Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 29 Juin 2022

1- L’ambassadeur américain en Guinée appelle à une transition courte

Les États-Unis haussent le ton sur la transition en Guinée. À quelques jours de sommet de la Cédéao, à Accra, censé statuer sur d’éventuelles sanctions contre la Guinée, l’ambassadeur américain dans le pays, Troy Fitrell, a lancé un avertissement aux autorités de transition.PUBLICITÉ

Troy Fitrell a mis en garde contre les risques d’instabilité d’une transition longue alors que le colonel Mamadi Doumbouya, auteur du putsch contre Alpha Condé, prévoit un délai de 39 mois avant d’organiser d’éventuelles élections : « Les Guinéens ont faim pour une plus grande prestation politique, une prestation de services plus efficace, plus de sécurité, plus d’opportunités et un système politique plus ouvert et plus transparent.(Avec RFI)

2- L’Ethiopie accuse le Soudan d’avoir utilisé l’artillerie lourde à Al-Fashaga

Située entre l’Ethiopie et le Soudan, la région frontalière d’Al-Fashaga, contestée depuis plusieurs décennies, continue d’être le théâtre d’affrontements entre les forces armées.

L’armée soudanaise a annoncé avoir repris des villages occupés jusqu’alors par les éthiopiens et accuse Addis-Abeba d’avoir capturé, et exécuté sept de ses soldats et un civil.

Des accusations démenties par l’Ethiopie, qui reproche son voisin d’avoir tiré à l’artillerie lourde et soutien ne pas avoir été présente dans la zone des exactions. (Avec Africanews)

Drame de Melilla : l’Algérie et le Maroc se renvoient la responsabilité (Avec Afrik.com)

3- Ghana, 29 arrestations lors d’une marche : «Le coût élevé de la vie va nous tuer»

Au moins vingt-neuf personnes ont été arrêtées en marge de manifestations contre la cherté de la vie au Ghana. La police a fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, entraînant des violences dans la capitale, Accra.

La population ghanéenne est sortie en masse, ce mardi 28 juin 2022, pour dire son ras-le-bol face à la flambée des prix, notamment des denrées de première nécessité. Ils étaient des centaines de citoyens à arpenter les rues de la capitale, Accra, scandant des slogans de protestation et brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Monsieur le Président, où avons-nous fait fausse route ? » ou bien « Le coût élevé de la vie va nous tuer ». (Avec Afrik.com)

4- Libye : Les derniers VIP du régime Kadhafi monnayent leur libération

Abdallah Senoussi, l’ancien chef du renseignement militaire de Mouammar Kadhafi, négocie depuis plusieurs mois sa libération. Il est l’un des derniers cadres de la Jamahiriya encore derrière les barreaux depuis la libération de plusieurs anciens ministres et des fils de Kadhafi. Enquête. Des hommes armés et encagoulés barrent la route conduisant à la plus grande prison de l’ouest de la Libye, accolée à l’aéroport de Mitiga, dans la périphérie de Tripoli. Derrière ses hauts murs blancs, un quartier entier est réservé à son plus célèbre prisonnier, Abdallah Senoussi. « Il est traité comme un VIP et régulièrement ausculté par ses médecins privés », assure à Jeune Afrique un gardien du pénitencier. (Avec Jeune Afrique)

5- Afrique : Insécurité alimentaire – La BAD exhorte les pays du G7 à aider le continent

Le monde doit faire davantage pour lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale croissante aggravée par la guerre de la Russie en Ukraine, a déclaré vendredi le président du Groupe de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi Adesina, lors d’une conférence ministérielle du G7. (Avec AllAfrica)

6- Togo : Deux milliards de FCFA d’amende pour l’opérateur Togo Cellulaire

L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a infligé une amende de plus de 2 milliards de francs CFA à Togo Cellulaire pour manquement grave à son obligation. Togo Cellulaire, propriété de la holding Agou (groupe Axian au Togo), devra débourser l’équivalent de 2% de son chiffre d’affaires de l’exercice 2021.

C’est à l’issue d’une procédure enclenchée il y a 18 mois, suivie d’une audience publique contradictoire, que la sanction est tombée. En novembre 2020, Togo Cellulaire, l’un des opérateurs de téléphonie du pays, avait été mis en demeure de mettre tout en œuvre pour garantir une qualité et une disponibilité de services conformément à son cahier des charges. (Avec RFI)

7- Afrique : Drame de Melilla – Enquête en Espagne, l’ONU dénonce « l’usage excessif de la force »

Le parquet général espagnol a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête sur la mort d’au moins 23 personnes lors de la tentative de quelques 2.000 migrants africains de pénétrer par la force vendredi dans l’enclave espagnole de Melilla à partir du territoire marocain.

Le ministère public espagnol a annoncé avoir « demandé l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur ce qu’il s’est passé », quelques heures après que l’ONU eut exigé une enquête indépendante sur ce drame, le plus meurtrier jamais enregistré aux frontières entre le Maroc et les deux enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, les seules frontières de l’UE sur le continent africain. (Avec AllAfrica)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.