Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 10 Mai 2022

1- Burkina : De « l’espoir » mais aucune « garantie » de retrouver les mineurs coincés sous terre

Le gouvernement du Burkina Faso a estimé vendredi qu’il existe des motifs « d’espoir » mais aucune « garantie » de retrouver vivants huit mineurs coincés depuis vingt jours à plusieurs centaines de mètres sous terre dans une mine de zinc du pays. Depuis le 16 avril, huit mineurs (six Burkinabè, un Zambien et un Tanzanien) sont dans une galerie souterraine de la mine de zinc de Perkoa, à une centaine de km à l’ouest de Ouagadougou, exploitée par la compagnie canadienne Trevali Mining. (Avec Africanews)

2- Vital Kamerhe retourne devant les juges mercredi, pour être blanchi ?

Le procès de Vital Kamerhe reprend mercredi. Il est peut-être l’heure pour le leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de recouvrer toute sa liberté.

Le mercredi 11 mai 2022, Vital Kamerhe se représentera devant les juges pour la reprise de son procès, après l’annulation de sa condamnation par la Cour de cassation. Condamné à 20 ans de prison ferme en première instance, en juin 2020, l’ancien directeur de Cabinet de Félix Tshisekedi a, dans un premier temps, vu sa peine réduite à 13 ans en appel, en juin 2021. Non satisfaite, la défense de Vital Kamerhe a porté l’affaire devant la Cour de cassation qui a rendu son verdict, le lundi 11 avril 2022. (Avec Afrik. com)

3- RDC : Le bilan de l’attaque rebelle en Ituri passe à près de 50 morts

En République démocratique du Congo (RDC), on en sait un peu plus sur le mobile de l’attaque rebelle dans une mine d’or. La société civile avance désormais un bilan d’une cinquantaine de morts. Il s’agit, selon un communiqué de l’armée congolaise, des pertes en vies humaines intervenues lors des accrochages entre deux factions du groupe rebelle Codeco. Isolée dans une brousse à plusieurs kilomètres des positions militaires, la mine d’or du village de Blankete échappe au contrôle des services étatiques. Des activités minières y sont effectuées en toute illégalité. (Avec RFI)

4- Égypte : 13 adolescents arrêtés pour avoir harcelé des touristes

Le procureur général d’Égypte a ordonné lundi que 13 adolescents arrêtés au cours du week-end et accusés d’avoir harcelé deux touristes femmes aux pyramides de Gizeh, près du Caire, restent en détention dans l’attente d’une enquête. Les arrestations ont eu lieu après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant une foule de garçons entourant deux jeunes femmes sur le célèbre site archéologique, l’une des principales attractions touristiques d’Égypte. Les garçons sont vus en train de railler les femmes et certains se pressent près d’elles alors qu’elles tentent de s’enfuir. Une femme se retourne et tente de repousser un garçon. (Avec Africanews)

5- Lancement de la COP15 en Côte d’Ivoire : L’appel du Président Alassane Ouattara

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a saisi l’opportunité de l’ouverture de la 15ème Conférence des parties de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sècheresse pour appeler au respect de l’engagement de Paris. La 15ème Conférence des parties (COP15) de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification et la sècheresse (CNULC) s’est ouverte, ce lundi 9 mai 2022, à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire. Occasion saisie par le Président ivoirien pour appeler à tenir l’engagement à mobiliser les 100 milliards de dollars par an, afin d’aider les pays en développement à conduire leur adaptation aux changements climatiques et leur transition énergétique. (Avec Afrik.com)

6- Gambie : Les victimes de Yahya Jammeh attendent toujours des poursuites judiciaires

Le gouvernement a en théorie jusqu’au 25 mai pour se prononcer sur les recommandations formulées par la Commission vérité et réconciliation dans le rapport qu’elle a rendu fin novembre. Après plus de deux ans de travail, cette commission appelait à des poursuites contre les auteurs des crimes commis sous le régime de Yahya Jammeh. Pour tenter de faire pression sur le gouvernement, les organisations de la société civile ont publié la semaine dernière un livre blanc. (Avec RFI)

7- Mali : 2 enfants tués suite à des tirs d’obus dans deux localités du centre (armée)

Au moins douze obus de mortiers de 82 millimètres ont visé lundi simultanément les localités de Teninkou et Diondiori dans le centre, tuant deux enfants et blessant quatre autres civils, a annoncé l’état-major général des Armées du Mali dans un communiqué consulté par l’Agence Anadolu. « Le 9 mai 2022 vers 5h00, des tirs d’obus de mortiers de 82 mm des groupes terroristes ont visé simultanément les localités de Teninkou et Diondiori », a déclaré la même source. Et d’ajouter : « A l’issue des missions de localisation et de ratissage sur les zones de provenance des tirs, de même que l’évaluation sur les points d’impact, les FAMa ont enregistré le bilan suivant : à Teninkou, 02 obus comptabilisés, tirés à partir du Nord de la localité de Diafarabé et ayant raté leurs cibles, pas de victime ». (Avec maliactu.net)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.