (Uam) déroule, entre le 6 et le 14 mars, son plan d’actions pour un démarrage effectif des cours qui devait intervenir le 3 avril. Même chose chez les enseignants de la 2ème université de Dakar affiliés au Syndicat autonome de l’enseignement du supérieur (Saes), qui ont ouvert un front contre le Recteur. «La Coor­dination Saes du campus de l’Université Amadou Mahtar Mbow, outre le préavis de grève transmis à qui de droit, se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux jusqu’à satisfaction complète de la plateforme revendicative», a indiqué samedi Kemo Baldé parlant au nom de ses collègues.

À DÉCOUVRIR

RAPPORT PRODAC

La coordination avait tenu un point de presse dans l’enceinte de l’Uam pour se faire entendre. Prenant au rebond la revendication estudiantine, la coordination demande un démarrage effectif des activités pédagogiques. «Depuis son inauguration le 1er décembre 2022, l’Uam n’a toujours pas démarré ses activités pédagogiques. Pour le moment, l’autorité reste évasive sur la question du calendrier universitaire, qui impacte directement les enseignants-chercheurs dans la planification de leurs activités de recherche», ont fait valoir les universitaires. «La Coor­dination Saes-Uam appelle l’autorité à établir et envoyer dans les meilleurs délais le calendrier universitaire pour l’année académique 2022/2023», ont ainsi insisté les membres du Saes par la voix du porte-parole du jour.

Pr Baldé et ses collègues ont aussi pointé du doigt le non-respect des décisions prises par les instances délibérantes de l’Uam. Ceci, en dépit d’un courrier envoyé en ce sens le 2 mars pour attirer l’attention du Recteur sur la nécessité de respecter lesdites décisions. «Malgré sa réponse positive, la Coordination Saes-Uam constate, de nouveau, que les be­soins exprimés par les départements, et consignés dans des Pv, n’ont pas été respectés à la suite des derniers appels à candidature pour le recrutement de personnel d’enseignement et de recherche», a noté, illustrations à l’appui, l’enseignant-chercheur en sciences de gestion. «La Coordination Saes-Uam dénonce ces forfaitures dont la seule origine profonde est le non-respect des textes portant organisation et fonctionnement de l’Uam», a-t-il signifié, appelant dans la foulée le Recteur à surseoir définitivement à la mise en place des pôles. «La coordination, dans une logique de partenariat pour la bonne marche de l’Uam, a alerté, par correspondances et lors de la tenue de deux réunions avec le Recteur, sur le caractère non statutaire des pôles que l’autorité est en train d’ériger», a rappelé Pr Baldé ; ceci, a-t-il dit, malgré «que le Recteur ait lui-même reconnu le caractère non statutaire des pôles».(Avec LeQuotidien)

Les commentaires sont fermés.

https://onlyragazze.com
www.sessohub.net hot latino twink angelo strokes his large meaty cock.