Le Café qui réveille l'Info

[TRIBUNE] Nathalie Yamb interdite d’entrée en France : une erreur de paris!

Oui, très sincèrement, très honnêtement, je ne la connais pas et ne l’ai jamais suivi sur les réseaux sociaux. C’est seulement hier que j’ai appris cette décision de Paris sur RFI. Une décision actée semble t-il depuis le mois de janvier 2022 mais que la France a tardé à notifier à l’intéressée.

Peut être que les autorités françaises ont hésité vu l ‘impact que pourrait avoir une telle posture.

Quel que soit ce qu’on lui reproche, le Gouvernement Français a manqué de sang froid. En effet:

Un pays souverain, se revendiquant démocratique doit plutôt utiliser des moyens également démocratiques pour régler des problèmes aussi mineurs qui renvoient à la liberté d expression.

Des solutions existaient: la tolérance ou le mépris, le dialogue, la persuasion grâce à des échanges d’arguments, l’introspection pour savoir pourquoi des dizaines de millions de jeunes sur le Continent ont cette attitude radicale envers la France. Il y avait aussi bien entendu la solution judiciaire permettant à ce pays de faire valoir ses droits si elle se sentait diffamée.

Mais pas la solution brutale consistant à décréter une interdiction d’entrée et de séjour surtout vis à vis d’une femme.

Malheureusement pour l’hexagone c’ est une décision symboliquement inopportune qui ne passe pas sur le Continent. Elle risque de radicaliser les jeunes.

Un État responsable doit savoir contenir ses colères et éviter les solutions de force.

Si maintenant, l’objectif visé est de faire taire les critiques des intellectuels sur le Continent c’est peine perdue.

En effet de plus en plus de jeunes en Afrique sont attirés par les pays anglophones. S’y ajoute que le processus actuel de dénonciation d’une situation absolument à changer, est irréversible.

Magaye GAYE
Economiste International

Les commentaires sont fermés.