Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 12 Mai 2022

1- Rejets définitifs de certaines listes : La société civile appelle les recalés au « calme » et sollicite « la possibilité de régulariser » leurs parrainages

La société civile regroupée autour du Cosce (Collectif des organisations de la société civile pour les élections) constate des rejets définitifs de certaines listes de parrainages qui ne laissent aucune possibilité de régularisation, indique Pressafrik. « Soucieuse du renforcement du climat de confiance et de transparence qui ont prévalu jusque-là », l’organisation appelle « au calme les acteurs recalés » et sollicite des autorités électorales qu’il leur soit accordé la possibilité de réguler leurs listes de parrainages », dans un communiqué.

2- Loi de finances rectificative 2022 – Ce qui va changer !

Lors du Conseil des ministres de ce mercredi, le Ministre des Finances et du Budget a présenté le Projet de loi de finances rectificative (LFR) pour l’année 2022. On a ainsi pu constater que le budget connaît une évolution de 357,7 milliards FCFA.

Le Ministre des Finances et du Budget a présenté, ce mercredi lors du Conseil des ministres, le Projet de loi de finances rectificative (LFR) pour l’année 2022. Ledit projet est arrêté à la somme de 5.556,7 milliards de FCFA. Comparativement à la loi de finances initiale, il enregistre une hausse de 357,7 milliards FCFA en valeur absolue et de 6,9 % en valeur relative.

Selon le Communiqué du Conseil des ministres, parvenu à Igfm, « suivant les orientations du Président de la République, le projet de LFR prend notamment en compte l’amplification des transferts monétaires aux populations vulnérables, les subventions à l’énergie et le soutien aux prix des produits alimentaires en vue de renforcer le pouvoir d’achat des ménages ».

3- Affaire Mamour Diallo : L’Ofnac contredit l’Assemblée nationale

En prévoyant de possibles poursuites contre Mamour Diallo dans l’affaire des 94 milliards, l’Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (Ofnac), dans son rapport 2019, ne fait pas que confirmer le député Ousmane Sonko. L’institution dirigée par Seynabou Ndiaye Diakhaté vient aussi contredire publiquement l’Assemblée nationale.

En effet, à travers une commission parlementaire, menée par la majorité présidentielle, l’Assemblée, avec à sa tête Moustapha Niass, avait totalement blanchi Mamour Diallo pour accuser Ousmane Sonko pourtant plaignant dans cette affaire. Les députés cette entité pilotée par Cheikh Seck demandaient à l’opinion de circuler, car, disaient-ils, il n’y avait rien à voir.

« Après près de trois mois de travaux constitués essentiellement de revue documentaire et d’auditions, la Commission d’enquête parlementaire est aujourd’hui en mesure d’apporter les réponses à toutes les questions posées plus haut. Conclusion n°1 : Absence de détournement de deniers publics et inexistence d’un quelconque comportement répréhensible de Monsieur Mamadou Mamour DIALLO », a souligné le rapport.

L’Assemblée nationale avait également conclu à l’ « existence de quelques dysfonctionnements dans l’organisation des services de l’Etat en matière d’expropriation ». Des ‘’anomalies’’ qui semblent relever d’une volonté de détournement de deniers publics aux yeux de l’Ofnac, mais que l’Assemblée nationale a préféré qualifier de dysfonctionnement qui ne porte aucune signature.

Dans cette opération de blanchiment à grande eau, la commission avait organisé une conférence de presse le 2 août 2019. Ce qui est en soi une violation de l’article 48 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Cet article prévoit que « seule la plénière de l’Assemblée peut décider par un vote spécial la publication de tout ou partie du rapport d’une commission d’enquête », soulignait le député Mamadou Bamba Ndiaye sur sa page Facebook, repris par Africa Check.

Les conclusions de l’Ofnac viennent ainsi conforter tous ceux qui avaient des doutes sur les intentions de l’Assemblée. La question se pose dès lors de savoir quel crédit accorder dans l’avenir à une commission parlementaire, au vu de la tentative de cette législature d’étouffer l’affaire, s’interroge Seneweb.

4- Dias dénonce un hold-up à Dakar et appelle à la résistance, Benno réplique vigoureusement

On cherche à éliminer la liste de Yewwi Askan Wi à Dakar par tous les moyens selon Barthélémy Dias. Cela, « par des manigances, avec la complicité de la Direction Générale des Élections » dit-il. « Aujourd’hui nous constatons encore que certaines listes sont exclues par l’excuse du parrainage » note la tête de liste de Yaw à Dakar, rapporte Seneweb. Et d’appeler le peuple à la résistance et à marcher vers l’essentiel.

Pour le maire de Dakar c’est parce qu’ils n’ont jamais gagné à la capitale. «Après avoir reconnu n’avoir jamais gagné Dakar… Nous avons tous eu à constater lors des élections législatives de 2017, le hold-up électoral orchestré par le biais des ordres de mission ! ».

