Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 27 Aout 2022

- Advertisement -

1- Centrafrique : Création d’un comité chargé de rédiger un projet de Constitution

Un comité chargé de rédiger un projet de Constitution a été créé en Centrafrique selon un décret signé vendredi par le Président Faustin Archange Touadéra. En effet, le président veut faire sauter le verrou du plafond de deux mandats. Réélu en décembre 2020, l’actuelle constitution lui interdit de briguer un troisième mandat.

Depuis plusieurs mois, les autorités organisent des manifestations en faveur d’une modification de la loi fondamentale. Le 13 août dernier, le chef de l’Etat dans une adresse à la Nation disait entendre les préoccupations de ses concitoyens qui réclament une nouvelle Constitution. (Avec Africanews)

2- Libye : Scènes de guerilla dans les rues de Tripoli

De violents affrontements armés entre milices rivales ont eu lieu ce samedi à l’aube à Tripoli.

Des échanges de tirs et de nombreuses détonations ont été entendues dans les rues de la capitale de la Libye. La brigade révolutionnaire du commandant Haitham al-Tajouri a répondu à l’attaque de la milice Ghaniwa, un groupe armé affilié au seigneur de guerre, Abdel-Ghani al-Kikli. (Avec Africanews)

3- Afrique : Pourquoi le Maroc a décidé de rappeler son ambassadeur en Tunisie

Le Maroc a décidé de rappeler son ambassadeur en Tunisie. Mieux, le royaume chérifien a tout bonnement annulé sa participation au 8ème sommet de la TICAD (Tokyo International Conference on African Development). Pourquoi ? C’est suite à l’invitation du chef du Front Polisario par les autorités tunisiennes au sommet du TICAD que le Maroc a annoncé, dans la soirée de ce vendredi 26 août 2022, avoir pris une décision on ne peut plus radicale. (Avec Afrik.com)

4- Ouganda : Au moins 17 personnes mortes après avoir bu du gin frelaté

En Ouganda, au moins 17 personnes ont perdu la vie après avoir bu du gin frelaté acheté dans un stand au bord de la route, dans le Nord du pays. Selon les autorités qui ont donné la nouvelle, plusieurs autres personnes ont été hospitalisées. City 5, tel est le nom d’un gin frelaté qui fait fureur en Ouganda. Sauf que cette boisson, très prisée par les populations ougandaises, a fait de nombreuses victimes dans la ville d’Arua. Les personnes avaient consommé cet alcool puissant contenant du méthanol. (Avec Afrik.com)

5- Éthiopie : Frappe aérienne meurtrière sur la capitale du Tigré, Mekele

L’aviation éthiopienne a frappé la capitale de la province du Tigré, Mekele, ce vendredi 26 août. Des sources locales indiquent que le bombardement a détruit un jardin d’enfants. Le directeur de l’hôpital de Mekele parlait à la mi-journée de quatre morts, dont deux enfants, et neuf blessés, tout en indiquant que d’autres victimes lui étaient amenées. Selon l’une des porte-parole des rebelles Kindeya Gebrehiwot, les tirs ont touché « une zone résidentielle » ainsi qu’« une aire de jeux pour enfants ». Le Bureau des relations extérieures du Tigré dénonce également le fait que la frappe ait touché, à environ 12h30 heure locale, « un secteur résidentiel sans cible militaire ». (Avec RFI)

6- Tchad : Le règlement intérieur du dialogue national adopté dans l’agitation

Les travaux du dialogue national inclusif et souverain se poursuivent. Avec vendredi l’adoption quelque peu mouvementée du règlement intérieur en début de soirée. Aujourd’hui, c’est l’installation du présidium, organe chargé de diriger les assises, qui est à l’ordre du jour. Le dialogue effectif à proprement parler, n’est donc pas encore entamé. En attendant, les tractations se poursuivent pour convaincre les partis politiques et acteurs de la société civile qui boycottent l’événement de le rejoindre.(Avec RFI)

7- Guinée : Procès du 28 septembre 2009 – Bientôt une mission de la CPI à Conakry

Après la publication de la liste des 61 magistrats devant conduire ledit procès, Alphonse Charles Wright, ministre de la justice et des Droits de l’Homme a, hier jeudi à l’occasion du conseil des ministres, annoncé la venue prochaine d’une mission de la Cour Pénale Internationale (CPI).

L’objetif de cette mission selon le garde des sceaux, est de s’assurer des dispositions prises pour la faisabilité de la la tenue de ce procès du 28 septembre 2009. En d’autres termes, la CPI vient à Conakry pour savoir si le souhait des autorités de la transition d’organiser ce procès avant le 13ème anniversaire de ces événements est tenable. (Avec AllAfrica)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.