Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 6 Octobre 2022

1- Décès de El Hadj Daouda Faye “Vava”, ancien ministre des Sports

Selon la Radio Futurs Médias qui donne la mauvaise nouvelle, l’ancien ministre des Sports Daouda Faye dit « Vava » est décédé, ce jeudi.
Il faut noter que Daouda Faye a dirigé le sport sénégalais sous la présidence de Abdoulaye Wade. Il restera, notamment dans les annales, comme celui qui a dirigé, en 1992, le Comité d’organisation de la CAN 1992 qui se déroulait au Sénégal. Il dirige cette instance de main de maître avec à la clef de substantiels bénéfices, une première dans l’histoire de l’organisation des compétitions africaines.

Né en 1944 à Kaolack, Daouda Faye a commencé sa carrière professionnelle comme Instituteur. Il fut un homme d’affaires prospère et un passionné de sports. C’est lui qui avait monté le combat Mohamed Ndao Tyson-Manga II, après un investissement de 60 millions de francs CFA en 1999. Sur le plan politique, il fut notamment maire de Kaolack et député à l’Assemblée et Vice-Président du Sénat.

2- Justice : Jour de vérité pour Kaliphone, Adja Thiaré hospitalisée en psychiatrie

Kaliphone accusé de viol par le mannequin Adja Thiaré sera jugé ce jeudi matin. Il pourrait être libre ou rester en prison. Le procès prévue lundi dernier a été renvoyé au motif que Adja Thiaré Diaw serait malade et hospitalisée.
Ce sera le cas pour aujourd’hui note Senenews. En effet, la jeune fille sera encore absente au procès car elle ne s’est pas toujours remise de ses blessures. Selon Les Echos qui donne la nouvelle Adja Thiaré est toujours en hospitalisation à l’hôpital Principal de Dakar au service psychiatrique. Le journal révèle que ses avocats, ses médecins traitant leur ont confié qu’Adja Thiaré ne peut pas bouger, vu son état de santé toujours « instable ».

Nos confrères rapportent que l’avocat de Adja Thiaré compte demander au tribunal une autorisation afin de faire comparaitre le médecin traitant du mannequin pour éclairer le juge sur la santé de sa cliente.

3- Affaire Sweet Beauté : Ousmane Sonko entendu sur le fond du dossier d’ici le 17 octobre (Média)

Ousmane Sonko devrait être entendu sur le fond du dossier de viol présumé qui l’oppose à la « masseuse » Adji Sarr. Selon le journal Le Témoin, qui se base sur une source proche dudit dossier, le chef de l’opposition sénégalaises va faire face au Doyen des juges, Maham Diallo, d’ici le 17 octobre 2022.

Interpellé par nos confrères, un des avocats du leader de Pastef dit se réjouir de cet éventuel développement. « Tant mieux ! Ecoutez, notre client n’a jamais cessé de demander à être entendu sur le fond du dossier. Car, le droit d’être entendu est un droit fondamental puisqu’il est une garantie procédurale permettant à une personne de faire valoir son point de vue avant qu’une décision juridique la concernant ne soit rendue. Que l’audition au fond soit imminente, éloignée ou lointaine, l’essentiel c’est que nous soyons officiellement informés à temps c’est-à-dire 72 heures avant l’audition chez le doyen des juges », a commenté l’un des avocats de Sonko.

À DÉCOUVRIR

4- Bureau municipal de Fandene : La Cour suprême désavoue le maire Augustin Tine

Augustin Tine et son équipe devront réunir, à nouveau, les conseillers municipaux de sa commune pour procéder à l’élection des membres du bureau municipal. Selon Libération dans sa parution du jour, la Cour suprême a confirmé la Cour d’appel de Thiès qui avait demandé l’annulation du bureau municipal pour non-respect de la loi sur la parité, lors de l’élection des adjoints au maire. La Chambre administrative de la Cour suprême a rendu son arrêt le 22 septembre dernier, suite au recours déposé par Augustin Tine pour contester la décision de la Cour d’appel de Thiès.
Fait assez insolite, sa défense avait en face d’elle l’agent judiciaire de l’État qui a demandé la confirmation de la décision de la Cour d’appel de Thiès.

Dans la région de Thiès, les maires Aymérou Gning, Président du groupe parlementaire de la coalition Benno Bokk Yaakaar, et El Hadj Oumar Youm ont été également sommés de restaurer la loi sur la parité qu’ils avaient délibérément violée, lors de l’élection de leurs adjoints. C’est la même situation dans les communes de Notto, Thiès-Nord, Thiès-Ouest, Thiès-Est, Diender, Koul, Chérif Lo, Darou Khoudoss, Ngandiouf, Nguéniène, Thiénaba, Méckhé, Méouane, Thilmakha, Niakène, Ndiayène Sirakh, Darou Khoudoss, Tivaouane, Mboro et Tassette, note la meme source.

5- Classement Fifa : Les Lions du Sénégal en tête sur le continent et 18e mondial

Les Lions du Sénégal reste la première nation africaine du classement Fifa mis à jour ce jeudi. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations 2022, le Sénégal est toujours leader en Afrique et atteint le 18e rang mondial.

Ce, malgré une légère régression de 0,21 points. Les Lions de la Teranga sont suivis du Maroc et de la Tunisie respectivement 2e et 3e. Le Nigeria occupe la 4e place. En revanche, l’Algérie reprend la 5e place et par la même occasion double le mondialiste, le Cameroun.Un petit exploit de l’équipe algérienne dû notamment aux victoires des poulains de Djamel Belmadi face à la Guinée (1-0) et le Nigeria (2-1) récemment lors de la journée FIFA.

Dans le reste du tableau, la Mauritanie gagne 4 places au niveau mondial, tandis que la Côte d’Ivoire intègre le top 50 planétaire grâce à ses victoires contre le Togo (2-1) et la Guinée (3-1). Plus bas, le Cap-Vert (71e) double la RD Congo (73e). Bloqué à la 19è place depuis juin dernier, le Bénin n’a pas évolué dans ce dernier pointage. Malgré leur double défaite face à la Mauritanie (0-1) et contre Madagascar (1-2), les Ecureuils conservent leur 91è place à l’échelle mondiale. (Avec Senenews)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.