Le Café qui réveille l'Info

SenCaféActu du 29 Janvier 2022

1- Massacre de Boffa : 12 détenus libérés, après 4 ans de prison

Douze des individus emprisonnés dans l’affaire du massacre de Boffa Bayotte ont été remis en liberté ce vendredi.

La nouvelle vient de tomber. Douze personnes qui étaient en détention dans le cadre du massacre de Boffa Bayotte, viennent tout juste d’être libérées. Parmi elles, 10 ont fait l’objet d’un non-lieu et les 2 autres personnes ont obtenu une liberté provisoire. Elles ont déjà quitté la maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor.

Il s’agit, entre autres, de Moussa Diédhiou, Fodé Mady, Mamadou Lamine Sagna, Abdoulaye Diédhiou, moussa Diémé, Mamadou Lamine Diémé, Landing Sané, Elhadj Sagna, Maurice Badji, Jean Badji et Lamine Fakéba Diémé, selon Rfm repris par Igfm. René Capin Bassène et Oumar Ampoi Bodiane restent, quant à eux, en prison.

2- Scrutin du 23 janvier : Les conclusions de l’Union des magistrats sénégalais (UMS)

Ce sont des appréciations. L’Union des magistrats sénégalais (UMS) s’est prononcée sur la tenue du scrutin du 23 janvier dernier. 

« Le Sénégal vient de tenir les élections municipales et départementales du 23 janvier 2022. Au sortir de cet exercice important dans la vie de notre République, l’UMS se félicite du travail considérable qui a été accompli par la justice, dans la transparence et la neutralité, à travers les délégués des cours d’appel et les commissions départementales de recensement des votes, comme elle salue la collaboration précieuse des autres acteurs du processus électoral », a expliqué le Bureau exécutif de l’UMS, rapporte Seneweb.

Enfin, dit l’Union des magistrats sénégalais, « elle encourage les magistrats et les exhorte à persévérer davantage dans leur mission qui, en la matière, se poursuit avec la phase de traitement des recours, pour le bien de la justice et du peuple au nom de qui elle est rendue ».

3- Jamra à Macky : “Les discussions de l’audience n’ont rien à voir avec la proposition de loi dirigée par And Sam Jikko Yi”

Mame Mactar de l’Ong Hamra monte au créneau pour fustiger l’audience accordée aux Oulémas et les propos du président Macky Sall. D’après le responsable de l’Ong islamique Jamra, Macky Sall est complètement passé à côté de son discours en ne voulant pas parler de la criminalisation de l’homosexualité.

A Walfadjiri, le responsable de l’Ong Jamra soutient que les personnes reçues par Macky ce jeudi, au Palais, ne sont pas (de) la Ligue de l’islam dirigée par Thierno Madany Tall.

Il déplore que les propos prononcés par Macky Sall et ces personnes sont diamétralement opposés au contenu de la proposition de loi dirigée par le collectif And Sam Jikko Yi et porte par une quinzaine. “Il est paradoxal qu’on puisse discuter d’une proposition de loi avec ceux qui ne l’ont pas initiée”, déclare Mame Mactar Gueye.

Pour lui, la discussion sur la dépénalisation de l’homosexualité est dépassée. Et ce qui intéresse les Sénégalais, c’est de renforcer les sanctions pénales avec une communauté LGBT qui envahit l’espace sénégalais”. (Walfadjiri avec Senego)

4- Confrontation entre l’armée et des rebelles : Un 3e militaire a succombé à ses blessures

L’armée sénégalaise continue de compter ses morts lors des confrontations en territoire gambien avec des éléments du MDFC.

Un militaire a succombé à ses blessures ce vendredi, selon la Rfm repris par Senego. Ce qui porte à trois (3) le nombre de morts dans les rangs de l’Armée sénégalaise.

A noter que neuf (9) militaires sénégalais sont portés disparus suite à ces affrontements entre l’armée et des éléments du MFDC en territoire Gambien.

5- Locales 2022 à Thiès : Yewwi Askan Wi rafle tout

Depuis dimanche, jour de scrutin, les populations de Thiès attendent de connaître leurs élus au niveau des différentes communes et à la ville. Les résultats qui viennent d’être publiés donnent la coalition Yewwi Askan Wi vainqueur partout sauf le département.

Pendant 5 (cinq) jours, les différents États-majors politiques se sont réclamés la victoire au niveau de Thiès. Mais d’après les décisions de la commission de recensement des votes, qui a publié tôt le matin, c’est officiel, la coalition Yewwi Askan Wi a gagné toutes les communes et la ville même, informe Senenews.

Les nouveaux maires ont donc pour noms Maitre Ousmane Diagne, greffier en chef au tribunal de Tivaouane pour la Commune Thies Est, Dr Mamadou Djitté pour Thies ouest, Birame Souleye Diop, administrateur Pastef pour la commune de Thies nord.

