Le Café qui réveille l'Info

Popenguine : Une veuve perd ses 3 enfants dans un incendie

Tragédie à Popenguine Sérère. Précisément au quartier Thiombong où un violent incendie s’est déclaré dans une maison, vers les coups de 22 h. Le bilan est lourd : trois enfants âgés entre 2, 4 et 10 ans (deux filles et un garçon) ont péri dans les flammes.
 
Selon des informations de L’Observateur, les victimes ont été enfermées dans une chambre par leur maman. Cette dernière était au travail. Et une bougie qu’elle a allumée avant de partir serait à l’origine du drame.
 
Les sapeurs-pompiers ont acheminé les corps sans vie à l’hôpital de Grand Mbour. Selon des informations, leur maman ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Et elle est actuellement injoignable.
 
La gendarmerie de Popenguine a déjà ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ce drame.
 
Cette affaire rappelle l’incendie d’une rare violence qui s’était propagé dans une maison sise à la rue 19 X 6. Neuf talibés âgés entre 3 et 14 ans y avaient perdu la vie. Le plus grave dans ce sinistre est qu’il a été causé par une bougie mal éteinte dans ce lieu où vivait plus d’une soixantaine d’âmes. Les pertes matérielles ont été également considérables, car la demeure a été réduite en cendres.

(Avec Pressafrik.com)

Les commentaires sont fermés.