Le Café qui réveille l'Info

Sous équipement des postes de santé : Des bébés prématurés décèdent chaque année faute de couveuse

Beaucoup de nouvelles mamans payaient le coût du sous-équipement du poste de santé de Saly Tapé. En effet, des bébés prématurés y décèdent chaque année. Une chose aura manqué pour espérer les maintenir en vie : des couveuses. Faute de couveuse, des mères ont perdu leurs bébés.

L’infirmier Chef de poste de Saly Tapé, Dame Seck, explique : « nous avions l’habitude de perdre des prématurés faute de place au niveau des hôpitaux. Après l’accouchement, on n’avait pas de couveuse pour accompagner les bébés nés avant terme et on les perdait souvent ».  

Les drames de ce type étaient courants dans le poste de Saly Tapé. L’infirmier chef de poste se souvient amèrement de plusieurs drames, la dernière perte de vie était des jumeaux. Une situation qui n’avait pas laissé insensible le corps soignant, qui même s’il s’orientait vers les autres structures de santé, aucune couveuse n’était libre.
Grâce à un appel à l’aide lancé par le corps soignant, une maternité (qui porte les noms de deux disparus Abdou Aziz Thiam, un joueur de basket qui évoluait au Qatar et Arnaud, le fils de Joseph Colomaire, directeur d’hôtel) leur a été offerte par le directeur de l’hôtel Rhino et ses partenaires Qataris pour la promotion de la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant.

Ça va aussi alléger les travailleurs que nous sommes. On a l’habitude de demander aux gens de travailler mais sans les doter de moyen nécessaires », soutient Dame Seck. Des recommandations ont été formulées par le sous-préfet de l’arrondissement de Sindia, Ibrahima Ndiaye et le maire de la ville de Saly, Ousmane Guèye.
« La santé joue un rôle fondamental dans la vie de l’être humain. Cette maternité prendra en charge les préoccupations de la population. Le matériel est de très bonne qualité. J’invite le personnel de santé à redoubler d’efforts et tout faire pour s’acquitter correctement de leur devoir. Dès lors que les conditions sont réunis, que les résultats suivent », invite le sous-préfet.(Avec Seneweb)

Les commentaires sont fermés.