Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 23 Août 2022

- Advertisement -

1- Les réseaux sociaux : Une menace sérieuse sur la cohésion nationale et l’Etat de droit (Demba Kandji)

Le médiateur de la République Demba Kandji alerte sur les dangers liés à une mauvaise utilisation des réseaux sociaux.

En effet, pour Demba Kandji, « les réseaux sociaux sont une sérieuse menace sur la cohésion nationale, sur l’Etat de droit.« Je ne sais ce qu’il faudra faire demain, mais si la violence s’accentue verbalement, physiquement, c’est en partie grâce à ses réseaux sociaux, mal utilisés », a-t-il déploré dans Grand Jury sur Rfm.

À la question de savoir, s’il faut légiférer, Demba Kandji indique plutôt qu’il y a des lois existantes. « Il faut d’abord appliquer ces lois. En-tout-cas moi, je pense que c’est la seule menace qui pèse sur l’Etat de droit au Sénégal », a-t-il terminé.

2- Nécrologie : L’acteur Mohamed Camara (Momo) de la série Virginie emporté par la drépanocytose à 24 ans

Le monde du cinéma est en deuil avec la disparition de Mohamed Camara. Le jeune acteur de 24 ans est décédé, hier matin à l’hôpital militaire de Ouakam, emporté par la drépanocytose.

Apprécié par ses collègues acteurs de Marodi, notamment ceux de la série Virginie dans laquelle il incarnait un garçon consciencieux. Studieux, sa principale ambition était de rendre fier son père décédé. C’est pourquoi, il voulait coûte que coûte réussir à l’école dans le but de réaliser ses rêves.

3- Le Copil de Pastef alerte sur une réunion au Palais pour invalider la candidature de Sonko

Dans un communiqué parvenu à Senego ce lundi soir, le comité de pilot age (Copil) de Pastef ne rate pas d’un iota le pouvoir sur place.

« Pris de panique à la suite de la déclaration de la candidature du président Ousmane SONKO pour la présidentielle de 2024, les fossoyeurs de la République se sont réunis, hier au palais présidentiel, transformé, comme toujours, en siège de parti politique, sous la présidence de leur chef, pour instruire une certaine justice de leur venir en aide dans le projet d’invalidation de cette candidature », lit-on dès le point initial de ce communiqué parvenu à senego ce lundi 22 août 2022.

Tirant à boulets rouges sur le Président Macky Sall et ses alliés, surtout pour justifier leur rencontre à la présidence ce weekend, le Copil de dégoiser ces propos : « ce sont là, les dernières gesticulations d’un régime incompétent, corrompu et apeuré par l’idée d’une perte imminente du pouvoir et d’avantages indus, qu’aucune machination ne sauvera ».

En outre, les amis de Sonko, rassurent que le régime de Macky Sall manifeste « les derniers soubresauts contre une candidature que personne ne pourra empêcher s’il plait à Dieu ».

Le COPIL invite, à cette occasion, « les militants et militantes à accentuer la massification, l’enrôlement des primo-votants et à multiplier les initiatives citoyennes qui fondent l’ADN du parti ».

4- Direction générale Expresso Sénégal et délégués du personnel : Médiation de l’ARTP    

L’ARTP a été saisie récemment par les délégués du personnel de l’opérateur Expresso suite à des projets de licenciements pour motif économique, informe Dakaractu.

Sur la base de cette saisine au sujet d’un litige à connotation purement sociale, l’ARTP devait d’abord asseoir sa compétence pour intervenir.

Ladite compétence découle des textes en vigueur qui confèrent les missions ci-après :

– Protection des consommateurs qui ont un droit de continuité du service public qui leur est rendu.

– La protection des employés du secteur, bref la préservation et la promotion des emplois. 

– La protection des opérateurs qui sont des investisseurs au Sénégal parce que titulaires de licence. 

Sur le fondement des considérations que je viens de rappeler, l’ARTP s’est saisie de l’affaire en qualité de médiateur afin de trouver une solution heureuse.

A l’état actuel de la situation, le processus est en cours et nous espérons un dénouement heureux de cette affaire très bientôt.

