Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 24 Aout 2022

- Advertisement -

5- Le Dantec : «Près de 900 travailleurs laissés en rade»

Le projet de reconstruction de l’hôpital Aristide Le Dantec continue de susciter la polémique. Il y a d’un côté ceux qui sont opposés au projet. De l’autre, ceux qui sont pour. Et dans ce dernier lot, se distinguent les tenants du «oui, mais…»

D’après nos confrères de Seneweb, ces derniers saluent la décision de l’Etat de démolir et de reconstruire l’établissement de santé. Mais, ils regrettent les conditions de sa mise en œuvre.

Le syndicaliste Cheikh Diop est dans cette catégorie. «Personne ne peut contester la décision qui a été prise pour l’hôpital Le Dantec, notamment pour la reconstruction, sa modernisation, le relèvement de son plateau technique», a déclaré dans L’AS le secrétaire général de la CNTS/FC.

Mais Cheikh Diop s’est empressé de regretter : «Malheureusement, la mise en œuvre du redéploiement des travailleurs pose problème. Aujourd’hui, près de 900 travailleurs sont laissés en rade.», rapporte la même source.

1- Manif de Yewwi du 17 juin : Le corps sans vie du jeune brulé vif toujours pas identifié

Tué à Dakar lors de la manifestation interdite de Yewwi à Dakar le 17 juin dernier, la dépouille du jeune homme est toujours gardée dans l’établissement de santé qui va être démoli et reconstruit.

D’après Source A, qui donne l’information dans son édition du jour, le procureur s’est opposé à l’inhumation du jeune homme qui a été retrouvé brûlé vif lors de cette manifestation. La même source révèle que la dépouille sera transférée ce mercredi à l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye. Selon le journal, Le chef du parquet a pris cette décision parce que l’enquête sur la mort de la victime est toujours en cours.

2- Rebondissement dans l’affaire Adji Sarr vs Sonko : Une autre fille va faire son témoignage

Du nouveau dans l’affaire Adji Sarr Sonko, En effet, après les enregistrements audios fuités de Mamour Diallo et de Adji Sarr, le journaliste de Walf Pape Ndiaye a donné une information concernant une autre fille de Sweet beauty pas connue par le public. Selon Pape Ndiaye, cette dernière fera son témoignage sur les accusations de Adji Sarr concernant le supposé viol de Ousmane Sonko. « Il y aura d’autres témoignages exclusifs d’une fille qui travaillait dans le salon « Sweet Beauty », a informé Pape Ndiaye. Le journaliste de préciser que cette fille n’est pas Fatou Ba. en outre elle va dévoiler d’autres informations inédites.

3- Inondations à Touba avant le Magal : Le ministre Antoine Diome a trouvé une solution

À DÉCOUVRIR

A quelques semaines du Grand Magal de Touba, la ville sainte est touchée par les inondations et la bassin de Darou Rahmane a atteint ses limites. Dans ce climat qui inquiète, le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, s’est rendu à Touba pour trouver des solutions. Comme solution dans le long terme, le ministre a annoncé les travaux d’un second bassin de captage dans le site de Keur Kane. Selon Senenews, ce bassin aura une capacité qui varie entre 40 à 60 hectares. Il permettra de retenir l’eau pluviale et surtout de soulager le premier, actuellement plein.

4« Force Spéciale » : La veuve de François Mancabou a été entendue plus de 2 heures, ce mardi


« Force Spéciale » : Pourquoi la veuve de François Mancabou a été entendue plus de 2 heures, ce mardi ?

La compagne de François Mancabou, Christine Coly, a été entendue hier mardi, dans le cadre de l’enquête sur cette affaire. Elle a été interrogée plus de deux heures durant. Cet interrogatoire de la veuve Coly intervient après une plainte de la famille Mancabou au niveau de la Division de la cybersécurité de la police. Elle dénonce des menaces et intimidations reçues par certains de ses membres à travers des appels et messages audios.

D’après Les Echos, qui donne l’information ce mercredi, elle a confirmé la plainte et donné les détails liés aux appels reçus : leur nombre, les numéros de téléphone des appelants et le contenu de leurs propos.

Le journal indique que les policiers vont poursuivre leur enquête. Ils vont auditionner, ce mercredi, deux autres membres de la famille de François Mancabou : Alain Mancor et Justin Boucal. Les Echos renseigne que le premier a reçu des appels tandis que le second a reçu un message audio.

Pour rappel François Mancabou, faut-il le rappeler, est un des 11 membres supposés opérer sous le nom de « Force spéciale » et arrêtés suite à la marche interdite de l’opposition du 17 juin dernier. Il est mort en détention le 13 juillet 2022.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.