Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 12 janvier 2022

1- Mali : Les autorités dénoncent une « violation » de son espace aérien par un avion militaire français

L’Asecna, organisation de gestion des espaces aériens dans une grande partie de l’Afrique, a signalé aux autorités maliennes une violation de leur espace par un avion militaire français, a-t-on appris auprès des autorités aériennes maliennes mercredi.

L’espace aérien malien sujet à controverse. Un signalement effectué mardi 12 janvier par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna) pose la question de l’impact sur les opérations militaires non seulement françaises, mais aussi internationales, de la fermeture par le Mali de ses frontières aériennes (et terrestres), en représailles à des sanctions similaires de la Cédéao.

Dans un communiqué publié mercredi soir, le gouvernement malien assure avoir « dénoncé cette violation de l’espace aérien du Mali(Avec France 24)

2- Cote d’Ivoire : Les sanctions de la Cédéao visant le Mali provoquent des remous politiques

Les sanctions décrétées par la Cédéao à l’encontre de la junte malienne provoquent des remous politiques en Côte d’Ivoire. Quelques heures après l’annonce de cet embargo, après avoir protesté et rappelé ses ambassadeurs dans la région, le Mali a libéré un ancien député soroïste dont l’extradition était demandée par la justice ivoirienne. Par ailleurs, le Parti de Laurent Gbagbo est monté au créneau pour dénoncer ces sanctions.

Le nouveau parti panafricaniste de Laurent Gbagbo « trouve excessives et impertinentes les mesures de rétorsions prises par la Cédéao contre le peuple malien ». Dans un communiqué signé de son porte-parole Justin Koné Katinan, le PPA-CI qualifie aussi « d’inacceptable et dangereuse » ce qu’il considère comme « l’instrumentalisation des institutions financières et bancaires communautaires pour régler des questions politiques internes ».(Avec RFI)

3- Algérie, Maroc et Banque mondiale : autopsie d’une crise de nerfs

Le dernier rapport sur l’économie algérienne de l’institution internationale a fait les frais des tensions entre Alger et Rabat. Récit d’un coup de sang qui témoigne des crispations à l’œuvre au sein du pouvoir algérien.

Un emballement médiatico-diplomatico-politique. C’est ce qu’a produit, malgré lui, le dernier rapport de la Banque mondiale (BM) sur la situation économique de l’Algérie. Publié le 22 décembre, juste avant la période des fêtes de fin d’année, il aurait très bien pu passer inaperçu.(Avec Jeune Afrique)

4- Burkina Faso : Qui est le lieutenant-colonel Zoungrana, l’officier suspecté de préparer un coup d’État ?

Militaire aux compétences reconnues, écrivain à ses heures perdues et proche de l’ancien ministre Cheriff Sy, Emmanuel Zoungrana a été interpellé le 10 janvier. Les arrestations se poursuivent dans son entourage.

Il était réputé comme un des officiers prometteurs de l’armée burkinabè. Une de ses têtes « bien faites », diplômé d’un baccalauréat français option philosophie et qui, sur son temps libre, aime écrire des romans. Auteur de plusieurs ouvrages, le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana a aussi sa propre maison d’édition et est un habitué de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (Filo).(Avec Jeune Afrique)

5- Afrique : L’Algérie pour une transition courte au Mali

Après la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, la France, les Etats-Unis, l’Algérie aussi a demandé à la junte militaire de raccourcir la durée de la transition.

Tous ces acteurs, réclament l’organisation rapide des élections générales qui devraient consacrer le retour des civils au pouvoir. L’Algérie, garante de l’Accord de paix et de réconciliation au Mali, signé en 2015 à Alger, encourage les militaires maliens à « une attitude responsable et constructive ».

Elle juge ainsi « raisonnable et justifiable » une période de transition d’une durée de douze à seize mois. Le président Emmanuel Macron a déclaré que la France et l’Union européenne, dont son pays assure la présidence tournante, soutenaient la « position très claire et ferme » de la Cédéao face aux « dérives de la junte ». Avant d’annoncer d’autres sanctions en perspective. (AllAfrica)

6- Afrique : Levée de la suspension de Twitter au Nigeria

Le gouvernement l’a annoncé mercredi soir et la décision est effective à partir de minuit. Selon les autorités, après plusieurs mois de négociations, Twitter a accepté « toutes les conditions fixées par le gouvernement fédéral » à savoir les questions liées à la taxation et à la gestion des contenus.

Rappelons que le réseau social avait été suspendu il y a sept mois, il était soupçonné d’avoir « une mission suspecte » contre le gouvernement nigérian ainsi que de tolérer sur sa plateforme les messages du chef d’un groupe séparatiste incitant à la violence dans le sud-est du Nigeria.(Avec RFI)

7- Sierra Leone : La grâce présidentielle d’un célèbre magicien fait polémique

La grâce présidentielle du magicien Mbaimba Moiforay alias L.A.C. fait polémique en Sierra Leone. Condamné en 2016 à vingt-cinq ans de prison pour le meurtre d’un DJ célèbre, il a été gracié par le président Julius Maada Bio le 1er janvier à titre d’une  » prérogative de clémence « . L.AC. est donc reparti libre de la prison de Pademba Road à Freetown après avoir purgé seulement un quart de sa peine, une sortie de prison qui suscite la controverse.

Ce devait être une sortie de prison banale, mais depuis dix jours, L.A.C fait couler beaucoup d’encre dans la presse sierra-léonaise. Très connu pour ses spectacles dans lesquels il manipule des serpents, le magicien, ami des stars, préfère aujourd’hui qu’on ne parle pas de lui. (Avec AllAfrica)

La Rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising