Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 16 Janvier 2023

1- Affaire Sweet beauty : Les secrets du réquisitoire du procureur dévoilés

Selon nos confrères de Libération, le procureur a demandé au doyen des juges une mise en accusation de Sonko et de Ndèye khady Ndiaye mais aussi leur renvoi devant la chambre criminelle.

Le parquet ignore les audios versés par Mc Niasse, les témoignages de Seydina Oumar Touré, de Ndeye Fatou Sène (Mme Tall). Le procureur affirme qu’ils « n’ont aucun rapport avec les faits visés ».

La décision finale du doyen des juges est attendue. Sonko avertit : « Aucun procureur ne peut, aucun juge ne peut m’empêcher d’être candidat en 2024 »

2- Hausse annoncée des tarifs des minibus : Mansour Faye avertit ! (Document)

Dans la matinée de ce dimanche, un texte portant l’entête de l’Association de Financement des Transports urbains de Dakar (Aftu), sans signature, annonçait une augmentation des tarifs des minibus de type Tata, en raison de la hausse des prix du carburant. Le président de la structure, joint par iGFM, a précisé que le document n’émanait pas de lui. Le Ministre des Infrastructures des Transports terrestres et du Désenclavement vient de prendre la parole.

Dans un communiqué de presse parcouru par iGFM, le ministre  des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a tenu à faire des clarifications sur le document qui circulait ce matin, faisant état de l’augmentation des tarifs des minibus de marque Tata.

Mansour Faye précise que ces documents semblent «émaner de certains membres de l’Association de Financement des Transports urbains de Dakar (Aftu)».

Puis, sur la hausse éventuelle des prix, le ministre rappelle que les tarifs des transports publics routiers de personnes sont fixés par le décret n° 2009-20 du 22 janvier 2009.

Ainsi, le Ministère chargé des Transports terrestres informe les usagers qu’ «aucune augmentation des tarifs de transport n’a été discutée, encore moins arrêtée, avec les opérateurs».

Et donc, toute hausse unilatérale des tarifs «serait contraire au décret précité et aux conventions signées entre l’autorité de régulation des transports urbains, le Conseil exécutif des Transports urbains Durables (CETUD) et les AFTU.»

Le ministre souligne même, que cela constituerait une infraction à la règlementation sur les tarifs de transport routier, notamment la loi n° 2021-25 du 12 avril 2021 sur les prix et la protection du consommateur.

2bis- Sénégal : Les transporteurs décrètent une grève illimitée à partir du 17 janvier 2023

Les transporteurs ont décidé de muscler leur bras de fer contre le gouvernement après les mesures prises lors du Conseil interministériel contre l’insécurité routière. Ainsi, ils ont décrété une grève illimitée à partir du mardi 17 janvier, à l’issue d’une assemblée générale ce samedi, renseigne Pressafrik. 

« Nous nous sommes réunis aujourd’hui pour annoncer ensemble une grève illimitée à partir de ce 17 janvier à minuit. A partir de cette date, nous voulons qu’aucune voiture de transport de marchandises ou de transport en commun ne se mette sur la route », a fait savoir Alassane Ndoye. 

« Ce sont des mesures qui ont été concoctées avec une minorité dans ce secteur. Donc ces mesures ne nous concernent pas car nous n’avons jamais été impliqués », a déploré le secrétaire général du SNTTRS qui invite à une mobilisation générale contre ces mesures de l’Etat du Sénégal.

Pour rappel, le gouvernement a annoncé mardi dernier de nouvelles mesures pour lutter contre l’insécurité routière, dont une interdiction des voyages nocturnes en bus et de l’importation des pneus d’occasion, après l’accident de Kaffrine qui a fait 41 morts.

3- Après le deuil national : And Gueusseum décrète 72 heures de grève, à partir de ce Mardi

Le secteur du transport ne sera pas le seul à être paralysé, à compter de mardi prochain. La coalition ITCTS-And Gueusseum, après avoir différé son 8e plan d’action, à cause des trois jours de deuil national décrétés à la suite de l’accident meurtrier de la circulation qui a fait plus de 42 morts et des dizaines de blessés à Kaffrine, ira en grève. 

