Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 1er Septembre 2022

- Advertisement -

1- « Lamou saf »: Jeeba visé pour attentat à la pudeur

Des propos tels que « yaw lay réeré » et des images jugées « pornographiques » ont attiré l’attention d’associations et de personnes œuvrant dans la préservation des valeurs.

Les mouvements « Rassemblement pour la vérité », « Comité de défense des valeurs morales » et  » Nitteu Dëg » à savoir Cheikh Oumar Diagne, Adama Mboup et Abdou Karim xrum xah ont déposé une plainte ce 31 août contre l’artiste chanteur Jeeba pour son dernier clip vidéo, « lamou saf ». Ces activistes dénoncent « la vidéo obscène dans laquelle l’artiste véhicule des messages pervers, pornographiques qui constituent un attentat à la pudeur et incitent à la débauche », déclare Xrum Xax.

Selon Seneweb, la plainte a été déposée au tribunal de Grande Instance de Dakar, ce mercredi 31 août et ces mouvements n’ont pas exclu d’en faire de même au niveau du CNRA.

Pour rappel la vidéo en question a été publiée il y a de cela 2 mois et a déjà atteint 7 millions de vues via la plateforme YouTube.

2- Postefinances : 1,5 milliard Fcfa détourné, deux nouvelles arrestations

Nouveau rebondissement dans l’affaire du détournement de 1,5 milliard Fcfa à Postefinances. Deux bénéficiaires de chèques frauduleux ont été arrêtées après l’épuisement du délai des mises en demeure pour rembourser les fonds détournés. Après le marabout et homme d’affaires Cheikh Alioune Souané chanté par la diva Kiné Lam et le commerçant Cheikh Seck, Mayéro Diouf, technicien électricien demeurant à Mbao et Mame Demba Ndiaye demeurant à Kounoune ont été cueillis par la Sûreté urbaine, rapporte Libération et Senenews. Le premier nommé avait reçu 25.345.000 FCFA et le deuxième, 10.900.000 FCFA. Mayéro Diouf a obtenu un retour de parquet à la suite de vérifications ordonnées par le magistrat instructeur.

Rappelons que 1.033 chèques couvrant des montants de 100.000 à 50 millions FCFA ou plus ont été saisis lors des perquisitions effectuées dans les bureaux des postiers mis en cause. Ces chèques constituaient les garanties des « prêts » accordés à des fournisseurs comme Business partners (55 millions FCFA), Alamine multiservices (65 millions F CFA), Général d’entreprise (13 millions FCFA), Samassa distribution (25 millions CFA, Ac Consulting Sarl (25 millions FCFA).

3- Affaire Adji Sarr : L’ex capitaine Touré contacté par le Doyen des juges

Le Doyen des juges poursuit son enquête dans l’affaire Sweet Beauté sans bruit ni trompette. Selon les révélations de l’ex-capitaine Seydina Oumar Touré, radié des cadres de la gendarmerie, il a été joint au téléphone par le Doyen des juges.
L’ex capitaine de la gendarmerie, repris par Les Echos, a révélé qu’au mois de juin 2022, le juge l’a appelé au téléphone pour l’informer qu’une partie a sollicité qu’il soit auditionné dans l’affaire Adji Sarr qui accuse Ousmane Sonko de viols et menaces de mort. Rappelons que les conseils du leader de Pastef avaient réclamé l’audition de l’ex capitaine avant que le procureur n’oppose son veto.

À DÉCOUVRIR

Les avocats avaient adressé « six à sept questions destinées » au « capitaine Touré » via le Doyen des juges. Le ‘’capitaine Touré’’ a dit avoir répondu au juge qu’il est à la disposition de la justice. Et qu’à chaque fois qu’il sera sollicité, il répondra présent.

4- Guédiawaye : Un garçon de 3 ans ligoté, séquestré et torturé par sa mère

Une affaire de maltraitance d’enfant secoue la commune de Golf Sud à Guédiawaye, rapporte Senenews. Selon nos confrères, Un garçon de 3 ans nommé S. B. a subi les pires atrocités de la part de sa propre mère et du mari de cette dernière. Le môme a été séquestré, ligoté, mal nourri, torturé.

d’après la même source, tout est parti de l’alerte d’une dame qui se trouve être la sœur de l’épouse d’un mécanicien.
Les deux conjoints vivent dans une chambre non loin de la pharmacie Golf. Ainsi, le 23 août dernier, vers 21h, la jeune femme guette l’absence du couple de la chambre et débarque sur les lieux.

Elle défonce la porte et tombe des nues lorsqu’elle voit le garçon S. B. dans un état inhumain. Celui-ci était ligoté et présentait des signes de sévices corporels et autres lésions cicatricielles sur tout le corps. Entendue sur procès-verbal, la jeune femme maintient sa déposition et enfonce sa sœur et son époux.

Le mari a dégagé en touche les accusations de tortures et confirme que le garçon est le fils de son épouse.

5- Rebeuss : Un incendie ravage dix chambres

C’est Senenews qui donne l’information. D’après nos confrères, un incendie s’est déclaré hier dans le quartier de Rebeuss, à Tolba, aux environs de 21 heures. Situé derrière le tribunal de grande instance de Dakar, le site est constitué par des chambres indépendantes où résident des personnes venues des différentes régions du Sénégal et même des pays limitrophes. Il y avait également des mécaniciens. Les maisons en baraque, construites n’importe comment et les ateliers de mécanicien installés de manière anarchiques ont eu des conséquences désastreuses.

Les sapeurs-pompiers ont difficilement pu accéder à l’endroit pour éteindre les flammes qui ont atteint une dizaine de chambres. Il aura fallu aux soldats de feu un tour d’horloge pour éteindre le feu. L’origine de l’incendie reste méconnue mais des dégâts et des pertes matérielles ont été constatés.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.