Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 12 Janvier 2023

1- Conseil interministériel sur la sécurité routière : Macky instruit la mise en œuvre sans délais des mesures…

Le président de la République, Macky Sall a demandé, mercredi, en Conseil des ministres, une mise en œuvre sans délais, avec l’implication de toutes les parties prenantes, des mesures arrêtées lors du Conseil interministériel sur la sécurité routière.

« Le président de la République a demandé au Premier ministre et aux ministres impliqués (Forces armées, Intérieur, Finances et Budget, Transports terrestres) de mettre en œuvre sans délais, avec l’implication de toutes les parties prenantes, les mesures arrêtées lors du Conseil interministériel sur la sécurité routière », rapporte le communiqué du Conseil des ministres, parvenu à Senego.

Selon le chef de l’Etat, l’application des décisions retenues, fera l’objet, en Conseil des ministres, d’un suivi et d’une évaluation hebdomadaire.

« Le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre d’organiser, dans les meilleurs délais, une réunion spéciale sur le renouvellement prioritaire des parcs automobiles de transport, en relation avec les organisations de transporteurs et de chauffeurs », poursuit le communiqué.

2- Rapport de la Cour des comptes : La machine judiciaire s’enclenche

Ça bouge dans l’affaire de la gestion des fonds covid. Emedia a appris que le ministre de la Justice a saisi le procureur de la République aux fins de poursuites contre 12 personnes qui font l’objet de demandes d’ouverture d’informations judiciaires.

Ça démarre en trombe ! La machine judiciaire roule vers les personnes épinglées par le rapport de la Cour des comptes qui a relevé des cas de fautes de gestion présumées des fonds du Force covid. De sources concordantes, le ministre de la Justice, saisi le 29 décembre dernier par la Cour, comme le disposent les textes, a, à son tour, saisi le procureur de la République pour mener des enquêtes.

Emedia a appris que 12 personnes seraient visées par le parquet. Un chiffre qui correspond aux 12 informations judiciaires sollicitées par la Cour des comptes. Ce chiffre correspond au nombre d’informations judiciaires sollicitées par la Cour des comptes contre des Dage, des comptables et autres fonctionnaires. La société civile avait aussi réclamé que les ministres dont les départements sont concernés soient aussi entendus. Mais d’après nos sources, « ce n’est pas envisagé pour le moment ».

3- Hélène Tine : « Que le président Macky Sall ne trahisse pas sa profession de foi… Je serais du combat contre l’obstination pour un 3ème mandat ! »

Ancien membre de l’Alliance des forces de progrès (AFP), et de surcroît ancienne alliée du président Macky Sall au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar, Hélène Tine, dit avoir toutes les raisons pour se démarquer d’un éventuel mandat porté par une bonne partie de la mouvance présidentielle. Il y a douze ans, quand l’actuel président de la République combattait un troisième mandat de son prédécesseur Abdoulaye Wade, l’ancienne chargée de communication de l’AFP s’était engagée pour le même principe, le même combat.

Dans « l’Entretien » avec Dakaractu, la présidente du mouvement sénégalais pour l’éthique et le travail (MSET) réitère le même engagement qu’elle avait en 2011. « Ce qui m’étonnerait, c’est d’accepter à Macky Sall ce que nous avions, ensemble, refusé à Abdoulaye Wade. Aujourd’hui, il y’a des responsables qui essaient de justifier ce troisième mandat. Il n’a qu’à sortir par la grande porte, car il est jeune et a l’avenir devant lui », considère Hélène Tine. 

Plus loin, elle confirme sa disponibilité à se mettre en face du régime pour rappeler au président et à ses souteneurs qu’il doit respecter cette profession de foi sur la question du mandat.

4- Le message de Cheikh Oumar Diagne aux Sénégalais après sa libération

Le professeur Cheikh Oumar Diagne s’est fendu d’un post, parcouru par Senego,  pour remercier les Sénégalais après sa libération, ce mardi 10 janvier 2023.

« Merci à tous, aux combattants dans le sentier de la vérité, les jambars du COLIDEP, aux avocats qui se sont engagés bénévolement et à tous ceux qui se sont déplacés pour soutenir, réconforter et assister dans les liens de la détention. Mention spéciale à Me Moussa Sarr et Me Patrick Kabou, qu’Allah vous garde ! Les amis, la famille et les collègues ont été omniprésents, qu’Allah soit satisfait d’eux », a écrit Cheikh Oumar Diagne.