La coalition a relancé ses mots d’ordre de grève de 72 heures, avec le respect des urgences et du service minimum, à l’exception des services de l’état civil et services sociaux de base des collectivités territoriales (où la grève est totale) les mardi 17, mercredi 18 et jeudi 19 janvier 2023. 

Les travailleurs exigent, entre autres, l’augmentation des salaires et l’harmonisation du paiement de l’indemnité de logement à tous les ayants droit pour l’équité et la  justice sociales. 

« Pour avoir fait preuve de responsabilité et de solidarité à l’endroit de la nation en détresse par son appel à surseoir à la grève des 10, 11 et 12 janvier et appel à un don massif de sang, la méga coalition rend le gouvernement responsable de toutes les conséquences de cet évitable bras de fer qu’il a voulu et entretenu vainement », lit-on dans le communiqué parcouru par Seneweb. 

« La coalition  prend l’opinion publique à témoin pour une énième fois, d’autant qu’à l’issue de ce 8e plan d’action, le boycott du Programme élargi de vaccination (PEV) sera inéluctablement à l’ordre du jour de l’éventuel 9e plan d’action. »

4- Présidentielle 2024 : Abdoulaye Vilane rejette tout 3e mandat et annonce des concertations du Ps ce jeudi

Le débat agité sur la question d’une troisième candidature ou un nouveau mandat du président Macky Sall ne prend pas visiblement de prise sur le membre du secrétariat exécutif du parti socialiste. Abdoulaye Vilane, puisque c’est bien de lui qu’il s’agit, est clair dans sa réponse à la question : « Au terme de la constitution, personne n’a le droit à un troisième mandat. Surtout quand on a déjà fait deux mandats », considère le porte-parole du PS sur les ondes de la radio Futurs médias dans l’émission Grand Jury, relayé par Dakaractu.

Par ailleurs, Abdoulaye Vilane précise que chaque parti au sein de la coalition a bien le droit de faire ses évaluations et au regard de ses statuts et règlements, donner la conduite à tenir. Ainsi, une rencontre est prévue ce jeudi pour discuter de toutes ces questions qui n’écartent aucunement l’ambition du parti socialiste pour la reconquête du pouvoir. 

5- Politique : And Wakh Ak Askan Wi : Awa Ndiaye lance un nouveau mouvement

À DÉCOUVRIR

Awa Ndiaye, Présidente de la Commission des Données Personnelles (CDP) a porté sur les fonts baptismaux un nouveau mouvement dénommé And Wakh Ak Askan Wi.  Une formation qui “ne va dépendre d’aucun parti politique”, estime-t-elle. “Un lancement national du mouvement est prévu le 12 février prochain à Dakar. Toutes les régions seront présentes à cette cérémonie grandiose. Des cellules seront également installées dans la sous-région et dans la diaspora”, annonce-t-elle.

L’ancienne ministre et actuelle présidente de la CDP a réussi le lancement de son mouvement dans la salle du Complexe sportif Didier Marie de la capitale du Nord, ce samedi. Toutes les places assises ont été prises d’assaut, dès les premières heures de l’après-midi par les militants et sympathisants. Résultat, plusieurs personnes n’ont pu accéder à la salle devenue exiguë. 

A Saint-Louis, le lancement du mouvement « AWA » a vu la participation des délégués venus des autres régions du pays. Interrogée à la fin de la cérémonie sur la candidature de Macky Sall à la prochaine présidentielle, Awa Ndiaye a annoncé que son mouvement va bientôt se prononcer sur la question . Peut-être à l’occasion du grand lancement du mouvement au niveau national le 12 Février à Dakar.

5bis- Nemeeku Tour : Ousmane Sonko et Cie amassent plus d’un quart de milliard

Dans le cadre du Nemeeku Tour, le parti Pastef de Ousmane Sonko a procédé ce dimanche au lancement d’une levée de fonds. Sur un objectif de 250 millions, les « Patriotes » ont réussi à réunir la somme de 333 032 897 FCFA, révèle Senego.

Pastef ne devrait plus souffrir de contraintes financières pour dérouler son «Némékou tour».

