Le Café qui réveille l'Info

Top 5 du 16 Mars 2022

1- Déclaration de patrimoine : Sonko à l’Ofnac la semaine prochaine

Ousmane Sonko, le nouveau maire de Ziguinchor fera sa déclaration de patrimoine la semaine prochaine, informe Igfm.

Tous les administrateurs de crédits, les ordonnateurs de recettes et de dépenses, les comptables publics effectuant des opérations portant sur un total annuel supérieur ou égal à un milliard de francs CFA, doivent effectuer une déclaration de patrimoine. C’est ce que dispose la loi. Ousmane Sonko, maire de la ville de Ziguinchor dont le budget dépasse les 2 milliards de francs Cfa, compte s’y soumettre. Il a pris rendez-vous.

« Ma déclaration de patrimoine sera faite dès la semaine prochaine auprès de l’Ofnac. Elle sera rendue publique d’ailleurs », a-t-il indiqué ce mardi. Un brin d’humour dans la voix, le nouvel édile, qui présidait un conseil municipal à Ziguinchor, de glisser aux journalistes : « Mais vous l’avez déjà sur internet. Elle n’a pas changé. Je ne suis pas riche, je n’ai rien de plus depuis la dernière fois. J’attendais juste d’être installé mais  nous l’avons déjà rempli et elle sera déclarée la semaine prochaine. »

2- Mairie de Mbao : Abdou Karim Sall licencie 168 agents

168 agents de la Commune de Mbao disent être victimes de licenciement abusif et d’une rétention de deux mois de salaire. Ils ont été engagés depuis 7 ans sous le magistère de Abdoulaye Pouye, l’ancien maire et sont, aujourd’hui, privés de deux mois de salaire par la nouvelle autorité municipale. Une situation qui fait grincer des dents, relate Senegal7.

Mais, du côté de l’actuel maire de Mbao, c’est un tout autre discours qui est tenu. « Ils ont demandé à rencontrer le maire qui les a reçus et qui leur a dit « si vous me prouvez que vous êtes des agents en me montrant vos contrats qui vous lie à la municipalité je vous remets vos salaire ». Mais ces gens n’ont pu produire aucun document, aucun contrat », a détaillé Cheikh Diaw septième adjoint au maire.

Quand le secrétaire municipal faisait le point au nouveau maire, il a fait état de 34 agents permanents et de168 agents non permanents. «Lorsqu’il a demandé au secrétaire municipal de lui montrer les contrats de ces agents permanents il les a sortis. Malheureusement il ne pouvait pas montrer les contrats des agents qui sont dits non permanents », a-t-il ajouté.

3- Le Salaire de Guy Marius Sagna suspendu mais aucune réponse à sa demande

Affecté 6 fois en 8 ans par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, Guy Marius Sagna, assistant social, est encore au cœur d’une affaire que ses proches qualifient d’”injustice”. En effet, l’activiste a fait en fin décembre 2021 une demande de mise en position de disponibilité telle que prévue par la loi. Contre toute attente, GMS n’a pas reçu de réponse à sa demande.

À DÉCOUVRIR

Une correspondance entre le ministre de la Fonction publique et le ministre des Finances demande la suspension du salaire de Guy Marius Sagna. Sans en informer le concerné, le ministre de la fonction publique a donc demandé à son collègue ministre des Finances de suspendre le salaire de GMS depuis le 3 janvier 2022, renseigne Senego.

“Comment peut-on suspendre le salaire d’un fonctionnaire sans accepter sa demande ?” La question qui tourne en boucle sur toutes les lèvres des soutiens du leader de Frapp/France Dégage. Est-ce un nouvel acharnement contre l’activiste ?

4- Opération militaire en Casamance : La Croix rouge décompte plus d’un millier de déplacés

Plusieurs villages à la frontière sont en train de se vider de leurs populations. Selon la Croix rouge, rapporte Rfi repris par Seneweb, ils seraient plus d’un millier à quitter leurs villages pour rejoindre la Gambie depuis le début de l’opération militaire pour démanteler les bases de Salif Sadio.

Une opération qui intervient dans une période de révision des listes électorales en vue des élections législatives de juillet 2022. La région, Ziguinchor, détient un poids électoral non négligeable sur l’échiquier politique national. Mais selon Babacar Fall du GRADEC, « il n’y a pas d’inquiétude à se faire sur ce plan ». « La révision des listes électorales concerne les primo votants qui sont marginaux dans cette zone, donc je ne pense que l’opération militaire puisse avoir un effet considérable », explique Babacar Fall. Par contre, poursuit-il, « si les combats se poursuivent jusqu’au mois de juillet, je crains qu’il y ait un impact sur le vote ».

5- Egypte – Sénégal : Alfred Gomis aussi forfait

Après Seny Dieng, Alfred Gomis déclare forfait pour la double confrontation avec l’Egypte. Le gardien du stade de Rennes est indisponible pour deux mois après sa blessure contractée contre Lyon.

Alfred Gomis sera éloigné des terrains pendant huit à dix semaines, informe Senego. Le gardien Breton a été victime d’une fracture du doigt lors de la victoire des Rouge et Noir à Lyon, ce week-end (2-4).

Un coup dur pour Aliou Cissé qui se passera aussi des services de Gomis après avoir perdu Seny Dieng pour la double confrontation avec l’Egypte. Le coach sera obligé de se tourner vers le gardien du Casa Sports Alioune Badara Faty qui sera la doublure d’Edouard Mendy.

Le Sénégal retrouvera l’Egypte qu’il a battue le 06 février en finale de la Coupe d’Afrique des Nations, dans deux matchs décisifs à la qualification au Mondial 2022. Les Lions se déplaceront d’abord au Caire le 25 mars avant de recevoir la bande à Salah le 29 mars au stade Abdoulaye Wade de Diamniadio.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.