Selon Cheikh Oumar Diagne, ses pensées « vont à l’endroit de ces honnêtes citoyens injustement détenus dans les geôles de Macky ».

« Je rends un vibrant hommage à l’administration pénitentiaire de Sébikotane; ils ont été courtois, corrects et disponibles. Mention spéciale au Chef de Cour, une valeur remarquable, Latsouk Diouf et toute son équipe », ajoute-t-il.

D’après lui, il fera une importante déclaration ce lundi 16 janvier 2023.

5- Thiès/TGI : Kounkandé et Sant Yallah condamnés à 6 mois ferme avec une amende de 2 millions FCFA chacun

Le tribunal de Grande instance de Thiès (TGI) a rendu son verdict portant sur l’affaire Kounkandé et Cie.  Kounkandé et Ibrahima Niass alias Sant Yalla ont été relaxés pour les faits d’association de malfaiteurs et de tentative d’escroquerie. Par contre, ils ont été reconnus coupables des faits d’escroquerie et de charlatanisme. Le TGI de Thiès a également condamné Kounkandé et Sant Yalla à 6 mois d’emprisonnement et une amende de 4 millions FCFA dont deux millions FCFA pour chacun qu’ils devront verser à Ibrahima Diamé. Qui, a quant à lui été condamné à 8 mois ferme avec une amende de 8 millions FCFA qu’il devra verser à la partie civile A. B. Ndiaye. 

Pour rappel, Ibrahima Niass dit Sant Yalla et Amadou Diouldé Diallo alias Kounkandé ont été repérés par Ibrahima Diamé sur les réseaux sociaux. Puis, I. Diamé les a contactés pour des bains mystiques et l’obtention d’un portefeuille magique. Selon lui, il aurait remis 3 millions FCFA à Sant Yalla et 4 millions FCFA à Kounkandé. 

S’entêtant à obtenir ce portefeuille magique coûte que coûte, Ibrahima Diamé, maçon et menuisier métallique qui avait déjà grugé A. B. Ndiaye à hauteur de 7 millions FCFA tentera, un dernier coup en demandant à son patron de lui envoyer 2 600 000 FCFA sous prétexte qu’il a été kidnappé et qu’il devait  remettre cette somme à ses ravisseurs pour retrouver la liberté. 

À DÉCOUVRIR

C’est sur ces entrefaites que A. B. Ndiaye a quitté les USA pour se rendre au Sénégal avant de saisir les forces de l’ordre.

Sur ordre du procureur et avec le concours des éléments de la Section de recherches de Thiès, Kounkandé et Sant Yalla seront arrêtés. Ils seront poursuivis pour les faits d’association de malfaiteurs, tentative d’escroquerie et escroquerie au préjudice de A. B. Ndiaye, un Sénégalais vivant aux USA. 

6- Actu internationale

• Après la grâce accordée aux 49 militaires ivoiriens : Abidjan souhaite réchauffer ses relations avec Bamako

Premier entretien téléphonique entre le président ivoirien Alassane Ouattara et le colonel Assimi Goïta en début de cette semaine, après la grâce accordée la semaine dernière aux 49 militaires ivoiriens arrêtés et condamnés par la justice malienne, renseigne Rfi. Le chef de l’État ivoirien a réitéré au chef de la junte malienne son souhait de l’inviter à effectuer une visite d’amitié à Abidjan pour « réchauffer les relations entre les deux pays ». 

• La justice guinéenne relaxe le militant Abdourahmane Sano

En Guinée, l’activiste Abdourahmane Sano a été relaxé ce mercredi 11 janvier dans la matinée par le tribunal de première instance de Mafanco à Conakry, annonce Rfi. L’ex-coordinateur national du FNDC a comparu devant le tribunal de première instance de Mafanco lundi. Il est accusé de « participation délictueuse à des réunions publiques ».

• Législatives au Bénin : L’opposition de retour à l’Assemblée avec le parti Les Démocrates

Au Bénin, la Commission électorale nationale autonome (Céna) vient de donner les résultats provisoires des législatives du dimanche 8 janvier, informe Rfi. En jeu, les 109 sièges de députés à l’Assemblée. Selon les chiffres divulgués par la Commission, la mouvance présidentielle conserve sa majorité au Parlement, mais l’opposition y fait son retour.

