Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top 5 du 21 Octobre 2021

1- Détournement de 1,5 milliard à la Lonase : Le Dg dépose une plainte !

Lat Diop, le Directeur général de la Lonase, a  déposé une plainte sur la table du procureur de la République pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics.

Ladite plainte, pour le moment, porte sur la somme de 1,5 milliard de Fcfa, selon Libération. Le journal renseigne que la Direction du contrôle mise en place à la Lonase, a décelé que durant plusieurs années, et bien avant l’arrivée de Lat Diop, des sommes ont été détournées à travers des gagnants fictifs sur les différents jeux de la Lonase. Exemple : si le nombre de gagnants du Pmu était de 100, ce chiffre était porté, sur la base de faux, à 150. Le « gain » des 50 «gagnants» finissait ainsi dans les poches de la mafia interne.

« ll y’a des pressions énormes car beaucoup de personnes, et pas n’importe lesquelles, sont impliquées. Mais Lat Diop a systématiquement refusé de céder. Il est décidé à aller jusqu’au bout parce que ce sont les deniers publics», soufle une source à Libé. L’enquête devrait être confiée à la Division criminelles (Dic)à travers un soit- transmis du ministère public. (Avec Igfm)

2- « Un manque de respect notoire », ce qui s’est passé à Tivaouane qui a énervé Sonko, Khalifa Sall, Barth et Cie

Lors de la célébration du Gamou aux Champs des courses de Tivaouane, les ténors de la coalition Yewwi Askan Wi (YAW) dont Ousmane Sonko, Khalifa Sall, Barthélémy Dias, Aida Mbodj, Ahmet Aidara…, ont fait une délégation pour aller rencontrer le guide des Moustarchidines, Serigne Moustapha Sy. Mais leur voyage dans la ville sainte est loin d’être celui qu’ils espéraient, d’après Le Quotidien.

D’après le journal, ces leaders de YAW se sont rendus au domicile de Serigne Moustapha Sy après leur arrivée à Tivaouane. Mais au lieu de les accueillir, le guide religieux a invoqué un agenda chargé et d’autres contraintes pour laisser son fils, Mame Cheikh Tidiane Sy, recevoir ses hôtes. Un premier accroc sans trop d’importance pour Sonko, Khaf et Cie.

D’après la source, certains n’ont pas manqué de pester contre ce qu’ils assimilent à «un manque de respect notoire». Au point que certains d’entre eux se sont interrogés à voix hau­te : «Mous­­tapha Sy est connu pour ses changements d’humeur et d’orientation. Son attitude cacherait-elle un quelconque revirement prochain ?», rapporte Senenews.

3- ​L’ecstasy, la drogue en forme de bonbon qui risque de faire des ravages dans les écoles

Commercialisé le plus souvent sous forme de comprimés de couleurs avec des motifs ou un logo, prêts à être avalés, l’ecstasy ressemble à des bonbons. Vendue au début dans les boites de nuit, cette drogue est aujourd’hui commercialisée dans de petits sachets un peu partout au Sénégal. Avec l’année scolaire qui débute, les parents ont été appelés à être plus vigilants.

À DÉCOUVRIR

Selon « Les Échos », il n’y a pas encore de statistique officielle, mais les élèves ont commencé à succomber à la tentation de cette drogue. Dans certains lycées dakarois, ils consomment ce produit nocif même devant les portails de leurs établissements a révélé le journal.

Appelée « la pilule de l’amour », elle agit sur le système nerveux central et à tendance à désinhiber, rendre empathique et limiter la fatigue. D’après Dr Abdou Khadre Dieng, psychiatre « la consommation de l’ecstasy peut entraîner une arythmie cardiaque ou arrêt cardiaque. Sur le plan physiologique, elle peut occasionner une déshydratation pouvant évoluer jusqu’à une insuffisance rénale, la mort par overdose », a expliqué Dr Dieng. (Avec Pressafrik)

4- Wari expulsé de ses locaux

La descente aux enfers de Wari se poursuit. L’entreprise de Kabiru Mbodj a été expulsé de ses locaux.

Sur requête de l’Agence de régulation des postes et des télécommunications (Artp), le juge des référés a statué sur l’affaire Wari. Il a constaté la fin du bail liant l’Artp et la société Africa Technologies Sau (ex Wari technologies) avant d’ordonner son expulsion des lieux loués sis au 20 rue Amadou Assane Ndoye X Saint Michel à Dakar, resneigne Libération. Wari technologies et Wari travel doivent au total 39,6 millions de Fcfa à l’Artp qui compte recouvrer cette somme après avoir obtenu leur expulsion. (Avec Igfm)

5- Kolda : Le préfet du département fait retirer les cahiers portant effigie de Mame Boye Diao

Le préfet du département de Kolda a décidé de mettre fin à ce qu’on pourrait appeler « les cahiers de la polémique ». En effet, le directeur des domaines, responsable politique de l’APR, candidat à la candidature pour la mairie de Kolda, avait voulu offrir aux potaches de sa ville des fournitures scolaires, afin de leur permettre de passer une rentrée des classes sans grosses difficultés.

Mais mal lui en prend, car ce dernier a eu la mauvaise idée de mettre sa photo sur la couverture des cahiers. Suffisant pour susciter la colère des organisations de la société civile, des acteurs politiques et aussi des syndicats d’enseignants.

Certainement très sensible à la polémique soulevée par ces cahiers, le préfet du département de Kolda, a demandé à l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kolda, de ne pas distribuer ces fameux cahiers.

Ce qu’il faut dire c’est que fort heureusement ces cahiers depuis leur réception n’avaient pas encore été distribués et avaient été gardés en lieu sûr dans une école de la place.

Sur instruction du préfet donc, ces cahiers ont finalement été récupérés par l’IEF et ne seront point distribués. En tout cas, pas dans leur présentation actuelle… (Avec Dakaractu)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot