Le Café qui réveille l'Info

Affaire Pape Alé Niang : Un gendarme arrêté

L’enquête liée à l’arrestation de Pape Alé Niang suite à la divulgation de l’enquête interne de la gendarmerie sur l’affaire Sweet Beauté avance à grand pas. Si l’on se fie aux informations du journal Le Quotidien repris par Senenews, un gendarme a été arrêté suite aux enquêtes à fond dans ce dossier pour retrouver la source du journaliste Pape Alé Niang.

Au plus haut sommet de la gendarmerie, une « traque » d’éventuels éléments qui « compromettent » la sécurité publique est lancée. Dans cette affaire, il est reproché à Pape Alé Niang de détenir des éléments ultra confidentiels de la gendarmerie ayant un rapport avec cette affaire de mœurs. Le ministère public a visé les chefs d’appel à la subversion, recel et diffusion de documents administratifs estampillés «secret» et propagation de fausses nouvelles.

Le leader de Pastef avait brandi ce document estampillé confidentiel devant le bureau du Doyen du juge lors de son audition. D’après lui, le chef de l’État avait demandé si c’était l’unique copie. « Que nenni ! Il y en avait d’autres, révélait Ousmane Sonko.

‘’Ce rapport, on l’a versé dans ce dossier. Les conclusions sont sans appel et c’est pourquoi je crois que Macky Sall va avoir la surprise de sa vie, parce qu’il ne croit pas que nous détenons ce document’’, disait-il.

Selon Ousmane Sonko, c’est ce rapport qui a occasionné le départ de Augustin Tine remplacé par le général Moussa Fall. Parce que le général Tine n’a pas suivi les orientations de Macky Sall lors de l’enquête »

Les commentaires sont fermés.