7- Actu sports

• League Cup : Avec un but de Sékou Mara, Southampton élimine Manchester City (2-0) et rejoint le dernier carré

Southampton a sorti l’ogre anglais de la League Cup après sa victoire retentissante 2-0. Manchester City est ainsi éliminé de la coupe de la ligue anglaise grâce notamment à un but de Sékou Mara, rapporte Wiwsport.

C’est la surprise de la League Cup du côté de Saint Mary’s Stadium. Le favori a été sorti ce mercredi en quart de finale par Southampton de Sékou Mara. C’est d’ailleurs ce dernier qui a montré la voie à ses coéquipiers à la 23e minute de jeu. Idéalement servi dans la surface, l’attaquant originaire du Sénégal reprend sans contrôle le cuir qui se loge au fond des filets des citizens.

Sékou Mara sera imité cinq minutes plus tard par Moussa Djenepo qui d’une frappe sublime enroulé du pied droit bat Ortega et permet à Southampton de mener 2-0 avant la pause. Ce score va être maintenue jusqu’à la fin du match malgré les changements apportés par Pep Guardiola. Les entrées de Kévin De Bruyne, Erling Haaland ou encore de Manuel AKanji n’y changeront rien, les Saints mettent à terre le grand Manchester City et se qualifient pour le dernier carré de la compétition.

• Coupe de Grèce : Avec un but de Pape Abou Cissé, Olympiakos fait match nul 2-2 contre Atromitos et passe au prochain tour

Olympiakos est qualifié pour le prochain tour de la coupe de Grèce après son match nul 2-2 ce mercredi contre Atromitos. Pape Abou Cissé s’est signalé par un but, renseigne Wiwsport.

L’aventure continue en coupe de Grèce pour Pape Abou Cissé et l’Olympiakos. Mené très tôt dans ce match avec un but concédé à la 8e minute de jeu, Olympiakos va revenir au score grâce à son défenseur international sénégalais qui égalise à la 38e minute avant que Marcelo ne donne l’avantage au club du Pirée (2-1).

Au retour des vestiaires, Atromitos va à son tour revenir à la marque sur un but de Kostas Kotsopoulos. Le match finit sur ce score nul (2-2) qui fait les affaires de l’Olympiakos. Après avoir remporté la manche aller sur le score de 4-1, les coéquipiers de Pape Abou Cissé se qualifient ainsi pour les quarts de finale de la coupe de Grèce avec un score cumulé de 6-3.

• Ligue 1 : Angers d’Abdallah Sima et Sada Thioub inexistant face au Paris Saint Germain (2-0)

Le SCO Angers des sénégalais Sada Thioub et Abdallah Sima a été battu ce mercredi par le Paris Saint Germain dans le cadre de la 19e journée de Ligue 1, rapporte Wiwsport.

Angers n’a pas fait le poids face au Paris Saint Germain ce soir. Le SCO n’a pas tenu plus de cinq minutes dans cette rencontre de la 19e journée de Ligue 1. C’est Hugo Ekitike qui a ouvert le score dès la 6e minute de jeu sur une action bien menée par Messi et Mukiele (1-0).

Très bien muselé par Sergio Ramos en première période, Abdallah Sima titulaire d’entrée de jeu va avoir plus d’espace en seconde période. Idéalement servi dans la surface, l’attaquant sénégalais rate le cadre alors qu’il se trouvait seul devant Donnarumma (60e). Son tir s’envole dans les travées du Parc des Princes.

Le SCO sera puni quelques minutes plus tard par l’inévitable Lionel Messi. L’argentin servi parfaitement dans la surface par Nordi Mukiele contrôle et frappe subtilement la balle qui se loge au fond des filets de Paul Bernardoni. Débuta alors le show Leo Messi qui après son but devient intraitable. A la 83e, il sert d’une louche Neymar qui fusille le gardien. Malheureusement le but est refusé sans conséquence puisque le Paris Saint Germain remportera tranquillement le match et devient plus que jamais leader de la Ligue 1.

Notons que Sada Thioub est entré à la 80e minute de jeu en remplacement de son compatriote Abdallah Sima auteur d’un match très moyen pour ne pas dire insuffisant.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.