Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 25 Juin 2022

1- Congo : Campagne pour les élections législatives et locales

Le top départ de la campagne pour les élections locales et législatives de juillet prochain au Congo a été donné vendredi. Plus de 2 000 candidats briguent les 151 sièges de la chambres l’Assemblée Nationale de ce pays d’Afrique centrale.

Tous les carrefours de la ville capitale ou presque sont noirs d’affiches. Visiblement, les différents candidats n’ont pas lésiné sur les moyens, notamment ceux du Parti congolais du travail; la formation du président Denis Sassou Nguesso qui tient à conserver sa majorité à l’Assemblée nationale. (Avec Africanews)

2- Mali : Assimi Goïta a promulgué la nouvelle loi électorale

Le décret présidentiel a été publié au Journal officiel. Le président de la transition entérine donc le texte adopté par le Conseil national de transition, l’organe législatif, il y a une semaine. Un document crucial pour la suite de la transition et notamment une éventuelle levée des sanctions contre le Mali. Mais un document controversé également, car profondément remanié par le CNT.

Assimi Goïta fait finalement pencher la balance du côté du Conseil national de transition. En promulguant la nouvelle loi électorale, le président malien entérine donc les 92 amendements que le CNT avait imposés aux 219 articles du texte, au grand dam du gouvernement, auteur du projet. (Avec RFI)

3- RDC : Le Prix Nobel Denis Mukwege pointe du doigt le Rwanda dans le conflit au Nord-Kivu

Alors que le conflit au Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC) s’intensifie, la récente visite du roi des Belges dans le pays et son déplacement au Nord-Kivu font office de caisse de résonance. Le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege a profité de sa rencontre avec le monarque pour dénoncer l’implication du Rwanda dans les attaques subies par la RDC.  

Le 13 juin dernier, le roi des Belges Philippe et la reine Mathilde ont achevé leur visite en République Démocratique du Congo. Symbole de la nouvelle dynamique des relations congo-belges, cette visite a été l’occasion de revenir sur les « blessures » profondes du passé et d’aborder les défis actuels. (Avec Afrik.com)

4- Afrique : Sommet du Commonwealth – Le prince Charles évoque l’esclavage et la liberté de régime des nations

Les dirigeants de 54 États membres du Commowealth sont réunis depuis vendredi 24 juin à Kigali. Ce sommet (CHOGM) se tient alors que l’organisation est traversée par de profondes interrogations sur son avenir.

Ce sommet se tient au Rwanda, qui a intégré le Commonwealth en 2009, au moment où l’association aux 54 États membres est traversée par de profondes interrogations, dans une période de transition pour la monarchie britannique et de remise en question du passé colonialiste.

Lors de son discours, en ouverture de ce sommet de deux jours, l’héritier de la Couronne britannique s’est félicité des relations et de l’amitié construits au sein du Commonwealth ces 70 dernières années. (Avec AllAfrica)

Advertisement

5- Burkina Faso : L’armée donne 14 jours aux populations pour quitter les zones d’intérêt militaire

L’armée du Burkina Faso va accorder un délai de 14 jours aux populations de deux zones d’intérêt militaires où toute « présence humaine » est interdite, dans le nord et l’est du pays, afin de lutter contre les violences jihadistes meurtrières. Lundi, le Conseil supérieur de défense nationale (CSDN) a décidé de la création de ces sites, l’une dans la province du Soum frontalière avec le Mali (nord) et l’autre qui regroupe des réserves protégées entre Pama et le parc du W (est). Les populations dans les zones d’intérêt militaire auront deux semaines pour quitter ces sites, au vu de l’imminence des opérations militaires anti-groupes armés terroristes. Ces zones occupées illégalement sont les forêts des régions de l’Est et du Sahel, fait remarquer le commandant des opérations du théâtre national. (Avec RFI)

6- Nigeria : Au moins 22 agriculteurs kidnappés près d’Abuja

Des hommes armés ont enlevé mercredi 22 agriculteurs dans leurs champs à la périphérie d’Abuja, capitale du Nigeria, dernier kidnapping d’une longue série dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

Des bandes criminelles, désignées localement sous le terme de « bandits », attaquent fréquemment les régions rurales du centre et du nord-ouest du Nigeria mais les enlèvements massifs sont rares sur le Territoire de la capitale fédérale (FCT), également situé dans le centre du pays.

L’enlèvement « s’est produit à Rafin Daji, une localité (située) entre l’État du Niger et le territoire de la capitale fédérale », a déclaré à l’AFP Oduniyi Omotayo, porte-parole de la police régionale. « Il a été confirmé que 22 agriculteurs ont été enlevés » pendant qu’ils travaillaient dans leurs champs. (Avec Africanews)

7- Agression rwandaise : La situation humanitaire s’aggrave, près de 30 000 enfants déplacés et privés de scolarité, des écoles occupées, des familles déchirées 

Depuis la fin du mois de mars, plus de 158.000 personnes – dont la moitié sont des enfants – ont été déplacées dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo suite à l’intensification des affrontements armés, rapporte l’UNICEF. Cette zone est marquée par les combats entre les FARDC et le M23 (et leurs alliés rwandais).  Comme pour les précédents conflits, Certaines personnes ont fui vers l’Ouganda, tandis que d’autres ont cherché refuge dans des églises, des écoles et des hébergements de fortune dans le territoire de Rutshuru. (Avec AllAfrica)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.