Le Directeur général

M. Abdou LY

5- Bacary Diatta, maire de Bignona : « L’État a bloqué les fonds de concours et de dotation des mairies dirigées par Yewwi Askan Wi »

C’est un maire élu sur la liste de Yewwi Askan Wi qui est sorti de ses gonds pour dénoncer un traitement inéquitable. « On n’a pas encore reçu nos fonds de concours et de dotation. Ces fonds devraient être disponibles au mois de mars en principe », révèle le maire de la commune de Bignona.

Face à la presse, Bacary Diatta dénonce que « cela a bloqué notre fonctionnement. Ce sont seulement les mairies dirigées par la coalition Yewwi Askan Wi qui vivent cette situation. C’est déplorable dans un État de droit. Leurs maires ont reçu les sommes à travers une voie différente de la voie légale par le trésor. C’est une manière de bloquer nos activités. C’est une manipulation politique qui a engendré cette situation », conclut le maire… (Avec Dakaractu)

5Bis- Mendicité, abus sexuels, retrait des enfants de la rue… : Les enfants portent le plaidoyer

En effet, sous l’initiative de la Direction de la Promotion des droits et de la protection des enfants (Dpdpe), supervisée par le ministère de la Femme, de la Famille et du Genre… des enfants des 46 départements du Sénégal, âgés de 13 à 17 ans, vont être capacités sur des connaissances pratiques en relation avec leurs droits et responsabilités.

 »Le retrait des enfants de la rue est une préoccupation majeure, parce que la place de l’enfant ce n’est pas dans la rue. C’est injuste que pendant que certains bénéficient du confort d’un foyer, que d’autres soient en situation de rue. Nous invitons les autorités à continuer le projet de retrait des enfants de la rue », interpelle Marie B. Niang.

Diéguy Diop Fall, Directrice de la Dpdpe, prône l’implication effective des enfants dans la politique nationale de protection. Elle assure ne pas comprendre qu’avec toutes les initiatives prises par l’État, que des enfants continuent à subir des maltraitances et autres sévices. 

À DÉCOUVRIR

Toutefois, elle reconnait que la prise en compte limitée de la protection de l’enfant dans l’allocation des ressources publiques et la disparité de l’intervention des partenaires techniques et financiers ont aussi impacté sur l’efficacité dans l’atteinte des objectifs initiaux.

6- Actu internationale

• Mali : Qui est le colonel Abdoulaye Maïga, Premier ministre par intérim ?

L’annonce a été faite dimanche soir sur les ondes de l’ORTM, la radiotélévision d’État. Cela fait à présent dix jours que le titulaire du poste, Choguel Maïga, est hospitalisé dans une clinique de Bamako. Mis au « repos forcé », selon les autorités maliennes de transition, « après quatorze mois de travail sans répit », le chef du gouvernement aurait fait un AVC ou un malaise cardiaque, selon certaines sources, rapporte Rfi. Déjà ministre de l’Administration territoriale et porte-parole du gouvernement depuis décembre 2021, le colonel Abdoulaye Maïga, qui assure à présent son intérim, est devenu en quelques mois une figure bien connue des Maliens.

• Présidentielle au Kenya : Raila Odinga dépose un recours devant la Cour Suprême

Depuis vingt ans, toutes les élections présidentielles au Kenya ont été contestées. Celle du 9 août dernier ne déroge pas à la règle : au dernier jour du temps imparti, Raila Odinga a déposé ce lundi un recours devant la Cour suprême pour contester les résultats du scrutin qui l’a donné perdant derrière le vice-président sortant William Ruto, renseigne Rfi. Des centaines de ses partisans se sont rassemblés ce matin devant la Haute cour à Nairobi, où le recours a été déposé.

• Soudan : Au moins 79 morts depuis le début de la saison des pluies

Au Soudan, le bilan des intempéries s’alourdit encore. Le dernier bilan fait état au moins de 79 personnes tuées, depuis le début de la saison des pluies qui a démarré, en mai, dans le pays, informe Rfi. C’est ce qu’a déclaré, samedi 20 août, Abdeljalil Abdelrahim, porte-parole du Conseil national de la protection civile.

