Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 27 Mars 2022

1- Etudiante tuée à l’UGB : La Coordination des étudiants décrète une journée noire et 24 heures de journée sans ticket non renouvelable.

Selon les informations de Senego, la coordination des étudiants de Saint-Louis a décrété une journée noire et 24 heures de journée sans ticket non renouvelable. Ces étudiants rendent hommage à leur camarade Seynabou Ka Diallo, l’étudiante a été retrouvée morte aux alentours de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. “La coordination des étudiants de Saint-Louis a décrété une journée noire et cela avec toute cessation des activités pédagogiques mais en même temps avec 24 heures de journée sans ticket non renouvelable. Et cela, en guise d’alerter par rapport à la situation calamiteuse et dramatique qui s’est produit hier, au niveau du campus de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Comme vous le savez, notre camarade Seynabou Diallo a été tué et c’est un décès qu’on ne comprend pas exactement les tenants et les aboutissants“, a déclaré sur Rfm, Ousmane Gueye, président de séance de l’assemblée générale organisée à Diawoundé. La gendarmerie a ouverte une enquête pour élucider les circonstances de la mort de la jeune étudiante. Ces camarades disent attendre les résultats “pour voir le pourquoi et comment Seynabou Diallo a été tuée“.

2- Grève de la faim : Les orphelins des “Diambars” de la guerre du Golfe mettent fin à leur diète

Les orphelins des Diambars de la guerre de Golf ont mis fin à leur grève de la faim. Des parents et religieux ont joué les bons offices. Les grévistes n’en ont pas tout de même fini avec ce mouvement.

Comme vous l’avez constaté, on était à notre 6e jour de grève de la faim. On n’aimera pas porter préjudice à nos mamans qui sont très fatigués. Il y a même des mamans qui sont très malades. C’est pour cela que d’après ces interventions, on nous a demandé de surseoir notre grève de la faim. Comme ça, on a arrété la grève de la faim pour le continuer dans la voie juridique“, a déclaré sur Rfm, Cheikh Arona Badji. Le porte-parole du Collectif annonce qu’ils ont saisi leur avocat. Lequel poursuit-il, va faire un communiqué la semaine prochaine. “On a arrêté notre grève sur demande de nos mamans et sur demande de madame Bousso, assistante sociale à la retraite et sur demande des familles religieuses“, a-t-il notamment précisé, lit-on sur Senego.

3- AIBD : Une mule, porteur de 35 boulettes de cocaïne dans son estomac, arrêté par la police

Un gros coup de filet à l’actif de la police nationale qui frappe fort dans un vaste réseau de trafic international de drogue dure. Selon le communiqué du BRP transmis à Seneweb, Une mule de sexe masculin a été arrêtée à l’aéroport International Blaise Diagne de Diass. Ce dernier était porteur de 35 boulettes de cocaïne dans son estomac.

À DÉCOUVRIR

Détails ! …, les éléments de la Division opérationnelle de la DOCRTIS ont mené d’amples investigations ayant permis de localiser son domicile sis à la cité SOPRIM et de l’identifier. Poursuivant les investigations, il a été appris dans le milieu interlope que son commanditaire établi en Italie, le préparait à convoyer de la cocaïne en Suisse. C’est ainsi qu’après recoupement, des dispositifs de surveillance et de filature ont été mis en place depuis son domicile jusqu’à l’Aéroport Blaise Diagne de Diass (AIBD). En relais avec la Cellule Aéroportuaire Anti Trafics (CAAT), il a été interpellé au niveau de l’aérogare. Fouillé à corps, il a été découvert par devers lui, un passeport et une carte d’identité espagnole, authentiques après expertise, à son effigie et établis au nom d’une autre personne. Sur ces entrefaites, il a été soumis à un test urinaire qui s’est révélé positif. L’interrogatoire l’a finalement conduit à avouer qu’il devait convoyer de la cocaïne confectionnée sous forme de boulettes qu’il aurait ingurgitées.
De suite, il a expulsé trois (03) boulettes accusant à la pesée, cent (100) grammes. Acheminé à l’hôpital Principal de Dakar, le 26 mars vers 00 heure 30 minutes, aux fins de subir un examen médical, le rapport provisoire du médecin laisse apparaitre que près de trente-deux (32) boulettes resteraient dans son estomac. Ce qui ramènerait le nombre de boulettes ingurgitées par la mule à trente-cinq (35). Le processus d’extraction des boulettes de cocaïne suit son cours. Il est placé en position de garde à vue pour association de malfaiteurs, exportation de produit classé stupéfiant, détention et trafic international de stupéfiants, entente avec un réseau de trafic international de stupéfiants.
Les investigations se poursuivent.
Fait à Dakar, le 26 Mars 2022
LE BUREAU DES RELATIONS PUBLIQUESDE LA POLICE NATIONALE.

