Le Café qui réveille l'Info

Logement des étudiants de Ziguinchor : Ousmane Sonko dénonce une machination politique et va rompre le contrat

Ousmane Sonko, maire de la ville de Ziguinchor, a organisé un point de presse ce jeudi, pour se prononcer sur la manifestation des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ressortissants de la région du Sud, qui a abouti au concert de casseroles devant la mairie. Au cours de ce point de presse, Ousmane Sonko est largement revenu sur cette affaire. Par ailleurs selon Pressafrik, Sonko dénonce une machination politique et décide de rompre le contrat à partir du 31 janvier 2023.

« C’est une situation qui semble être une situation locale, mais en réalité est une situation nationale. Les étudiants réclament le paiement de leur location située à Grand Dakar et des subventions. Il ne s’agit nullement d’une résiliation de contrat de location ou du refus d’octroyer des subventions aux étudiants. Il y avait des choses peu orthodoxes qui se passaient dans la mairie, mais c’est révolu avec moi. Personne ne peut me faire chanter ou me faire reculer dans ce que je fais », a soutenu le maire de Ziguinchor.

Cet immeuble, dit-il, avait été loué par le maire Abdoulaye Baldé en 2016 et est constitué de 13 chambres. « La mairie l’a loué à 776.000 FCFA le mois, mais doit faire le paiement tous les 6 mois soit un montant de 4.656.000 FCFA tous les 6 mois », a fait savoir Ousmane Sonko.

D’après l’édile de Ziguinchor, ce qui se faisait à la mairie ne reposait sur aucune base légale. « En soit, la démarche peut poser problème, si on est en termes de finance locale. Les mairies n’ont pas de compétences en matière d’enseignement supérieur. Les compétences transférées à la mairie en matière d’éducation nationale s’arrêtent au niveau préscolaire et élémentaire. Donc un maire peut être épinglé s’il intervenait dans l’enseignement supérieur ».

Ousmane Sonko souligne que ces étudiants sont à la solde d’hommes politiques de Ziguinchor qui sont de la mouvance présidentielle. « C’est une affaire politique orchestrée par le camp du pouvoir en connivence avec l’administration territoriale et la police. Ils veulent me mettre en mal avec la jeunesse du Sénégal. Mais c’est peine perdue, je suis dans le cœur des jeunes. Cette méthode ne passera pas », a-t-il dit.

Le maire de Ziguinchor annonce avoir saisi un huissier pour rompre le contrat à partir du 31 janvier. « Nous avons commis un huissier pour lui demander de signifier au bailleur que nous allons interrompre ce contrat à partir du 31 janvier 2023. Nous lui avons demandé de prendre ces dispositions à partir de cette période pour récupérer son immeuble », a soutenu Ousmane Sonko.

Qui ajoute : « Une fois que ce sera fait, nous sommes dans les dispositions de signer un nouveau contrat avec lui et la mairie ne laissera plus la gestion de l’immeuble à des étudiants parce qu’il n’est pas question que la politique s’immisce dans ces questions strictement sociales ».

Les commentaires sont fermés.