Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 Janvier 2023

1- Politique : Soham Wardini reprend service auprès de Khalifa Sall

C’est le quotidien Bès bi qui donne l’information. selon le journal, l’ancienne responsable de l’Afp, Soham El wardini a repris du service auprès de Khalifa Sall et participe activement à la tournée du leader de Taxawu Sénégal, candidat déclaré à la Présidentielle de 2024.

D’ailleurs, précise le journal, l’ancienne mairesse de Dakar était aux côtés de son prédécesseur, lors de l’activité Mottali Yeené, à Rufisque, tenu le week-end dernier. Contactée par Bés bi, elle n’a pas voulu commenter l’information, confirmée par de hauts responsables de Taxawu Sénégal.

Non choisie par Yewwi askan wi pour la candidature à la Ville de Dakar, lors des Locales du 23 janvier 2022, Soham El Wardini avait pris ses distances avec son prédécesseur, à la tête de la Ville, pour monter une liste parallèle sous la bannière de Bunt-bi. A la veille des Législatives, interrogée par Le Quotidien, Soham El Wardini affirmait réfléchir à quitter la politique. Il n’en est rien.

2- Grève illimitée des transporteurs : Mansour Faye et les syndicalistes ne parlent pas le même langage

La grève des transporteurs routiers se poursuit, après l’échec des négociations tenues hier entre le ministre de tutelle, Mansour Faye et l’intersyndicale des transports routiers, regroupant Alassane Ndoye, Gora Khouma et Pape Mamadou Ndiaye.

D’après L’As, repris par Seneweb, les parties prenantes n’ont pas pu trouver un terrain d’entente après 5 tours d’horloge. Une autre rencontre a été convoquée. Mais, en l’absence de consensus, l’intersyndicale a décidé de maintenir le mot d’ordre de grève illimitée.

3- Auteur de trois cambriolages : Les aveux du TikTokeur, Samba Ka

Dans la nuit du 14 au 15 janvier dernier, les policiers du commissariat urbain de Linguère ont reçu une information relative à un triple cas de cambriolage au quartier abattoir.

Arrivés sur les lieux indiqués, les limiers ont constaté que 3 commerces ont été visités par un ou des malfaiteurs. En effet, les portes d’accès ont été défoncées et des produits alimentaires ont été vandalisés selon des sources qui se sont confiées à Seneweb.

L’exploitation des images d’une vidéo surveillance a permis d’identifier le suspect avec l’appui des sources de la police. Le butin emporté par Samba Ka. Le célèbre tik-tokeur Samba Ka a commis le triple cambriolage tout seul. Il a réussi à emporter une somme de 75 000 frs cfa dans le multiservices, un téléphone portable, un sac contenant du lait et d’autres objets. Convoqué depuis cinq jours, Samba Ka n’a pas voulu se présenter à la police. Ainsi les enquêteurs avaient même lancé un avis de recherche et d’interpellation en sollicitant le concours de la gendarmerie. Mais le tik-tokeur incriminé a déféré finalement à la convocation, hier vendredi. Interrogé sur les faits, Samba Ka a nié catégoriquement son implication dans ce triple cambriolage.

Selon des sources de Seneweb, le berger a fini par craquer lorsque les enquêteurs ont visionné les images de la vidéo de surveillance. En plus, le téléphone portable de Samba Ka a été localisé à Linguère dans la nuit des faits. Mais il avait éteint, par la suite, son appareil cellulaire avant de commettre son forfait.

 » J’étais venu à Linguère la nuit des faits vers 21h. Mais j’ai attendu jusqu’à la fermeture des trois commerces avant de commettre le triple cambriolage vers 03h du matin » avoue Samba Ka.

À DÉCOUVRIR

Placé en garde à vue dans les locaux du commissariat urbain de Linguère, le célèbre tik-tokeur risque d’être jugé à la chambre Criminelle. Il est poursuivi pour vol avec effraction, commis la nuit avec moyen de transport et dommage à la propriété mobilière et immobilière d’autrui.

4- Riz « Royal Umbrella » : Pourquoi la suspension a été levée

Le verdict est tombé après la suspension de la commercialisation du riz « Royal Umbrella ». Le ministère du Commerce, à travers la Direction du Commerce intérieur (DCI), rassure : « Il n’y a aucun danger à manger le riz « Royal Umbrella ».

Pour rappel, la commercialisation du riz de marque Royal Umbrella importée par la société Regal était suspendue jusqu’à nouvel ordre, sur l’ensemble du territoire national. La mesure prise par la direction générale du Commerce intérieur était motivée par une suspicion sur la présence de plastique dans le lot de riz parfumé de la marque « Royal Umbrella » « Vu les informations qui circulent dans les réseaux sociaux sur la qualité de riz de marque Royal Umbrella, soupçonné d’être impropre à la consommation, en attendant l’aboutissement des investigations ouvertes par la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales, la commercialisation du riz de marque Royal Umbrella importée par la société Regal est suspendue jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du territoire national », justifiait le communiqué des services du ministre de tutelle, Abdou Karim Fofana.

En guise de mesures conservatoires, la DCI avait procédé à la saisie des quantités de riz de la marque détenues dans les magasins de l’importateur et effectué des prélèvements d’échantillons représentatifs transmis au Laboratoire national d’analyse et de contrôle (Lanac) aux fins d’analyses. Les résultats n’ont pas révélé la présence de corps étrangers dans les échantillons prélevés, informe Les Echos.

5- SN-APS : Le DG ambitionne d’engager son entreprise sur les chantiers de la modernité

Le directeur général de la société nationale Agence de presse sénégalaise (SN-APS), Thierno Ahmadou Sy, a fait part, samedi à Saly-Portudal (Mbour, ouest) de son ambition d’engager sa société sur ‘’les chantiers de la modernité et de la suprématie’’ pour continuer à être l’une des meilleures entreprises de presse en Afrique.

‘’Nous sommes à un tournant décisif, nous devons engager la SN-APS, comme l’a fait, il y a deux ans, le président de la République, Macky Sall, sur les chantiers de la modernité, de la suprématie (sur le paysage médiatique sénégalais et Africain). Nous voulons renforcer cette dynamique pour que l’APS continue de rester l’une des meilleures en Afrique’’, a-t-il notamment indiqué.

M. Sy intervenait à l’ouverture à Saly-Portudal (Mbour), des travaux d’un atelier sur ‘’les défis d’une agence de presse face à la transformation digitale et d’un nouveau modèle économique d’une agence de presse’’. La rencontre est organisée par l’APS pour discuter essentiellement sur le Top management de l’entreprise sur les enjeux de l’heure.

La cérémonie officielle de ce séminaire qui se poursuit jusqu’à dimanche, a été présidée par le directeur de la Communication, Ousseynou Dieng, en présence du président du Conseil d’administration de la SN-APS, Pr Moustapha Samb.

‘’C’est pour que nous comprenions que maintenant que nous devons redorer le blason de la SN-APS, que nous comprenions que les enjeux sont énormes, parce que l’Etat du Sénégal a fait des efforts. Nous avons changé de statut’’, a-t-il expliqué sur les raisons de cette rencontre.

Il a aussi estimé que l’APS doit continuer de sensibiliser les autorités politiques pour ‘’qu’elles comprennent, comme l’a compris d’ailleurs, le président de la République, que nous avons un grand rôle à jouer et que nous agents de la SN-APS, nous sommes prêts à assumer nos responsabilités face à l’histoire, dans le paysage médiatique et à renforcer l’héritage que nous avons trouvé sur place’’.
(Avec APS)

La Rédaction de SenCafeActu

Les commentaires sont fermés.