4- Foundiougne : Macky Sall annonce la baisse des tarifs du Passage sur le pont Nelson Mandela

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé samedi, la baisse des tarifs fixés pour le passage des automobilistes sur le Grand pont à péage Nelson Mandela de Foundiougne (centre). Selon APS, le chef de l’Etat a expliqué avoir pris la décision de faire baisser les tarifs de passage à la suite de demandes formulées par les transporteurs, assurant qu’il était exigé un paiement de 200 francs à chaque individu voulant traverser le bras de mer avec le bac. ’’Désormais il est possible pour un piéton de traverser gratuitement en passant par le pont’’, a fait valoir Macky Sall. ‘’Avec le bac, poursuit-il, les conducteurs de motocyclettes payaient 400 francs CFA, désormais avec le pont, ils vont débourser la moitié, c’est-à-dire 200 francs CFA’’. ‘’Pour les conducteurs des petits véhicules, a-t-il rappelé, ils payaient 1500francs CFA au temps du bac, maintenant ils payent 1000 Francs CFA pour traverser sur le pont à péage’’. ‘’Les conducteurs des véhicules 4×4 payaient 2000 francs CFA au temps du bac, désormais, ils payent 1500 francs CFA, pour les nouveaux tarifs du péage’’, a-t-il encore dit sous les ovations des populations, ‘’Quant aux minibus et les fourgonnettes, leurs conducteurs payaient, 3000 francs CFA, maintenant, ils payent 2000 francs CFA. Et pour les bus, leurs tarifs vont baisser de 3000 francs CFA à 2500 francs CFA’’, a-t-il encore indiqué. ’’Les camions et les véhicules spéciaux payaient entre 7500 et 15000francs CFA à l’époque du bac, maintenant, c’est 10000 francs CFA’’, a-t-il signalé. Ce sont les nouveaux tarifs revus à la baisse pour la traversée du pont à péage de Foundiougne, dans l’intérêt de tous les usagers de cette infrastructure, a déclaré le président Sall.

5- Désenclavement des zones agricoles : Macky Sall annonce un programme de 120 milliards FCFA

Le président de la République, Macky Sall a annoncé, samedi, le démarrage prochain d’un programme d’amélioration de la connectivité des zones agricoles doté d’un financement de près de 120 milliards de francs CFA.
“Nous allons bientôt démarrer le Programme d’amélioration de la connectivité des zones agricoles du nord et du centre du pays financé à hauteur de 200 millions de dollars avec l’appui de la Banque mondiale (BM)’’, a-t-il déclaré.
Il s’exprimait lors de la cérémonie officielle d’inauguration du Grand pont à péage de Foundiougne Nelson Mandela en présence de l’Ambassadeur de la République de Chine, Xiao Han, et des élus locaux.
‘’Nous avons aussi le Programme spécial de désenclavement (PSD) qui va démarrer incessamment et qui contribuera à désenclaver durablement toutes les localités du Sénégal” a annoncé le chef de l’Etat, note APS.
Ces programmes vont s’articuler autour de réalisations de routes et d’autres infrastructures de bases essentielles dans le désenclavement et la facilitation des échanges, a-t-il fait valoir.
Il s’agit, a-t-il expliqué, de parvenir à une meilleure connectivité entre les zones de production agricoles et les marchés des centres urbains, rapporte Senego.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.