Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 21 Mars 2022

1- Tuerie de Boffa Bayote : Le tribunal rejette le renvoi, le procès va se poursuivre ce mardi

Le procès sur la tuerie de Boffa Bayote s’est ouvert ce lundi 21 mars au tribunal de Ziguinchor. Me Ciré Clédor Ly constitué dans cette affaire, a sollicité le renvoi du procès. Dans une lettre lue à l’audience, l’avocat de la défense Me Clédor Cire Ly a suggéré un renvoi du procès car ayant perdu sa mère adoptive. Une demande que les avocats de la partie civile ont rejeté. Alors que les accusés ont demandé la présence de leur avocat. Après s’être retiré pour statuer sur cette demande, la Cour a finalement rejeté ce renvoi du procès sollicité par l’avocat de la défense.
La cour finira par se retirer pour concertation et donner le dernier avis sur la demande de renvoi. Quelques Minutes après la barre décide de poursuivre le procès rejetant la demande de Me Cledor Ciré . Pour cette première journée du procès, on a procédé à la lecture des procès verbaux de chefs d’accusation. Les travaux vont se poursuivre demain mardi à 9 heures.

1- Diamniadio : Macky Sall lance le Forum mondial de l’eau

Le chef de l’Etat Macky Sall a procédé, ce lundi à l’ouverture du forum mondial de l’eau à Diamniadio. L thème de cette Edition est « la sécurité de l’eau pour la paix et le développement », indique Senenews. Ce 9e forum mondial est organisé à Dakar Aréna avec prés de 5500 personnes qui seront au rendez-vous. Les Présidents des pays de la sous région (Mauritanie, Congo, Guinée Bissau et l’Ethiopie) vont prendre part à cet événement.
Le forum mondial de l’eau est le plus grand événement mondial sur la question de l’eau. Le Sénégal est le premier pays subsaharien à l’organiser. Ce forum est un lieu de rencontres et de discussions entre les universités, le secteur privé et la société civile.

2- Assemblée : La majorité pour une augmentation du nombre de députés

Les députés de la majorité s’activent en coulisses pour une augmentation du nombre de sièges à l’Assemblée nationale, qui est en ce moment de 165. Selon L’AS, qui donne l’information dans son édition de ce lundi, les initiateurs du projet de réforme essaient de rallier l’opposition à leur cause, rapporte Xibaaru.
La tâche n’est pas simple. Le journal rapporte en effet qu’ils se heurtent au niet du camp des opposants et des non-alignés à l’hémicycle. Mais cela ne les empêche pas d’avancer leurs arguments. D’après L’AS, les initiateurs de ce projet de réforme invoque la récente érection en département de Keur Massar et le gonflement de la population dans certaines comme Goudiry. Ils espèrent qu’au détour des législatives du 31 juillet, le nombre des députés soit revu à la hausse. Ce qui serait depuis 1983 la sixième réforme en la matière.

À DÉCOUVRIR

3- Montage vidéo contre Sonko : Tange Tandian démasqué

Tange Tandia est allé trop loin sur l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr. Accusant le leader de Pastef, l’animateur people à Leral Tv a osé publier un montage vidéo qui accable le nouveau maire de Ziguinchor. En réalité, les propos de la personne qui parle dans cette vidéo, en l’occurrence Ndeye Khady Ndiaye, ont été coupés dans la vidéo présentée par Tange Tandian, informe senenews.

4- Santé : Plus de 780 millions Fcfa décaissés en 2 ans pour règlement non justifiés à la Mutuelle des agents de l’Etat

La Mutuelle de santé des agents de l’Etat fait l’objet d’un tong-tong financier sans précédent. Plus de 780 millions Fcfa ont été décaissés entre 2018 et 2020 pour des dépenses en toc. Pis, trois prestataires ont « gagné » tous les marchés pendant 4 ans en « violation totale des procédures », renseigne Libération et repris par PressAfrik. En plus, 121,6 millions Fcfa ont été dépensés pour des frais de mission sans ordre ni rien. 33,160 millions Fcfa ont été payés sur la base de facture pro-forma. Pire, l’essentiel des dépenses liées aux achats matériels informatiques, fournitures de bureau. Pour le ministère de la Santé, les dépenses sont exécutées sans le bon de commande et le bordereau de livraison attestant de la réception des biens. Les achats d’un montant supérieur à 500.000 Fcfa n’ont pas fait l’objet de DPR auprès de 5 fournisseurs comme le recommande le manuel de procédure. Des achats de terrain ont été effectués sans trace de mutations.

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.