Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 12 Mai 2022

1- La Guinée adopte 36 mois de transition

Le Conseil national de la Transition en Guinée a validé une transition de 36 mois, contrairement aux 39 mois proposés par le colonel Mamady Doumbouya, arrivé au pouvoir à la faveur d’un putsch contre Alpha Condé.

Alors que les deux grosses pointures de la sphère politique guinéenne tentent de mutualiser leurs forces pour voir comment barrer la route au CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement), dirigé par le chef de la junte, Mamady Doumbouya, le CNT (Conseil national de la Transition), vient de valider un chronogramme qui court sur 36 mois. (Avec Afrik.com)

2- Togo : Première attaque jihadiste meurtrière

« Sans doute n’était-ce qu’une question de temps, soupire Jeune Afrique, tant les pays de la sous-région sont, un à un, pris pour cible par les groupes terroristes qui sévissent dans celle-ci. Dans la nuit de mardi à mercredi, aux environs de 3 heures du matin, un poste militaire situé dans la localité de Kpék-pakandi, non loin de la frontière avec le Burkina Faso, a été attaqué. Pour la première fois, des victimes sont à déplorer dans les rangs de l’armée. Selon nos informations, poursuit Jeune Afrique, les assaillants lourdement armés sont arrivés par dizaines, juchés sur des motos, et ont ouvert le feu sur les militaires togolais. S’est ensuivi un échange de tirs mais, l’effet de surprise jouant en leur faveur, ils sont parvenus à prendre le contrôle du poste. Des images montrant la violence des combats circulent sur les réseaux sociaux, à l’instar de celles où l’on voit un pick-up incendié et un soldat blessé pris en chasse. » (Avec RFI)

3- Tunisie : Rassemblement en soutien à Shireen Abu Akleh

Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies dans la capitale tunisienne, afin de demander à ce que justice soit faite pour la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh. Depuis l’annonce de son décès mercredi matin, les demandes d’enquêtes indépendantes sur les fait se multiplient, à Tunis comme ailleurs. « Il n’y a pas de procès pour les assassins », a déclaré Mehdi Jlassi, président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT). « On dit qu’il doit y avoir une mobilisation au niveau des tribunaux internationaux pour poursuivre les assassins de Shireen. Cet assassinat est un crime de guerre ». (Avec Africanews)

4- La justice malienne convoque le ministre français des Affaires étrangères

Jean-Yves Le Drian est attendu le 20 juin prochain au palais de justice du tribunal de grande instance de la commune de III de Bamako pour être entendu dans une affaire d’attribution de marché public, pour la fabrication de passeports maliens. Une affaire qui remonte à 2015. Côté français, on dénonce une « énième provocation ».

La convocation date du 20 avril, mais elle est apparue mercredi 11 mai massivement sur les réseaux sociaux. Si le titre du chef de la diplomatie française est écorché, Jean-Yves Le Drian n’en est pas moins convoqué le 20 juin prochain à 8h par la justice malienne « pour affaire le concernant ». Lui et son fils Thomas, dont le nom est également cité, sont soupçonnés d’« atteinte aux biens publics et autres infractions aux dépens de l’État du Mali ». (Avec RFI)

5- Guinée : Un journaliste roué de coups par des militaires

En Guinée, un journaliste en reportage a été conduit à l’hôpital après avoir été pris à partie et violemment agressé par plusieurs militaires mardi 10 mai. Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités à immédiatement ouvrir une enquête pour identifier et sanctionner les responsables et à assurer la sécurité des journalistes dans le pays.

Le 10 mai, Mohamed M’bemba Condé, animateur à la radio privée Espace Kindia et correspondant du journal en ligne Guinée Matin, a été agressé par des militaires alors qu’il qu’il couvrait une «opération de marquage des domaines de l’État», opération au cours de laquelle les autorités font le tour de la ville pour identifier les bâtiments et les terres qui pourraient être récupérés par l’État. Au cours de son reportage, des militaires lui ont demandé de s’écarter avant de le rouer de coups. (Avec Afrik.com)

6- Somalie : Au moins 4 morts dans un attentat-suicide

Selon la police somalienne, au moins quatre personnes ont été tuées par une explosion suicide qui a visé un poste de contrôle près de l’aéroport de la capitale, Mogadiscio.

« J’ai vu quatre personnes mortes sur les lieux. Deux d’entre elles étaient des soldats du gouvernement qui sont morts sur le coup », a déclaré l’officier de police Ali Hassan. 

Plusieurs personnes blessées ont été emmenées dans une ambulance, selon un témoin.

L’explosion s’est produite alors que les candidats à la présidence se dirigeaient vers la zone fortement fortifiée de l’aéroport pour s’adresser aux députés avant le scrutin de dimanche. (Avec Africanews)

7- Guerre en Ukraine : l’Algérie évoque le principe de neutralité

L’Algérie a réitéré sa position de neutralité dans les conflits à l’international, y compris la guerre qui oppose l’Ukraine à la Russie. C’est ce qu’a indiqué, ce jour, le chef d’état-major de l’armée algérienne.

Le général algérien de corps d’armée, Saïd Chanegriha, recevant son homologue Hans-Werner Wiermann, directeur général de l’état-major militaire international de l’OTAN, a réitéré, ce mercredi 11 mai 2022, la position de son pays face aux conflits internationaux. «Sur le plan international, l’Algérie continue d’adopter une politique de neutralité et veille à s’exclure des tensions qui opposent les différentes parties», a indiqué le gradé algérien. (Avec Afrik.com)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.