Une première dans l’histoire politique du Sénégal avec la participation de plus de 168 000 personnes et groupes de personnes.

6- Actu internationale

• Au Mali, l’imam Dicko et ses partisans visés par des tirs de lacrymogènes

Revenant d’Arabie saoudite où il a été désigné membre de la Ligue islamique mondiale, le très influent et très politique imam Dicko est rentré samedi 14 janvier au Mali où il a été accueilli par des centaines de ses partisans. Mais sur la route du retour de l’aéroport, les forces de l’ordre ont dispersé le cortège à coups de gaz lacrymogènes, informe Rfi.

• Burkina : Une cinquantaine de femmes enlevées par des hommes armés à Arbinda, dans le nord

Une cinquantaine de femmes ont été enlevées, entre le 12 et 13 janvier, par des jihadistes présumés à Arbinda, dans le nord du pays, informe Rfi. Selon des sources locales, un premier groupe d’une quarantaine de femmes a été enlevé jeudi et un autre, d’une vingtaine, le lendemain. Comme Arbinda est sous blocus et connaît des problèmes d’approvisionnement, ces femmes étaient parties en brousse pour cueillir des plantes pour se nourrir. C’est là qu’elles ont été enlevées. L’alerte a été donnée par cinq femmes qui ont pu échapper à leurs ravisseurs. Les recherches sont toujours en cours, selon des sources locales, pour les retrouver. 

• Au Nigeria, un pasteur s’auto-kidnappe pour obtenir une rançon

Au Nigeria, l’insécurité et la multiplication des enlèvements donnent des idées à certains. Un pasteur est ainsi soupçonné d’avoir organisé à deux reprises son propre kidnappingrévèle Rfi. La police de l’État de Plateau, dans le centre du pays, a annoncé son arrestation.

7- Actu sports

• Serie A : Malgré un but de Boulaye Dia, la Salernitana explose face à l’Atalanta (8-2)

Pour le compte de la 18e journée de Serie A, la Salernitana de Boulaye Dia a lourdement perdu ce dimanche contre l’Atalanta Bergame sur le score de 8-2, renseigne Wiwsport.

Les hommes de Gianpiero Gasperini n’ont fait qu’une bouchée de Boulaye Dia et ses partenaires. Dans un match qui est vite parti dans les chapeaux de roue, l’Atlanta ouvre rapidement le score à la 5e minute par Jérémy Boga. Cinq minutes plus tard, c’est l’international sénégalais Boulaye Dia qui remet les pendules à l’heure en marquant son 7e but de la saison en Serie A (1-1).

Malheureusement son équipe va se faire punir avant la pause avec notamment trois buts encaissés sur des réalisations de Scalvini, Koopmeiners et Hojlund. Le score est de 4-1 à la mi-temps et au retour des vestiaires les choses ne vont pas s’arranger même si la Salernitana va réduire le score. L’Atalanta marque encore 4 buts et remporte largement le match sur un score de tennis (8-2).

L’écart entre les deux était abyssale sur le terrain. L’Atalanta reste dans le top six du championnat italien alors que la Salernitana est 16e de Serie A à l’issue de cette 18e journée.

• Chan 2023 : Résultats des matchs de ce dimanche

Madagascar 2 – 1 Ghana

• Lutte sénégalaise : Zarko victorieux devant Ada Fass

Le choc de ce dimanche 15 janvier 2023 qui opposait à l’arène nationale Ada Fass à Zarko s’est terminé sur une victoire du champion de Grand-Yoff, rapporte Senego.

Zarko a terrassé Ada Fass pour le choc de ce 15 janvier 2023 en lutte avec frappe. Après plusieurs mois de joutes verbales entre les deux camps, le derby de Dakar entre Fass et Grand-Yoff a tenu toutes ses promesses.

Grand-Yoff sourit suite à la victoire de Zarko après 10 minutes de combat. Le round d’observation aura duré longtemps avant que le vainqueur lance les hostilités.

Après des échanges de coups de poing, Zarko parvient à se défaire de son adversaire en utilisant l’astuce du coup de pied pour mettre à terre Ada Fass.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.