Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 16 Janvier 2023

1- Accident à Sakal : 6 blessés graves en réanimation, 21 morts… 

21 morts est le bilan de la violente collision survenue ce lundi matin, dans la région de Louga. En cause un âne en divagation. Il y a 6 blessés graves, en état critique. Le pronostic vital de ces victimes est engagé et 17 blessés qui sont en train d’être stabilisés, renseigne le médecin chef de la région de Louga, Modou Kayré. Il informe que pour le moment, les 21 corps des personnes décédées ont été tous amenés dans les morgues des mosquées de Louga.

2- Accident de Louga : Un hélicoptère de l’Armée pour évacuer trois blessés graves à Dakar

Trois blessés graves de l’accident survenu ce lundi matin dans la commune de Sakal, région de Louga, vont être évacués à Dakar. Un grand hélicoptère de l’armée de l’air est actuellement posé sur la pelouse du stade Alboury Ndiaye de Louga pour leur évacuation.

Selon la Rfm qui donne l’information, le ministre de l’Intérieur Antoine Felix Diome ainsi celui des infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, sont sur les lieux. Ils attendent l’arrivée des blessés. A signaler qu’un important dispositif sanitaire est constaté au niveau du stade. Sept ambulances sont sur les lieux.

Pour mémoire, l’accident a fait 20 morts dont 19 sur le coup et 23 blessés. Parmi ces derniers, 3 ont été évacués à l’hôpital régional de Saint-Louis. A l’origine du drame, une collision entre un car Ndiaga-Ndiaye et un camion.

3- Sécurité routière : Le gouvernement va poursuivre l’exécution des décisions


Le gouvernement sénégalais a réitéré lundi son engagement à poursuivre l’exécution des décisions prise dans le cadre de l’amélioration de la sécurité routière.

‘’Le gouvernement poursuit l’exécution des décisions prises pour garantir la sécurité routière, lors du Conseil interministériel tenu le 9 janvier’’, a notamment indiqué son porte-parole, dans un communiqué parvenu à l’APS. Il s’agit là d’une réaction du gouvernement au nouvel accident de la circulation qui a fait dans la soirée de dimanche 20 décès et 24 blessés à Mbengour, un village de la commune de Ngeun Sarr, dans le département de Louga.

À DÉCOUVRIR

L’accident ayant impliqué un camion et un car de transport en commun a provoqué 20 décès et 24 blessés. Il est survenu une semaine après celui de Sikilo, une localité du centre du Sénégal et qui avait fait 42 morts et une centaine de blessés. Le gouvernement avait au lendemain pris 22 mesures dont l’application est censée garantir un renforcement de la sécurité routière. Elles avaient été décidées à l’issue d’un Conseil interministériel organisé à Diamniadio, dans le département de Rufisque.

4- Accident de Sakal (20 morts) : Aminata Touré propose le rétablissement du réseau ferroviaire

Le Sénégal pleure encore ses morts. Plus de 20 personnes ont perdu la vie à la suite d’un accident qui s’est déroulé, ce lundi matin vers 5h à Sakal vers Louga, dans le nord-est du pays entre un car « Ndiaga Ndiaye » et un camion. «Nous n’avons pas fini de pleurer les 40 morts du terrible accident de Gniby qu’on déplore encore ce matin 19 vies perdues sur la route de Saint Louis. Que Allah accueille au Paradis les victimes et accorde un rapide rétablissement aux blessés », a déclaré l’ancienne présidente du Conseil économique social et environnemental (CESE), Aminata Touré, sur Twitter.

Par ailleurs, l’ancien Premier ministre a aussi fourni des recommandations aux autorités étatiques. «Nous rappelons au gouvernement que c’est sa responsabilité que d’assurer la sécurité des voyageurs», souligne Mimi Touré. Selon elle, «il est urgent de rétablir notre réseau ferroviaire laissé à l’abandon afin que les voyageurs aient plus de choix dans les moyens de déplacement», rapporte Seneweb.

5- Marine Le Pen en visite de trois jours au Sénégal à partir de ce lundi

Marine Le Pen sera à Dakar pour une visite de trois jours, à partir de ce lundi. L’objectif de ce voyage au pays de la « Teranga », détailler sa vision d’un « codéveloppement euro-africain ». Elle quitte ainsi la France ce lundi après-midi.

« La France et le Sénégal peuvent devenir les deux moteurs d’une relation de confiance retrouvée entre l’Europe et l’Afrique. […] À nous de peser ensemble, à l’OMC comme dans les négociations de bloc à bloc, pour réussir cette conciliation complexe de l’équilibre des sociétés avec les exigences d’une croissance soutenable…« , avait souligné Marine Le Pen dans une tribune publiée ce lundi dans le quotidien L’Opinion. Elle y détaillait les ambitions de son déplacement.

Selon Senego ce déplacement n’est pas fortuit. Et elle sera accompagnée de Philippe Olivier, eurodéputé RN, de la vice-présidente de l’Assemblée nationale Hélène Laporte, du conseiller Nicolas Lesage…

La Rédaction de SenCafeActu

Les commentaires sont fermés.