Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 13 Mai 2022

1- Burkina Faso : L’inquiétude des familles des mineurs piégés à Perkoa

Au Burkina Faso, les familles sont toujours dans l’attente. Elles se retrouvent chaque jour au siège du comité de crise pour attendre les nouvelles de l’équipe de sauvetage. Même si les opérations de pompage évoluent très vite, avec l’arrivée de nouvelles machines.

« Ce n’est pas facile. Cela fait 26 jours d’angoisse. Du matin au soir, nous sommes dans l’angoisse totale. Nous ne savons pas où sont nos frères », soutient Antoine Bama.
Assis par petits groupes sous un hangar et sous des arbres, les familles attendent. Elles ont décidé de se retrouver sur le site où siège le comité de crise. Elles sont partagées, entre espoir et inquiétude. Comme chaque jour, les représentants des familles participent au compte rendu sur les recherches. Malgré l’évolution de l’opération de pompage, Maturin Bationo, a un visage triste. (Avec RFI)

2- Soudan : Les manifestants contre le putsch persévèrent

Au Soudan, des manifestants se sont rassemblés pour demander le retour à un Etat civil.

Jeudi, ils étaient des centaines à avoir répondu à l’appel de divers groupes de résistance en faveur du départ des militaires du pouvoir. Ils se sont dirigés vers le palais présidentiel de Khartoum la capitale.

Cette manifestation est la dernière en date d’une longue série de rassemblements consécutifs suite au coup d’état militaire du mois d’octobre 2021. (Avec Africanews)

3- Cameroun : Pas de survivant dans le crash d’avion

Les onze personnes qui se trouvaient dans l’avion qui s’est écrasé, hier mercredi, au Cameroun, sont décédées. L’avion aurait pris feu après le crash.

Les neuf passagers et deux membres de l’équipage qui se trouvaient à bord de l’avion qui s’est écrasé, mercredi, dans une forêt du Cameroun, ont tous péri. L’appareil, appartenant à la COTCO (Cameroon Oil Transportation Company S.A.), une compagnie exploitant un pipeline de pétrole, avait décollé de l’aéroport de la capitale, Yaoundé, en début d’après-midi. Il devait rallier la station de pompage N°2 à Dompta, dans le Nord-Est du pays. (Avec Afrik.com)

4- Rwanda : Visite du chef d’état-major du Mali

Le chef d’état-major de l’armée malienne a achevé sa visite à Kigali au Rwanda. Le général Oumar Diarra a notamment rencontré le chef de l’Etat Paul Kagame, ainsi que plusieurs responsables militaires. Y compris le chef d’état-major du Rwanda, Jean Bosco Kazura, qui connaît bien le Mali. Il a en effet été commandant de la MINUSMA, la mission de paix de l’ONU au Mali entre 2013 et 2014.

L’objectif de cette visite était de renforcer la coopération des 2 pays en matière de défense et de sécurité. Avec le départ des forces militaires européennes, notamment des soldats français de l’opération Barkhane, Bamako souhaiterait gagner en autonomie pour défendre son territoire. (Avec Africanews)

5- Togo : La classe politique solidaire et unie après l’attaque jihadiste dans le Nord

Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai, au moins huit soldats ont été tués au poste de sécurité de Kpinkankandi, à la frontière avec le Burkina Faso. Togo-Bénin-Burkina, même combat, la classe politique togolaise appelle donc à une véritable collaboration des États voisins pour lutter contre le terrorisme. Depuis 2017, les relations notamment en matière de renseignements se sont multipliées entre les pays de la région réunis au sein de l’opération « Koundalgou ». Leader de l’opposition togolaise, Paul Dodji Apévon, des forces démocratiques pour la République, estime que cette collaboration doit être plus forte : « Je sais qu’ils se concertent, mais je crois qu’ils doivent faire encore plus pour qu’il y ait réellement une vraie solidarité. Il faut un engagement réel des gouverneurs pour aller justement vers ce qu’on peut appeler une solidarité régionale et contre le phénomène. »(Avec RFI)

6- Sauvetage des 8 mineurs coincés sous terre : Le Burkina dans l’espoir du scénario de Tanzanie

Les opérations de sauvetage se poursuivent dans la mine de zinc de Perkoa, dans le centre ouest du Burkina Faso, pour sauver les huit mineurs coincés à plus de 500 mètres sous terre. Une véritable course contre la montre pour évacuer les eaux qui ont inondé les galeries souterraines de cette mine, depuis le 16 avril dernier. Les sauveteurs ne seraient plus qu’à quelques mètres de leur objectif. L’espoir est permis car des mineurs ont pu être sauvés en Tanzanie, après 41 jours passés sous terre.

Ce ne sont pas les prières qui manquent, au Burkina Faso et un peu partout en Afrique où les yeux sont rivés sur le pays des hommes intègres. Huit travailleurs, six Burkinabés, un Tanzanien et un Zambien, sont toujours portés disparus. (Avec Afrik.com)

7- La Somalie tient son élection présidentielle dimanche : Après plus d’un an de report

Pas moins de 39 candidatures, un record, ont été enregistrées pour l’élection, qui se tiendra sous haute sécurité dans un hangar de l’aéroport de la capitale Mogadiscio.

Les parlementaires somaliens doivent élire dimanche 15 mai un nouveau président lors d’un scrutin attendu depuis plus d’un an dans ce pays instable de la Corne de l’Afrique, confronté à l’insurrection des islamistes radicaux chabab et à une sécheresse historique. Pas moins de 39 candidatures, un record, ont été enregistrées pour l’élection, qui se tiendra sous haute sécurité dans un hangar de l’aéroport de la capitale Mogadiscio. (Avec Le Monde .fr)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.