Le Café qui réveille l'Info

Enseignement supérieur : Les arabisants du Sénégal annoncent une marche le 15 mai prochain

Selon nos confrères de Pressafrik, Les Arabisants du Sénégal ne comptent pas rester les bras croisés dans leur combat pour la satisfaction de leur plateforme de doléances déposés depuis presque un an sur la table du président de la République. En conférence de presse, le coordonnateur du mouvement des Arabisants du Sénégal et ses camarades ont annoncé leur décision de passer à la vitesse supérieure, en appelant à une manifestation nationale à la place de la Nation le 15 mai prochain.

« Nous avons le sentiment que les directives que le chef de l’Etat donne à ses ministres concernés ne sont pas respectées, car cela fait trois fois que la question des arabophones est évoquée en Conseil des ministres, depuis un an, sans aucun acte concret ; ce qui signifie un manque de considération, voire une ignorance de nos doléances de la part des dits ministres » a pesté Imam Assane Seck.

Il a rappelé que ces doléances ont concerné entre autres l’organisation des assises nationales pour diagnostiquer et solutionner tous les problèmes liés à l’enseignement arabo-islamique, de la base au sommet, l’ouverture des départements arabes dans toutes les universités publiques du Sénégal, et ils ont aussi exigé une construction d’une Université islamique publique dotée de filières scientifiques ainsi que l’ouverture des départements de LEA et de PUGB, à l’Université de Thiès et Ziguinchor, pour les bacheliers arabes.

Se réjouissant par ailleurs de l’intérêt que le président de la République Macky Sall a accordé aux préoccupations des arabisants, le mouvement a demandé de le rencontrer dans les meilleurs délais, afin de prendre de nouvelles orientations pour trouver des solutions adéquates aux problèmes des arabophones.

Les commentaires sont fermés.