Réplique de Benno à Barth : « Il faut que Barth se ressaisisse. En plus, il n’est pas mandataire. Donc de quel droit il se permet de jouer au héros devant les portes de la direction générale des élections. Il faut qu’on soit clair, ce n’est pas un maire responsable », a lancé le maire des Agnams  Farba Ngom à la suite de son camarade de même coalition, Alioune Ndoye qui a précédemment insisté sur le respect des institutions et des règles électorales.

Zahra Iyane Thiam abondant dans le même sillage, considère que Barthélémy n’est pas capable de gérer la capitale Dakar. « Il faut que nous prenions nos responsabilités en faisant face à ces gens qui pensent qu’une république, c’est l‘anarchie… »
 
« Nous appelons tous les républicains à la retenue. Mais que ce maire sache qu’il trouvera en face de lui, des gens déterminés à ne pas laisser cette forfaiture prospérer. Ce qu’ils ont fait, c’est un manque de professionnalisme. Benno n’a pas confectionné de listes pour Yewwi. Quel maire la capitale s’est-elle procurée ? s’est de nouveau indigné Farba Ngom s’exprimant sous un ton furieux. Bamba Fall quant à lui, se désole de cette malhonnêteté du maire de Dakar qui pense que la capitale est une arme de bataille politique. (avec Dakaractu)

5- Forclusion de Yewwi et de Wallu : La réponse de la DGE

À DÉCOUVRIR

6- Actu internationale

• Guinée : L’organe législatif fixe à trois ans la durée de la transition

L’organe législatif en Guinée, réuni en séance plénière mercredi 11 mai, a fixé à trois ans la durée de la transition avant de rendre le pouvoir aux civils, selon les informations de l’AFP, défiant ainsi les partenaires régionaux de ce pays qui demandent un délai bien plus court. Le 30 avril, le chef de la junte, le colonel Mamady Doumbouya, avait préconisé une durée de 39 mois pour la transition.

• Mali : L’Allemagne veut prolonger et renforcer ses effectifs à la Minusma

L’Allemagne s’apprête à prolonger et à renforcer sa présence militaire au Mali dans le cadre de la Minusma. La nouvelle peut surprendre alors que Berlin se montrait plutôt sceptique sur son engagement il y a quelques semaines, rapporte Rfi.

• Coalition mondiale contre Daech : Les pays d’Afrique s’inquiètent de la montée du terrorisme

Marrakech accueillait ce mercredi 11 mai la réunion ministérielle de la coalition internationale contre le groupe État islamique, co organisée avec les États-Unis. L’accent a été mis sur le défi du terrorisme pour l’Afrique.

7- Actu Sports

• République Tchèque : Modou Biram Ndiaye sacré champion avec le Viktoria Plzeň !

Vainqueur du FC Hradec Králové (2-0) et profitant du match nul du Slavia Prague contre Baník Ostrava (1-1), le Viktoria Plzeň a décroché son sixième titre de champion de Tchéquie, renseigne Wiwsport.

Il détrône Abdallah Sima, vainqueur la saison dernière et qui pouvait encore gagner cette saison après avoir disputé trois matchs de Championnat avec le Slavia Prague dans cette campagne. Un peu moins d’un an après son arrivée, Modou Biram Ndiaye, bien que prêté au MFK Karviná en seconde partie de saison, est sacré champion de République Tchèque avec le Viktoria Plzeň.

• Premier League : Edouard Mendy et les Blues surclassent Leeds (0-3) et consolident leur place sur le podium !

Chelsea FC s’impose largement à l’extérieur face à Leeds United sur le score de trois buts à zéro.

Après trois matchs successifs sans succès, les Blues viennent de s’offrir une belle victoire à Elland Road où ils disputaient leur match en retard de la 33ème journée de Premier League. Les hommes de Thomas Tuchel ont largement dominé Leeds United sur le score de trois buts à zéro.

• Ligue des Champions : L’arbitre Français Clément Turpin désigné pour la finale

L’UEFA a annoncé que Clément Turpin sera au sifflet de la grande finale de la C1 entre Liverpool et le Real Madrid, programmée le 28 mai prochain au Stade de France.

Depuis 1955-56, seuls cinq arbitres français avaient officié à ce stade de la compétition.

C’est la fin de trente-six longues années de disette. Dans un communiqué officiel parvenu à Wiwsport, l’UEFA a confirmé que Clément Turpin serait l’arbitre de la finale de Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool, prévue le 28 mai prochain au Stade de France.

Une première depuis Michel Vautrot en 1986 et le match entre le Steaua Bucarest/FC Barcelone, marqué notamment par la performance historique du gardien Helmuth Duckadam, capable de stopper quatre tirs au but en finale.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.