Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 2 Aout 2022

1- Serra Leone : Un bateau chargé de maïs a quitté l’Ukraine ce lundi

Le premier navire chargé de céréales ukrainiennes a quitté le port d’Odessa, ce lundi 1er août 2022, au matin. L’embarcation, battant pavillon de la Sierra Leone, transporte 26 000 tonnes de maïs et effectue une livraison conformément aux termes de l’accord avec la Russie signé en Turquie.

«Le cargo Razoni battant pavillon de la Sierra Leone et chargé de maïs a quitté le port d’Odessa à destination du port de Tripoli au Liban. Il est attendu le 2 août à Istanbul. Il continuera sa route vers sa destination à la suite des inspections qui seront menées à Istanbul», a précisé le ministère turc de la Défense. Il s’agit du premier navire marchand à reprendre ses livraisons depuis plus de cinq mois de guerre entre la Russie et l’Ukraine. (Avec Afrik.com)

2- Mali : Bamako dénonce les «propos haineux et diffamatoires» de Macron

Le gouvernement de la Transition du Mali a appelé le Président français, Emmanuel Macron, à se départir de «sa posture néocoloniale, paternaliste et condescendante». Rappelant «la responsabilité la France dans le génocide rwandais», le régime de la Transition a insisté que «nul ne peut aimer le Mali mieux que les Maliens eux-mêmes». «Le gouvernement du Mali a appris avec une profonde indignation des propos tenus par le président de la République française, Emmanuel Macron, lors de sa tournée en Guinée-Bissau, le 28 juillet 2022. (Avec Afrik.com)

3- Afrique du Sud : Le procès pour corruption de l’ex-président Jacob Zuma à nouveau reporté

Le procès pour corruption et blanchiment d’argent de l’ex-président sud-africain Jacob Zuma a une nouvelle fois été reporté et se déroulera le 17 octobre, a statué lundi un tribunal de Pietermaritzburg. Le report a été justifié par le fait que la plus haute cour d’appel du pays n’a pas encore rendu son verdict concernant plusieurs demandes des avocats de Jacob Zuma, y compris celle concernant la révocation du procureur chargé de l’affaire. (Avec La Libre Afrique)

4- Kenya : Élections générales, la commission électorale promet «un scrutin libre et crédible»

En 2017, fait sans précédent dans l’Histoire africaine, la Cour suprême avait annulé le scrutin, reprochant à la commission électorale (IEBC) d’avoir « échoué » à conduire des élections respectueuses de la Constitution. Cette fois, son président promet « un scrutin libre et crédible ». Il a donné une conférence de presse ce lundi.

Le mot d’ordre pour la commission électorale kényane est clair, à une semaine du vote :  rassurer, rapporte notre correspondante à Nairobi, Florence Morice. « Je veux confirmer ici et au monde entier que nous sommes prêts à donner aux Kényans ce qu’ils méritent : une élection libre, équitable et crédible, a déclaré Wafula Chebukati, le président de cette commission. Et pas seulement cela. Nous voulons le faire de manière transparente et responsable. »  (Avec RFI)

5- RDC /Fusillade mortelle : Le Secrétaire général de l’ONU rencontre Felix Tshisekedi

Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU a confirmé ce lundi qu’António Guterres s’était entretenu avec le président de la , Félix Tshisekediau lendemain du meurtre d’au moins trois personnes par des soldats de l’Onu à la frontière avec l’Ouganda.

« Le Secrétaire général a transmis ses condoléances et a également présenté ses excuses pour l’incident de diamanche qui a impliqué des soldats de la paix de l’ONU et qui a eu lieu à Kasindi, à la frontière entre la RDC et l’Ouganda. Le Secrétaire général a déclaré que les Nations unies sont totalement engagées en faveur de la paix et pour une coordination et une coopération avec les forces armées congolaises (FARDC) afin de résoudre la situation et d’apporter la stabilité dans l’est de la RDC. (Avec Africannews)

6- Afrique : Alger durcit le ton contre Bamako

Lors d’un entretien avec la presse algérienne dimanche 31 juillet, le président Abdelmadjid Tebboune a appelé les autorités maliennes de transition à « donner la parole au peuple », « aller vers des élections dans les meilleurs délais » et appliquer l’accord de paix de 2015.

« Donner la parole au peuple », « aller vers des élections » « dans les meilleurs délais ». Dans son entretien avec la presse malienne dimanche 31 juillet, le président algérien Abdelmadjid Tebboune s’est adressé aux autorités maliennes de transition. Sa demande n’est en soi pas surprenante – le retour à l’ordre constitutionnel est une exigence de tous les partenaires internationaux du Mali et une ambition affichée par les autorités maliennes de transition elles-mêmes –, mais cette sortie étonne pour deux raisons. (Avec RFI)

7- Libye : Au moins 6 morts et 50 blessés dans l’explosion d’un camion

En Libye, l’explosion d’un camion-citerne lundi a fait au moins six morts et 50 blessés, dont plusieurs se trouvent dans un état grave.

Le drame s’est produit à Bent Bayyah, une petite localité du sud-ouest du pays. Le camion a pris feu alors que des dizaines d’habitants s’étaient rassemblés autour du véhicule pour remplir des bidons d’essence. Les causes précises de l’incendie et de l’explosion n’ont pas été éclaircies, mais plusieurs voitures en stationnement ont pris feu, selon des images diffusées par des internautes. (Avec Africanews)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.