Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 14 Juillet 2022

- Advertisement -

1- Benin : Six militaires jugés pour complot contre la sûreté de l’État

Six militaires béninois feront face au juge, ce mercredi 13 juillet 2022. Poursuivis pour des faits de complot contre la sûreté de l’État et non dénonciation de crime, ils sont dans les liens de la détention depuis 2020.

En détention préventive, les militaires avaient été interpellés «pour avoir posé au Bénin des actes contraires à la paix, susceptibles de revêtir la qualification de terrorisme», selon les propos de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). La presse béninoise précise que le cerveau du groupe serait un lieutenant en service à Toffo. (Avec Afrk.com)

2- Maroc : Le point sur le e-visa, trois jours après son lancement

Trois jours seulement après son lancement par le ministère royal des Affaires étrangères, les autorités marocaines ont procédé à l’octroi d’au moins 1 000 visas par voie électronique.

Mise en place le 10 juillet 2022 à travers une plateforme dédiée, l’octroi des visas électroniques tel que souhaité par le ministère des Affaires étrangères, dans le cadre de digitalisation de l’administration publique au Maroc a accusé un franc succès, compte tenu des premiers retours plus que, positifs. Il a en effet été délivré jusqu’ici plus de 1 000 visas d’entrée à des fins touristiques et professionnelles. Afrik.com)

3- Gambie : 5 condamnés à mort pour le meurtre d’un opposant sous Jammeh

Un tribunal gambien a condamné mercredi à la peine capitale cinq anciens membres des services de renseignement pour le meurtre d’un militant politique sous le règne de l’ex-dictateur Yahya Jammeh.

Un tribunal de Banjul a condamné à mort mercredi cinq ex-responsables des renseignements gambiens pour le meurtre en avril 2016 d’un opposant sous la dictature de l’ex-président Yahya Jammeh. Ebrima Solo Sandeng, figure du United Democratic Party (UDP), était mort en détention deux jours après avoir été arrêté pendant une manifestation contre Jammeh, qui dirigeait la Gambie depuis 1994. (Avec Africanews)

4- Afrique : Le Pétrole brut africain est les plus chers du monde

Les pétroles algérien, équato guinéen et angolais sont actuellement les plus chers du monde.

Le cours moyen du Sahara Blend, produit en Algérie a atteint 128.31 dollars par baril en juin dernier contre 115.328 dollars en mai, soit une hausse de 11.3% en un mois. Une hausse qui le place à la première place des bruts les plus cher des 13 bruts de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole en juin 2022. Zafiro, le brut de la Guinée équatoriale est le deuxième plus cher or noir du panier des bruts de l’OPEP avec une hausse de 10.3% sur un mois et un coût de 127,10 dollars en juin dernier contre 115,25 dollars en mai. L’Opep explique ce bilan du premier semestre 2022 par le fait que les bruts produits en Afrique sont de très faible densité et peu pourvus en souffre, des caractéristiques très appréciées par les raffineries. (Avec Africanews)

5- Afrique : L’ONU annonce que les soldats ivoiriens à Bamako ne faisaient pas partie de la Minusma

L’état-major des armées de Côte d’Ivoire a livré, mercredi 13 juillet, ses précisions sur la présence de ses 49 militaires interpellés à l’aéroport de Bamako dimanche. L’armée ivoirienne insiste sur le fait que le contingent arrêté est bel et bien en mission officielle au Mali dans le cadre des opérations de la mission de maintien de la paix des Nations unies, la Minusma. Mais l’ONU a du mal à clarifier si ces déploiements, qui ont commencé en 2019, ont une mission aussi claire qu’Abidjan ne l’affirme. (Avec RFI)

6- Côte d’Ivoire : Vers une première rencontre Ouattara-Bédié-Gbagbo depuis 2010

Ce jeudi 14 juillet 2022, en Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara reçoit ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Cette rencontre avait été évoquée durant le dialogue politique organisé en début d’année. Elle doit servir à faire avancer la réconciliation après les crises de 2010-2011 puis 2020, mais également préparer les prochains scrutins de 2023 jusqu’à la présidentielle de 2025. La dernière entrevue des « trois grands », comme certains les appellent, c’était il y a plus de dix ans. C’était avant le premier tour de la présidentielle 2010. Ce nouveau mini-sommet entre Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié reste néanmoins « un classique » pour l’historien et enseignant Arthur Banga. (Avec RFI)

7- Le Mali appelé à réintégrer le G5 Sahel

Le Tchad et le Niger ont appelé, mercredi 13 juillet 2022, le Mali à réintégrer la force conjointe du G5 Sahel. Le Mali avait pris la décision de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, en mi-mai dernier.

Suite à la non-tenue de la 8ème session ordinaire au mois de février, qui devait consacrer «le début de la présidence malienne» du G5 Sahel, le Mali avait claqué la porte de tous les organes instances y compris de cette force conjointe de lutte contre le terrorisme. Dans la soirée du dimanche 15 mai, le colonel Abdoulaye Maiga, porte-parole du gouvernement malien, considérait la non-tenue de la 8ème session ordinaire comme une «violation d’une décision prise par l’Institution, mais aussi celle des textes de base du G5 Sahel». (Avec Afrik.com)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.