Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

SenCaféActu du 06 Décembre 2021

1- Trois cas de variant Omicron : Le Cnge se réunit en urgence ce lundi, le ministère de la santé très remonté contre l’Iressef et l’Institut Pasteur

Face à l’arrivée du variant Omicron au Sénégal, le ministère de la santé se remet sur le pied de guerre. Ainsi, le Comité national de gestion des épidémies (Cnge) se réunit en mode d’urgence ce lundi pour réorienter la riposte, annonce l’Obs.

Le ministère de la santé a aussi tiré les oreilles à l’Iressef et Pasteur, pour avoir annoncé publiquement la découverte du variant Omicron, selon Source A. Diouf Sarr et son staff n’ont pas aimé que les deux Instituts, au nom d’une rude concurrence, finissent par installer le désordre dans un pays qui dispose d’une direction générale de la santé, dont une division de la surveillance des maladies.

2- Locales 2022 : Investi hier, Diouf Sarr déroule son programme

La coalition de la mouvance présidentielle, Benno Bokk Yakkar a organisé, ce dimanche 5 décembre, un grand meeting politique d’investiture des 19 candidats des 19 communes de Dakar. Ce, pour les prochaines élections locales du 23 janvier 2022. Une occasion pour Abdoulaye Diouf Sarr, candidat à la mairie de Dakar de dérouler son programme.

D’entrée en matière, le candidat de Benno Bokk Yakkar pour la ville de Dakar est revenu sur les projets en cours tels que le Bus Rapid Transit (BRT) et le Train Express Régional (TER). Pour dire que ces projets modernes vont très bientôt être inaugurés.

Au sujet du programme, Abdoulaye Diouf Sarr annonce le renforcement de la sécurité dans la capitale, l’amélioration du cadre de vie, la politique sportive, la culture, la politique cultuelle, entre autres points. (Avec Senego)

3- Détection du premier variant Omicron au Sénégal : Ce qu’on sait des raisons du séjour de son porteur

Dakaractu en sait davantage sur la rencontre internationale à laquelle le voyageur qui a fait entrer le variant Omicron au Sénégal était venu participer.

De nos investigations, il résulte qu’il s’agit du 36e congrès de la société d’anesthésie-réanimation d’Afrique francophone (SARAF). Abrité par le musée des civilisations noires à Dakar, ce grand rendez-vous a enregistré la participation de délégations de plusieurs pays de différents continents.

Elle devait permettre de tirer les conséquences de la pandémie Covid-19 pour se projeter sur l’avenir, lit-on dans un communiqué de la présidence de la République. Les organisateurs avaient été reçus par le président de la République qui devait à cet effet présider cette rencontre de haut niveau.

Finalement, c’est le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr qui s’est prêté à l’exercice, accompagné des membres de son staff.

S’agissant du quinquagénaire chez qui le variant a été détecté, des sources renseignent qu’il n’aurait pas été contaminé au Sénégal puisqu’il est entré sur le territoire national en provenance d’un pays de la sous-région avec un test PCR négatif. Tout porterait à croire que c’est en cours de voyage qu’il a contracté la maladie.

C’est alors qu’il devait retourner dans son pays qu’il a été testé positif et pris en charge dans une structure sanitaire de la place. Les séquençages effectués par l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation ont révélé la nouvelle souche B.1.1.529 détectée pour la première fois en Afrique du Sud. L’information a été communiquée aux autorités sanitaires du Sénégal en bonne et due forme…

4- Couleurs et Symboles de Defar Sa Ngokh récusés : Adama Faye conteste la décision de Félix Diome

Le ministre de l’Intérieur récuse les couleurs et les symboles de la coalition Défar sa Ngox.   Cela, à travers la lettre N°3378 du 01er décembre 2021. 

Suffisant pour que Adama Faye, plénipotentiaire national de la coalition conteste la décision.

« Monsieur le ministre de l’Intérieur, nous ne sommes pas surpris du contenu de votre lettre dans laquelle vous nous enlevez de force nos couleurs et nos symboles sans raisons objectives et sans bases juridiques valables. Dans cette dernière, vous insinuez que les couleurs et symboles de notre coalition Defar Sa Gokh ressemblent à ceux de votre coalition Benno Bokk Yakaar. En clair, vous signifiez que notre jaune soleil imite votre marron, que notre rouge bordeaux ressemble à votre beige et que notre mulet ailé ressemble à votre tête de cheval » écrit Adama faye dans la lettre de protestation.

