Le Café qui réveille l'Info

Concert de casseroles : Serigne Makhtar Borom Bidew Yi décortique le mystique derrière cette pratique et conseille Macky

Contrairement à certains qui le prennent pour un amusement et qui montrent beaucoup d’enthousiasme à l’idée de participer à ce ‘’concert’’ inédit pour beaucoup d’entre eux, des personnes dotées de pouvoirs mystiques appréhendent cette pratique suggérée par l’opposition.

Contacté par la rédaction de Seneweb, Serigne Makhtar Sokhna Borom Bidew Yi a fait savoir que le bruit issu des ustensiles, que ce soit en nickel ou en aluminium, a une connotation mystique.
Le réveil des djinns
D’après le marabout, le bruit provoqué par des ustensiles en aluminium ou en nickel est très aimé, voire convoité par une catégorie de djinns ou ‘’chéyatines’’. Ce bruit les réveille automatiquement. Et notre interlocuteur de prendre exemple sur la vie de tous les jours.
En effet, « dans nos familles, lorsqu’une personne fait tomber un couvercle ou un bol, les adultes lancent automatiquement un «Soubhana’Allah» et ce, pour chasser les potentiels djinns qui seraient tentés de se manifester à cause du bruit qu’ils ont entendu’’.
Conséquences du réveil de ces ‘’chéyatines’’
« Nous vivons déjà les conséquences de la venue de ces êtres surnaturels », déclare Serigne Makhtar. Selon lui, les accidents, incendies, meurtres et autres calamités qui secouent le Sénégal depuis quelques années maintenant sont, en grande partie, l’œuvre de ces chéyatines.
« Vous vous rappelez, quand Abdoulaye Wade disait que les djinns allaient voter pour lui… C’est exactement ces djinns qui sont encore là et qui continuent de semer le désordre. Lorsqu’un être humain décide de s’allier avec ces djinns, c’est sur des bases très claires, à travers un pacte. Si ce pacte n’est pas respecté, ils ne vont plus rentrer chez eux et ça, c’est leur choix’’.
Le concept concert de casseroles pour élever le nom de Sonko au sommet
Cette pratique a sûrement été recommandée à l’homme politique à des fins mystiques, selon le marabout. Il précise que cette pratique a pour but de détruire l’arsenal mystique d’un adversaire, notamment celui du parti au pouvoir, et l’initiateur se verra gravir les échelons de façon rapide. Sonko peut avoir le résultat recherché avec la jeunesse qui répondra positivement à l’appel, mais, à long terme, c’est un couteau à double tranchant, car pouvant mener au meilleur tout comme au pire.
Les offrandes à faire
Cette pratique n’étant pas en faveur du régime, le marabout recommande aux membres du gouvernement, en particulier au chef de l’État, de faire quelques offrandes, notamment du lait caillé et de la percale (tissu).
À chaque chef de famille également, Serigne Makhtar Sokhna Borom Bidew Yi conseille de déposer de la glace à la porte des maisons. (Avec Seneweb)

Les commentaires sont fermés.