À DÉCOUVRIR

Pour ce qui est de la ville, c’est le Dr Babacar DIOP qui remplace Talla Sylla. Mais le conseil départemental tombe dans l’escarcelle de Benno Bokk Yaakaar avec Ciré Dia qui succéde à Idrissa Seck.

6- Actu internationale

• Après le coup d’État, la Cédéao suspend le Burkina Faso de ses instances

Après le Mali, le Burkina Faso où un coup d’État s’est produit lundi, a été suspendu ce vendredi de la Communauté des États ouest-africains (Cédéao), à l’issue d’un sommet virtuel de cette organisation qui n’a pour l’instant pas décidé d’autres sanctions.

Un putsch de plus, une suspension de plus. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a décidé vendredi 28 janvier de suspendre le Burkina Faso de ses instances dirigeantes à l’issue d’un sommet virtuel de l’organisation, faisant suite au coup d’État militaire à Ouagdougou lundi. La Cédéao n’a toutefois pas décidé d’autres sanctions pour l’instant, selon une source diplomatique de l’AFP.

• Sanctions contre le Mali : La Cédéao tente de se justifier

Ce jeudi 27 janvier 2022, l’organisation sous-régionale a publié une longue note technique sur le Mali. Depuis qu’elle a imposé des sanctions économiques et financières au Mali, il y a presque trois semaines, la Cédéao essuie énormément de critiques. Il y a eu ces manifestations monstres dans le pays, il y a deux semaines, mais aussi beaucoup de solidarité exprimée par les sociétés civiles des pays voisins d’Afrique de l’Ouest. Du coup, avec cette note, la Cédéao tente de se justifier, renseigne Rfi.

• Le Rwanda va rouvrir son principal poste-frontière avec l’Ouganda le 31 janvier 2022

L’annonce vient du ministère des Affaires étrangères rwandais, informe Rfi. Depuis le mois de février 2019, Kigali empêchait les Rwandais de passer en Ouganda par la voie terrestre et le commerce transfrontalier était quasiment à l’arrêt. La décision s’inscrit dans un processus de réchauffement des relations très tendues entre les deux voisins.

7- Actu Sports

• Equipe Nationale : Aucun cas positif chez les Lions du Sénégal avant Guinée-Equatoriale

Aucun cas positif au coronavirus n’a été révélé lors des derniers tests passés par les Lions du Sénégal, à 48 heures du quart de finale face à la Guinée-Equatoriale, informe Wiwsport.

Bonne nouvelle, l’Equipe Nationale Sénégal est tout au vert à deux jours avant d’affronter la Guinée-Equatoriale en quarts de finale de la CAN 2021, dimanche à 19h00 GMT, au Stade Ahmadou Ahidjio ! En effet, après les derniers tests Covid-19 effectués sur l’ensemble de l’effectif, aucun joueur n’est revenu positif au virus, comme l’a confirmé la Fédération Sénégalaise de Football (FSF).

« La FSF informe qu’à la suite des tests PCR obligatoires faits ce vendredi 28 janvier 2022, soit 48 heures avant le match officiel Sénégal vs Guinée Equatoriale, comptant pour les 1/4 de finale de la CAN TotalEnergies Cameroun 2021, les résultats de tous les joueurs et membres de l’encadrement technique sont revenus négatifs », peut-on lire sur le communiqué paru ce vendredi soir.

• Can 2021 : Les poulains de Aliou Cissé arrivent à Yaoundé

Après trois semaines passées au Tagidor Garden, le plus grand site de villégiature d’Afrique, l’équipe nationale du Sénégal a quitté l’Ouest du Cameroun pour rejoindre Yaoundé où elle dispute, ce dimanche, son quart de finale contre la Guinée-Equatoriale.

Dans la ville aux sept collines, les Lions du Sénégal ne s’entraîneront pas dans leur hôtel comme à Bangou, mais sur l’un des terrains annexes du stade Olembe, renseigne le correspondant de Emedia à Bafoussam.

Une conférence de presse est prévue le samedi à partir de 16h30 GMT avant une dernière séance d’entraînement au terrain annexe d’Olembe.

• 1/4 de finale Can 2021 – Sénégal/Guinée Equatoriale : Le Sud-africain Victor Gomes au sifflet

L’arbitre sud-africain Victor Gomes a été désigné pour diriger le match devant opposer le Sénégal à la Guinée Equatoriale, dimanche au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), a-t-on appris de la Confédération africaine de football (CAF).

L’officiel sud-africain sera assisté de son compatriote Zakhele Thusi Suwela et Souru Phatsoane du Lesotho, précise la CAF dans un communiqué relayé par nos confrères de l’APS.

Le trio sénégalais dirigé par Maguette Ndiaye et ses habituels assistants El Hadj Malick Samba et Djibril Camara, a été désigné pour officier lors du quart de finale Egypte-Maroc.

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.