Le Café qui réveille l'Info

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 13 Mars 2022

1- Gabon : Le président Ali Bongo annonce sa candidature pour la présidentielle de 2023

Agé de 63 ans, le président Ali Bongo a annoncé sa volonté de briguer un troisième mandat à la tête du Gabon. Ce nouveau mandat, sera celui qui va couronner les efforts entamés depuis plus d’une décennie, selon le chef de l’Etat gabonais.

Samedi, à Libreville, à l’occasion de la 54e anniversaire du Parti démocratique gabonais (PDG), le parti au pouvoir, le président Ali Bongo s’est adressé aux militants et sympathisants du PDG. Avec un ton de conciliation, il a appelé à plus d’engagement, d’union et remercier les membres du partis. Le patron du PDG a également fait une déclaration qui fait déjà objet de débat à Libreville. « Chers camarades, 2023 approche à grand pas. Je serai là avec vous. Pour vous. La seule issue sera la victoire. Une victoire franche, nette, indiscutable », a déclaré, Ali Bongo Ondimba qui a estimé qu’il doit être là en 2023 « pour que le travail commencé soit achevé ».(Avec Benin web tv)

2- Tchad : Voici les 52 groupes armés qui prennent part au dialogue des politico- militaires à Doha au Qatar

Ouvert ce dimanche 13 mars à Doha au Qatar, le dialogue des politico-militaires voit la participation de 52 groupes armés. voici la liste.

1- Nouvelle Alliance pour la Restauration de la République 2-L’Alliance Nationale pour l’Unité et le Changement 3- L’Alliance Nationale de la Résistance 4- Mouvement pour la Démocratie et la Justice au Tchad 5- Mouvement de la Renaissance Tchadienne 6- Mouvement de la Charte Démocratique Tchadienne 7- Mouvement National pour le Changement Démocratique 8- Front de la Convention Nationale 9- Mouvement de Réforme Nationale 10- Union pour la Justice et les Libertés 11- Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (FACT) 12- Front de la Nation pour la Démocratie et la Justice au Tchad 13- Mouvement d’Action 14- Union des Forces de la Résistance (UFR) 15- Union des Forces pour la Démocratie et le Développement (UFDD) 16- Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la Renaissance (CCMSR) 17- Mouvement pour la Paix et le Développement 18- Conseil National de la Résistance pour la Démocratie 19- Conseil National de Redressement du Tchad 20…(Avec Tchad Infos)

3- Afrique : Le Mali et la Mauritanie créent une mission conjointe pour statuer sur l’assassinat de Mauritaniens

Au terme d’une visite de deux 2 jours à Nouakchott d’une délégation malienne de haut niveau. Le Mali et la Mauritanie ont convenu de mettre en place une mission conjointe ad hoc pour statuer sur des présumés “crimes récurrents” commis récemment contre des Mauritaniens sur le territoire malien. La décision a été prise au terme d’une visite de deux jours, les 11 et 12 mars, d’une délégation malienne de haut niveau à Nouakchott, conduite par Abdoulaye Diop ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. Dans un communiqué conjoint publié samedi soir, les deux parties ont convenu de « mettre en place une mission conjointe Ad Hoc, d’établissement des faits chargée de faire la lumière sur les derniers événements de El Ataye (El Ghattaye) qui entamera son travail dans les meilleurs délais ». (Avec maliweb.net)

4- Soudan du Sud : Le pays pourrait connaître «sa pire crise alimentaire» alertent les Nations unies

 le Programme alimentaire de l’ONU, tire la sonnette d’alarme. Plus de 70% de la population du plus jeune pays du monde – il n’a eu son indépendance du Soudan voisin qu’en 2011 – sera confrontée à la faim cette année. Des conflits qui n’en finissent pas, des calamités climatiques ou encore l’inflation, le pays va connaître « sa pire crise alimentaire », a averti l’agence onusienne dans un communiqué. Le Programme alimentaire mondial (PAM) ne cache pas son inquiétude. Alors que le monde entier a les yeux rivés sur l’Ukraine, le Soudan du Sud est en train d’être submergé par une urgence alimentaire passée inaperçue jusqu’ici, et qui va affecter sept Sud-Soudanais sur dix dans les mois qui viennent, alerte le PAM. Ce sont plus de 8,3 millions de personnes qui vont connaître « une faim extrême dans les mois à venir », précise l’agence des Nations unies. (Avec RFI)

5- Guinée : Le chef de la junte nomme l’équipe organisatrice de la CAN 2025

La chef de la junte au pouvoir en Guinée, le colonel Mamady Doumbouya, a nommé un nouveau comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) prévue en 2025 dans le pays. Le décret présidentiel publié vendredi soir et samedi par les médias guinéens confirme l’éviction de l’ancien président du comité (Cocan), l’ancien ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow, et de personnalités du pouvoir renversé par les militaires, comme l’ancien gouverneur de la ville de Conakry Mathurin Bangoura. Le colonel Doumbouya, qui s’est fait investir « président de la transition » depuis qu’il a renversé le président Alpha Condé avec ses hommes en septembre 2021, a nommé président du comité le nouveau ministre des Sports, l’ancien boxeur belgo-guinéen Lansana Béa Diallo. Parmi les 35 membres du Cocan renouvelé figurent les deux anciens footballeurs Djibril Diarra et Aboubacar Titi Camara. Avec Africain Info)

6- Côte d’Ivoire : Trois ans après l’attentat de Grand-Bassam, le cerveau présumé est toujours en fuite

Trois ans après l’attentat de Grand-Bassam, ville balnéaire au sud de la Côte d’Ivoire, qui a fait 19 morts le 13 mars 2016, l’enquête a permis d’interpeller plusieurs acteurs directs et indirects. Mais le cerveau présumé de l’attaque est toujours en fuite. Dans la commune huppée de Cocody, à Abidjan, un agent de sécurité fait passer les clients sous un portique de détection de métaux à l’entrée d’un important supermarché ce mercredi 13 mars 2019. Il y a trois ans, l’attentat de Grand-Bassam, ville voisine d’Abidjan, a changé le comportement de nombreux Ivoiriens. Nous sommes le 13 mars 2016. Plusieurs assaillants armés de kalachnikovs s’introduisent dans des hôtels situés en bordure de mer à Grand-Bassam. Ils ouvrent le feu de façon indiscriminée. Dix-neuf personnes périssent, dont trois militaires ivoiriens. Trois assaillants (deux Maliens et un Ivoirien) sont tués par les militaires ivoiriens des Forces spéciales, dépêchés sur le site. Parmi ces derniers, trois y laissent leur vie. (Avec Jeune Afrique)

Maroc : Guerre entre la Russie et l’Ukraine- Royal Air Maroc envisage d’augmenter ses prix

La guerre en Ukraine, qui se défend contre un assaut lancé par la Russie, a entraîné une augmentation « forte et rapide » du prix du pétrole poussant la compagnie aérienne nationale marocaine à ne pas écarter une hausse des prix des billets. La combats entre la Russie et l’Ukraine, qui se passent à l’autre bout de la planète, ont des contrecoups qui risquent de se sentir jusqu’en Afrique comme l’avait alerté le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron. Les craintes du dirigeant français tendent en effet à devenir une réalité, bien avant même l’échéance envisagée, puisque Macron évoquait des menaces dans 12 – 16 mois. Déjà, la compagnie aérienne Royal Air Maroc n’écarte pas une hausse des prix, compte tenu de la tension actuelle sur le pétrole.(Avec Afrik.com)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.