 La coalition Defar sa Gox reproche au ministre de l’intérieur d’être juge et partie. « La charge d’arbitrer en cas de ressemblance de couleurs vous revient mais il devrait s’agir d’un jugement propre, honnête, objectif et légal. Nous n’acceptons pas votre arbitrage et nous allons nous référer aux juridictions compétentes. »

« Si le problème de ressemblance se pose entre deux partis politiques, alors la solution sera simple, la loi de la priorité revient de droit au parti le plus ancien parmi les deux, mais vous savez autant que nous que la durée d’existence légale d’une coalition de partis est bien définie et qu’elle est bornée, que la borne inférieure coïncide au jour de notification de cette dernière auprès du préfet ou sous-préfet et que la borne supérieure est le jour du vote des élections auxquelles la notification est relative. Vous savez aussi que dans toute l’étendue du pays, notre coalition Defar Sa Gokh a fait notifier son existence auprès de l’autorité bien avant votre coalition Benno Bokk Yakaar ». (Avec Seneweb)

À DÉCOUVRIR

5- Les élèves vont apprendre dans les langues nationales : Le wolof, le pulaar et le sereer introduits à l’école, annonce Mamadou Talla

Le ministre de l’éducation nationale Mamadou Talla, devant l’Assemblée nationale, a manifesté son souhait d’ancrer les élèves dans nos principes et valeurs républicaines, culturelles, religieuses et linguistiques. Pour lui, les élèves doivent connaître leur histoire et leur patrimoine à travers les grandes figures religieuses et culturelles de notre pays.

Par ailleurs, il souligne que les langues nationales vont être introduites dans le système pour que nous puissions avoir un modèle. « Il est montré que tous les élèves qui étudient à partir de leurs langues nationales réussissent pour beaucoup plus facilement. Nous avons commencé à enseigner nos langues à l’école dans les trois premières années en Pular, en sérère, en wolof et nous irons au-delà « , a-t-il révélé. 

Mamadou Talla de mentionner que ce projet de budget va les aider à installer des LINEQ (Lycée d’Intégration Nationale pour l’Équité et la Qualité) entièrement consacrés à la Science appartenant à tout le Sénégal. Il précise que l’admission à ces lycées se fait par voie de concours…(Avec Dakaractu)

6- Actu internationale

• Gambie : Barrow réélu officiellement Président

Adama Barrow a été officiellement réélu Président en Gambie, ce dimanche, selon une annonce de la Commission électorale indépendante.

Le Président sortant totalise 457 519 voix. Contre 

238 253 voix pour son principal opposant Ousseynou Darboe. (Source : Eli Ndao de France 24)

• Niger : La police empêche le rassemblement contre la présence de troupes étrangères dans le pays

Au Niger, la manifestation avait d’abord été autorisée par la justice, avant d’être finalement interdite en appel. La coalition Tournons La Page (TLP) voulait tout de même manifester pour dénoncer la présence de troupes étrangères dans le pays mais la police a bouclé les principales places, à Niamey, empêchant tout rassemblement. (Avec RFI)

• Sahel : Barkhane face à une vague d’hostilité

L’engagement français au Sahel fait face à une hostilité de plus en plus visible comme en témoignent les violentes manifestations qui ont émaillé, la semaine dernière, le passage d’un convoi logistique de la force Barkhane au Burkina et au Niger. C’est la première fois, selon plusieurs observateurs du conflit, que la contestation de la présence française est aussi évidente. (Avec RFI)

7- Actu Sports

• Papa Sow blessé à la tête avant d’affronter son adversaire Siteu, le combat annulé

Le combat de lutte tant attendu qui devait opposer Siteu à Papa Sow, ce dimanche, à l’arène nationale, a été annulé à la dernière minute. Papa Sow a reçu un coup à la tête avant d’affronter son adversaire.

Selon un des médecins, « Papa Sow ne peut pas affronter Siteu parce qu’il a perdu beaucoup de sang et sa tête lui fait mal à cause de coup dur. Et d’ajouter qu’actuellement il n’est pas lucide et c’est un risque s’il décide de lutter. »

De son côté, le promoteur, Pape Abdou Fall a confirmé cette information. Sur le plateau de ITV, il a annoncé que Papa Sow a quitté l’arène nationale et qu’il ne pourra pas lutter contre Siteu. C’est une triste soirée que les amateurs de la lutte ont vécu ce dimanche, à l’arène nationale. (Avec Igfm)

• Supposée réponse de Aliou Cissé à Jurgen Klopp : La FSF dément

Des propos attribués à Aliou Cissé ont fait le tour du web ces dernières heures. Dans cette déclaration, le sélectionneur national a donné une réponse musclée à Jurgen Klopp qui s’en prenait à la Can. Mais il n’en est rien, Aliou Cissé n’a jamais tenu de tels propos, précise la Fsf. (Avec Senego)

• Real Madrid : Karim Benzema souffre d’une blessure aux ischio-jambiers

Les examens passés ce dimanche ont confirmé que Karim Benzema souffre d’une blessure sans gravité aux ischio-jambiers de la cuisse gauche. Il doit repasser une IRM lundi pour évaluer la nature exacte de sa blessure et la durée de son indisponibilité. Il est d’ores et déjà forfait contre l’Inter Milan, mardi, en Ligue des champions. (Avec Senego)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot

// end advertising