Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 8 Avril 2022

1- Burkina Faso : L’ex-président Kaboré transféré à son domicile, toujours sous surveillance

Renversé par un putsch fin janvier et placé depuis en résidence surveillée, l’ancien président du Burkina Faso a regagné son domicile à Ouagadougou. Mais selon son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès, Roch Marc Kaboré subit toujours « des restrictions de liberté ». Les précisions de Kalidou Sy, correspondant de France 24 à Ouagadougou. Les avocats de la famille de l’ex-président burkinabè Thomas Sankara, assassiné lors d’un putsch en 1987, ont réclamé, jeudi 7 avril, l’extradition de Blaise Compaoré, qui a été condamné à perpétuité dans cette affaire et en exil en Côte d’Ivoire depuis 2014. Cette extradition est « une lutte de l’état burkinabè, du peuple burkinabè », a estimé Me Prosper Farama, lors d’une conférence de presse. (Avec France24)

2- Madagascar : La signature d’un accord de coopération militaire avec la Russie fait polémique

C’est un court article qui a enflammé le web et les réseaux sociaux malgache en l’espace de quelques heures. Une agence de presse indienne, via l’agence de presse russe Spoutnik, rapportait ce lundi la signature d’un accord de coopération militaire entre Madagascar et la Russie, le 18 janvier dernier. Bien que signé avant le début du conflit ukrainien, la coopération malgacho-russe inquiète les autres puissances étrangères. « Le texte signé le 18 janvier 2022 est l’agrément de protocole d’un accord signé en 2018, explique le général Richard Rakotonirina, le ministre de la Défense. Il devrait entrer en vigueur cette année, mais il faut encore un mécanisme cadre ». Richard Rakotonirina a signé ce texte à l’occasion d’une visite à Moscou, où il a notamment été invité par l’usine Kalachnikov. (Avec RFI)

3- RDC : L’explosion d’une grenade fait 6 morts et 15 blessés à Goma (officiel)

L’explosion d’une grenade a fait 6 morts, dans un bar au camp Kantindo, dans la ville de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, a annoncé le ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya. Selon les sources sur place, l’incident a eu lieu dans un bistrot situé à environ 100 mètres de l’hôpital militaire régional, dans la commune de Karisimbi à Goma. « Le bilan provisoire fait état de 6 morts, 15 blessés, dont 13 légers et 2 blessés graves », a déclaré le ministre de la Communication et médias. Parmi les victimes se trouvent des officiers des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), la tenancière du bistrot et son amie ainsi qu’un adolescent de 12 ans. (Avec Afrik.com)

4- Mali : Mourrah, les Famas libèrent la population otage des terroristes !

Un bastion des terroristes a été démantelé cette semaine à Mourrah. Cette opération qui a permis de neutraliser des centaines de terroristes a été saluée par la grande majorité des Maliens. En plus de la défaite infligée aux ennemis, cette opération antiterroriste de Mourrah a une conséquence immédiate : elle a permis la délivrance d’une population qui vivait depuis plus d’une décennie sous le joug des djihadistes. Les nombreux commentaires font l’impasse des dures conditions qui régentaient la vie et les rapports sociaux de cette zone de pastoralisme devenue une zone de prédilection pour la galaxie extrémiste religieuse de la Katiba du Macina. Cette liberté recouvrée par ces populations innocentes grâce à l’intervention des FAMA est à saluer. Dans un communiqué, en date du 1er avril dernier, l’armée malienne a annoncé avoir neutralisé 203 terroristes dans une opération aéroterrestre de grande envergure, menée du 23 au 31 mars 2022 dans la zone de Mourrah, dans  le cercle de Djenné. (Avec mali actu.net)

5- Rwanda : Commémorations du génocide, le président Kagame dénonce les critiques extérieures

Les Rwandais se recueillent à partir d’aujourd’hui en mémoire des victimes du génocide des Tutsis. Ce sont les 28e commémorations du génocide et elles dureront 100 jours, comme chaque année. Elles ont débuté de matin par une cérémonie officielle au mémorial de Gisozi, à Kigali. Le président Paul Kagame y a prononcé un discours en anglais dans lequel il a répondu aux principales critiques formulées contre le Rwanda, notamment au sujet de la liberté d’expression, et de la justice.  Comme chaque année, Paul Kagame a lancé les commémorations en allumant la flamme du souvenir, qui brûlera pendant 100 jours. Devant un public restreint, composé de représentants des principales associations de rescapés, de membres du gouvernement et de diplomates, il s’est ensuite adressé à ses détracteurs. (Avec RFI)

6- Tunisie : Une loi de « réconciliation » contre la justice transitionnelle

La corruption, la fraude fiscale et le détournement de biens publics peuvent désormais être amnistiés en Tunisie. Le président Kaïes Saïed a usé, le 21 mars, de ses pouvoirs exécutifs étendus pour signer un décret-loi sur la réconciliation pénale. Celle-ci vient compléter la loi adoptée en 2017 sous la présidence de Béji Caïd Essebsi. Suscitant, elle aussi, un tôlé dans la société civile. (Avec allAfrica)

7- Soudan : Un jeune homme tué par balles lors des manifestations antiputsch

Les Soudanais sont descendus dans les rues par milliers, mercredi, afin de « dégager les putschistes et ne plus jamais vivre de coups d’État ». Selon une source médicale, un jeune manifestant a été tué à Khartoum. « Non au pouvoir militaire », « Non au gouvernement de la faim ». Par milliers, les Soudanais ont manifesté mercredi 6 avril dans plusieurs régions du pays, et à Khartoum, un jeune manifestant a été tué par balles. Les protestataires contre le coup d’État du 25 octobre 2021 avaient choisi de manifester le 6 avril pour marquer un double anniversaire : celui de deux révoltes (1985 et 2019) qui, à 34 ans d’écart, ont fait tomber deux présidents putschistes. (Avec France24)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.