7- Actu sports

• Basket : Le Sénégal bat l’Egypte en amical

En basket, l’équipe nationale masculine du Sénégal a battu, l’Egypte, ce lundi, à Monastir (Tunisie), dans le cadre de la préparation des éliminatoires de la Coupe du monde 2023, rapporte Igfm.

Dernier virage avant la quatrième fenêtre qualificative à la Coupe du Monde 2023. Les hommes de Desagana Diop avaient rendez-vous cet après-midi, à Monastir (Tunisie), avec l’Egypte, pour un match de préparation afin de mieux se tester avant vendredi début des éliminatoires. Les lions ont assuré l’essentiel  en s’imposant (74-70), remportant ainsi leur troisième match amical après ceux face au Cap-Vert mercredi et vendredi derniers à Dakar. Son premier adversaire, le Soudan du Sud est averti. 

Programme des Lions pour les éliminatoires

Vendredi 26 août 2022

15h30 RD Congo-Cameroun

18h30 Égypte-Tunisie

21h30 Sénégal-Soudan du Sud

Samedi 27 août 2022

15h30 Cameroun-Égypte

18h30 Tunisie-Sénégal

21h30 Soudan du Sud-RD Congo

Dimanche 28 août 2022

15h30 Sénégal-Cameroun

18h30 RD Congo-Tunisie

21h30 Égypte-Soudan du Sud

Classement 3ème fenêtre 

Groupe F : Soudan Sud (12 pts +61), Égypte (11 pts +141), Tunisie (10 pts +17), RD Congo (10 pts +8), Sénégal (9 pts +45), Cameroun (7 pts -27)

• West Africa Champions Cup : Casa Sports défie Djoliba AC, ce mardi

Dans le cadre de la première édition du tournoi West African Champions Cup (WACC) qui se joue actuellement à Conakry en Guinée, le Casa Sport effectuera sa deuxième sortie ce mardi face à Djoliba AC du Mali, informe Wiwsport.

Après avoir dominé au stade Yorokoguia l’Académie SOAR sur le score de deux buts à un (2-1), à l’occasion de son entrée en matière dans cette compétition, le Casa Sport jouera son deuxième match demain. Le champion du Sénégal se frottera à la belle formation malienne de Djoliba AC, à 14h00 GMT. L’équipe championne du Mali avec 3 points à égalité avec les Casaçais avait dominé le Horoya AC lors de la première journée. L’enjeu de cette rencontre sera donc la première place.

• Éliminatoires CHAN 2023 – Le Sénégal reçoit la Guinée au stade Abdoulaye-Wade, découvrez les prix des billets !

Pour le dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations 2023, le Sénégal jouera la Guinée. Le match aller se jouera au stade Abdoulaye-Wade, informe Wiwsport.

L’affiche est très attendue par les supporters de l’Equipe Nationale locale. Sénégal v Guinée, en plus d’être un derby ouest-africain, c’est aussi une revanche. En effet, le Syli local avait éliminé le Sénégal A’ à ce stade des qualifications pour le CHAN 2020. La Guinée réussissait ainsi le coup pour la 3e fois devenant ainsi la bête noire du Sénégal qui n’a plus disputé un CHAN depuis 2011. Le Sénégal avait terminé 4e lors de la première édition en 2009, sa meilleure performance jusqu’ici.

Pour retourner à ce niveau, il faudra que les Lions locaux battent la Guinée. Ce voisin redoutable qui sera à Dakar le 27 août prochain pour le match aller. La rencontre est prévue à 19 heures au stade Abdoulaye-Wade. Et la Fédération Sénégalaise de Football a communiqué sur les prix des billets. 1000 FCFA, 2000 FCFA et 5000 FCFA sont les prix indiqués selon les catégories. La vente des billets va démarrer 3 jours avant l’événement.

Le match retour aura lieu le 2 septembre à Bamako. D’ailleurs, l’équipe guinéenne s’y trouve actuellement pour préparer cette double confrontation.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.