Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 25 Novembre 2022

1- Mondial 2022 : Le onze officiel des Lions contre le Qatar, Famara Diédhiou titulaire

Aliou Cissé a effectué deux changements dans son onze de départ pour la « finale » de l’Equipe Nationale du Sénégal contre le Qatar. Ismail Jakobs et Famara Diédhiou sont titulaires dans un 4-4-2.

On change une équipe qui ne gagne pas et ça, Aliou Cissé l’a parfaitement assimilé. Mais comment ? Cinq jours après la défaite d’entrée contre les Pays-Bas qui met les Lions dans un quitte ou double sur la qualification aux huitièmes de finale, le sélectionneur national a décidé de revoir sa composition. Pour défier le pays hôte, Qatar, il a apporté trois changements, dont le système tactique.Il n’y a pas de calculs : en cas de défaite, le Sénégal serait éliminé de cette Coupe du Monde dès ce vendredi. Ce qui représenterait une grosse désillusion pour les Champions d’Afrique et leurs très nombreux supporters. Afin de mettre toutes les chances de son côté, El Tactico a donc choisi de s’appuyer sur un 4-4-2, alors que son équipe avait évolué dans un 4-2-3-1 lors de la dernière sortie.

Auteur d’une entrée en jeu très intéressante contre les Pays-Bas, Ismail Jakobs a été choisi pour évoluer au poste d’arrière latéral gauche. En attaque, avec le changement du système de jeu, Aliou Cissé ramène Famara Diédhiou, dont la forme physique sera à surveiller, étant donné que l’attaquant d’Alanyaspor n’a disputé que 112 minutes en club depuis le début de cette saison. Il formera un duo avec Boulaye Dia.

Le onze officiel des Lions face au Qatar

Mendy – Sabaly, Koulibaly, Diallo, Jakobs – Diatta, Nampalys, Gana, Ismaila – Diédhiou, Dia

2- Une nouvelle issue du Qatar : Rebondissement dans l’affaire Karim Wade

C’est un séisme qui a (va) secoué (er) l’arène politique sénégalaise : la délivrance à Karim Wade de son passeport. Ce qui suppose que le fils de Wade va bientôt rentrer au pays. Est-ce la suite normale du « deal » de Doha que d’aucuns ont supputé à la faveur du match Sénégal- Pays Bas, lors duquel Karim Wade est apparu en selfie avec des fans et supporters des Lions, présents au Qatar. Selon des informations non encore officielles, rapporte Seneweb, l’on avancerait que le retour de Karim Wade s’organise vers le Sénégal. Il semble que Macky lui aurait donné sa « bénédiction » pour un bon «visa» qui lui facilitera un retour sans problème et par voie officielle.

Mais, la question qui taraude les esprits est de savoir que faire des 117 milliards que Wade fils doit au Trésor sénégalais ? De plus, que va devenir le projet de loi d’amnistie confié au ministre de la Justice Ismaël Madior Fall par Macky Sall himself, pour arriver à effacer la grâce par un blanchissement de Karim Wade ?

3- Lutte contre la défécation à l’air libre : 70.000 toilettes construites en 2023

À DÉCOUVRIR

Le Gouvernement va construire 70.000 toilettes sur l’ensemble du territoire national. La révélation a été faite par les services du ministère de l’Eau et de l’Assainissement à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes célébrée à Ndiongnick, département de Mbirkilane, région de Kaffrine. Issakha Diop, secrétaire d’Etat représentant le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a annoncé la construction, dans toutes les régions du Sénégal, d’ici à fin 2023, de près de 70 000 latrines. Si l’on se fie aux explications de Issakha Diop, des milliers d’ouvrages ont été réalisés permettant d’améliorer les performances du sous-secteur avec notamment le taux d’accès à l’assainissement rural qui est passé de 26,2 % en 2005 à 50,7 % en 2020 et celui de l’assainissement urbain, de 56,7 % à 74 % sur la même période. Le cadre de cette cérémonie a été choisi pour mettre un accent particulier sur le volet sensibilisation des populations vis-à-vis des toilettes.

4- Obscénité publique : Cheikh Ahmed Cissé déféré

L’étau se resserre autour de Cheikh Ahmed Cissé qui a été placé en garde à vue après son audition dans les locaux de la Division spéciale de cybercriminalité (DSC). Selon une source de Seneweb, ce prêcheur arrêté suite à une plainte de Mame Makhtar Guèye de Jamra, a été présenté le 24 novembre 2022.

Pour rappel, le prêcheur avait assumé, devant les enquêteurs, la paternité de ses propos « d’obscénité publique ». Toutefois Cheikh Ahmed Cissé a précisé sa pensée.

Les aveux de Cheikh Ahmed Cissé

« J’ai tenu ces propos pour enseigner seulement ( sensibiliser). Et je ne pouvais pas ne pas parler en wolof parce que c’est le meilleur moyen de me faire comprendre. Mais je n’ai rien fait de mal », se défend Cheikh Ahmed Cissé.

Il est poursuivi pour attentat et outrage public à la pudeur et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Le prêcheur a été convoqué mercredi dernier par les hommes du commissaire Aly Kandé suite à la plainte déposée par Mame Mactar Guèye de JAMRA. Il s’est présenté devant les enquêteurs pour son audition.

5- Libération du journaliste Pape Alé Niang : Le Cp reçu par le ministre de la communication

La Coordination des Associations de Presse (CAP) a été reçue en audience jeudi par le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Me Moussa Bocar Thiam.

Au menu de la rencontre, nous dit-on, l’affaire du journaliste d’investigation Pape Alé Niang. Les responsables de la coordination des associations de presse ont convaincu la tutelle de l’urgence de travailler ensemble pour la libération du journaliste et directeur de publication de Dakarmatin. Il a été également décidé, informe le communiqué du CAP, de rencontrer les ministres de la Justice et des Forces Armées pour aller vers la liberté provisoire pour Pape Alé Niang.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.