Le Café qui réveille l'Info

Allées Papa Guèye Fall : Les vendeurs de pneus se défendent

Selon le procureur de la région de Kaolack, les premières conclusions de l’enquête sur l’accident survenu à Kaffrine révèlent qu’un des pneus  du bus a explosé; ce qui l’a dévié de sa trajectoire.  Des spécialistes ont vite mis à l’index les pneus d’occasion. Suffisant pour que les vendeurs de pneus se défendent.

Au niveau des allées Papa Guèye Fall, les vendeurs de pneus d’occasion ne veulent pas entendre parler de suspendre leur activité. Dans un reportage de la RFM,  un vendeur du nom de Sidate note que les chauffeurs de véhicules de plus de 100 millions achètent des pneus à 10 mille francs. Pourtant, note-t-il, il y a  du tout. Des pneus neufs et d’occasion, tous importés de France et d’Allemagne. « Ce sont les chauffeurs qui préfèrent la facilité », selon lui.

Pour Ibrahima Diop qui s’active aussi dans la vente de pneus depuis onze ans, il faut réglementer le sous-secteur, mais aussi veiller à ce que les chauffeurs suivent les normes. « Si on achète un pneu neuf et que la charge est six fois supérieure à celle recommandée, elle peut exploser ». 
Il ajoute que le Sénégal, avec le parc automobile dont il dispose, doit être en mesure de monter une usine de fabrication de pneus. Seulement, son collègue estime que des investisseurs sénégalais peuvent en avoir le projet, mais les taxes sont si dissuasives. « Même si on installe une usine, elle finira par fermer, à cause des taxes. C’est le Sénégal qui est comme ça », conclut-il. (Avec Seneweb)

Les commentaires sont fermés.