Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 31 Mars 2022

1- Tunisie : Le président Saïed dissout le Parlement, huit mois après l’avoir suspendu

Le président tunisien a annoncé mercredi 30 mars la dissolution du Parlement, huit mois après l’avoir suspendu pour s’arroger les pleins pouvoirs en juillet 2021. Kaïs Saïed a fait cette annonce lors d’une réunion du « Conseil de sécurité nationale » qu’il a présidée, quelques heures après que des députés ont bravé la suspension du Parlement en organisant une séance virtuelle, au cours de laquelle ils ont voté pour annuler les mesures exceptionnelles décidées depuis par le président. « J’annonce aujourd’hui en ce moment historique la dissolution de l’Assemblée des représentants du peuple pour préserver l’État et ses institutions et pour préserver le peuple tunisien », a déclaré le président dans une vidéo diffusée par la présidence. Après des mois de blocage politique, Kaïs Saïed, élu fin 2019, s’est arrogé les pleins pouvoirs le 25 juillet en limogeant le Premier ministre et en suspendant le Parlement dominé par le parti d’inspiration islamiste Ennahdha, sa bête noire. (Avec RFI)

2- Mali : La junte « otage » des mercenaires du groupe russe Wagner, selon Paris

La junte au pouvoir à Bamako est devenue « otage » des mercenaires de la société russe Wagner qui se livrent à « exactions » et « prédation » des ressources du pays, a affirmé mercredi soir le chef de la diplomatie française.
« Tous les éléments que nous avons montrent que la présence de Wagner au Mali, c’est des exactions et la limitation des libertés publiques », a déclaré Jean-Yves Le Drian sur la chaîne d’information France 24. « C’est un nouvel autoritarisme qui fait que la junte au pouvoir est prise un peu en otage aussi sur ces points-là par la force Wagner », a-t-il ajouté. « Wagner, qui était réputé devoir être une force de libération, c’est une force d’exaction et de prédation », a poursuivi le ministre français des Affaires étrangères. Réputés proches de Vladimir Poutine, le groupe Wagner et ses paramilitaires sont soupçonnés d’exactions au Mali, en Libye ou encore en Syrie. La France et les Occidentaux dénoncent l’appel fait, selon eux, par les autorités maliennes au groupe de sécurité privée russe Wagner, aux agissements controversés. Les autorités maliennes assurent ne pas recourir à des mercenaires et parlent de coopération d’Etat à Etat avec la Russie. La junte malienne a suspendu le 17 mars la diffusion de RFI et France 24 après la publication par ces médias français d’informations selon lesquelles l’armée malienne était impliquée dans des exactions contre des civils. (Avec aBamako)

3- Maroc : L’ambassadrice d’Ukraine renvoyée car jugée pas à la hauteur de sa fonction

Oksana Vasylieva, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Ukraine au Maroc va quitter le Royaume chérifien à la demande du président Volodymyr Zelensky. Il lui est reproché de ne pas être à la hauteur de sa fonction et d’être incapable  de « défendre les intérêts du pays».  Il n’y aura pas de sanction, mais Volodymyr Zelensky a renvoyé sa représentante au Maroc Oksana Vasylieva de façon très direct à travers une vidéo publiée sur twitter :  » avec tout le respect que je vous dois, veuillez chercher un autre emploi ». Il lui est reproché de chercher d’abord à garder sa fonction, avant de défendre les intérêts de l’Ukraine en temps de guerre. Le président Zelensky a appelé les diplomates ukrainiens dans le monde en général et en Afrique à à intensifier leurs efforts pour soutenir l’Ukraine. (Avec Afrik.com)

4- RDC : Des milliers de personnes fuient en Ouganda

Cela fait quelques semaines que l’armée congolaise affronte les hommes armés du M23 forçant la population de Rutshuru, au Nord-Kivu a trouvé refuge en Ouganda. Selon la croix-rouge ougandaise, c’est un afflux de réfugiés qui déferle dans les camps de fortune ouverts dans le district de Kisoro frontalier avec la cité congolaise de Bunagana. Entre 4 500 et 6 000 Congolais sont arrivés mardi en Ouganda. Natukunda Primrose, responsable du district de Kisoro pour la Croix-Rouge ougandaise, a déclaré que le nombre de personnes qui sont entrées en Ouganda depuis lundi a dépassé les 10 000, alors que d’autres pourront arriver si les affrontements ne prennent pas fin. L’armée ougandaise (UPDF) a renforcé la sécurité à Kisoro. Un barrage routier a également été installé à 3 kilomètres de la frontière pour filtrer les réfugiés congolais qui entrent en Ouganda. Les hostilités ont repris depuis février, mais elles se sont accentuées la nuit de dimanche à lundi, lorsque le M23 a pris le contrôle de nouvelles localités. (Avec Africanews)

5- Mauritanie : Démission du gouvernement, le Premier ministre reconduit

Le président renouvelle sa confiance à son Premier ministre qui avait présenté sa démission et celle de son gouvernement le mardi. Mohamed Ould Bilal a été reconduit mercredi et chargé par Mohamed Ould Ghazouani de former un nouveau gouvernement. Récemment le chef de l’Etat s’était montré très critique à l’égard de l’ancienne équipe. C’est à 20 heures, ce mardi soir, que l’annonce de la démission du Premier ministre et de son gouvernement a été officialisée par l’Agence de presse mauritanienne. « Je remercie le président de la République pour la confiance qu’il m’a accordée », a simplement indiqué Mohamed Ould Bilal. La semaine passée, le président Mohamed Ould Ghazouani, a, à nouveau, sévèrement critiqué le travail du gouvernement en l’appelant « à s’attacher à accomplir son devoir ». Pour le chef de l’État, l’implication des ministres n’était pas suffisante : « La plupart des ministères souffrent d’un manque de mécanismes visant à résoudre les problèmes des citoyens, c’est inacceptable. » (Avec RFI)

6- RDC : Le ministre de l’Economie destitué par l’Assemblée nationale

L’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo (RDC) a déchu, mercredi 30 mars à Kinshasa, le ministre de l’Économie Jean-Marie Kalumba par 277 votes pour une motion de défiance, 79 contre et 12 abstentions. Une première dans l’histoire du pays. Dans sa motion de défiance déposée auprès du bureau de l’Assemblée nationale le 22 mars dernier et soumise au vote ce mercredi, le député Crispin Mbindule reproche au ministre de l’Economie la montée jugée vertigineuse des prix des biens et services sur le marché, à l’instar de la ville de Kinshasa où les prix des denrées alimentaires sont en hausse. (Avec Financial Afrik)

7- Burkina/Centre-nord : Plusieurs personnes tuées dans une attaque à Doaga dans le Sanmatenga

Plusieurs personnes ont été tuées dans la nuit de mercredi 30 au jeudi 31 mars 2022 à Doaga (commune de Pissila), rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB). Cette attaque survient juste au lendemain de celle qui a occasionné la mort d’un Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) dans la même localité. Si l’AIB dit ne pas avoir des informations précises sur le bilan de l’attaque, elle indique que des témoignages ont annoncé une dizaine de morts et quatre personnes grièvement blessées. Les sources de l’agence ont confié que de nombreuses personnes cernées dans cette localité située à quelques kilomètres de Kaya, demandent un appui des FDS pour quitter les lieux. (Avec La Faso. net)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.