Le Café qui réveille l'Info

Affaire Sweet beauté : Vers un procès de Sonko et de Ndèye Khady Ndiaye

Va-t-on vers un procès de l’affaire Sweet Beauté. En tout cas, c’est ce que le journal « Les Echos » semble dire dans sa parution de ce mardi. Selon le journal, le parquet a exprimé sa position dans son réquisitoire définitif qu’il a déjà formulé. En effet, le procureur de la République est formel : « tous les éléments sont réunis pour un renvoi de l’affaire Sweet Beauté en jugement ».

Par conséquent, informe le journal, le dernier mot revient au Doyen des juges. Dans son réquisitoire définitif, le parquet vise Ousmane Sonko et Ndèye Khady Ndiaye. Le leader de Pastef est poursuivi pour « viols et menaces de mort » sur la personne de Adji Sarr, une masseuse. Tandis que Ndèye Khady Ndiaye, propriétaire de l’institut Sweet Beauty où se seraient déroulés les faits présumés, est poursuivie pour « atteinte aux bonnes mœurs ».

A rappeler que les avocats d’Ousmane Sonko avaient déposé sur la table du Doyen des juges, Oumar Maham Diallo, de nouveaux éléments à savoir une lettre et une clé Usb pour convaincre le juge que Adji Sar est une «mythomane», une personne «versatile», dont les propos ne doivent emporter personne.

Mais, malheureusement, rapporte PressAfrik, cela a été fait après que le juge ait fini de boucler l’instruction.

Les commentaires sont fermés.