Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 17 Octobre 2021

1- Présidentielle au Cap-Vert ce dimanche 17 Octobre 2021 : Qui pour succéder à Jorge Carlos Fonseca ?

Quelque 400 000 électeurs sont appelés aux urnes. Sept candidats sont en lice, un record. Parmi eux, deux anciens Premiers ministres issus des principaux partis qui dominent la vie politique : Carlos Veiga du Mouvement pour la démocratie (MPD, libéral), et José Maria Neves du PAIGC, ancien parti unique.

le Cap-Vert est habitué des scrutins apaisés. Une « maturité politique » saluée par la mission d’observation de la CEDEAO qui déploie 71 personnes ce dimanche. L’Union africaine, de son côté, a dépêché 30 observateurs, informe RFI.

2- Gambie : Le rapport de la Commission Vérité et Réconciliation, enjeu de la présidentielle ?

« Never again », « plus jamais ça » ont scandé samedi 16 octobre des centaines de manifestants à Banjul, la capitale de la Gambie. Une manifestation de soutien aux victimes de l’ancien régime et pour demander justice pour les crimes commis sous la présidence de Yahya Jammeh. Alors que la présidentielle du 4 décembre approche, la Commission Vérité, Réconciliation et Réparation a reporté il y a deux semaines et demi pour la troisième fois la remise de son rapport, renseigne RFI.

3- Côte d’Ivoire : Le congrès du nouveau parti de Laurent Gbagbo fait salle comble

Quatre mois après être rentré en Côte d’Ivoire, l’ancien président lance officiellement son nouveau parti à l’occasion d’un congrès constitutif qui s’est ouvert ce samedi 16 octobre à Abidjan.

Il a plus de trois heures de retard sur l’horaire. Laurent Gbagbo fait son entrée dans la salle comble du Palais des congrès de l’hôtel Ivoire d’Abidjan, sous les acclamations et les vivats des cadres de son futur parti. Le ban et l’arrière-ban des « Gbagbo ou Rien » sont là, ainsi que les représentants d’autres partis, amis mais pas seulement.

Ainsi, la présence d’Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, a surpris certains congressistes. (Avec RFI)

4- Libye : L’Unicef appelle à relâcher un millier de femmes et d’enfants détenus

En Libye, deux semaines après l’arrestation de milliers de migrants par les autorités libyennes, l’Unicef appelle Tripoli à relâcher les femmes et les enfants retenus dans plusieurs centres de détention.

Début octobre, les autorités ont mené un raid antidrogue dans un quartier pauvre de la capitale. Environ 5 000 personnes – des migrants, des demandeurs d’asile – ont été arrêtées et envoyées dans des centres de détention de la capitale. Parmi eux, il y aurait 751 femmes et 255 enfants, dont une trentaine de nourrissons, selon l’agence des Nations unies pour l’enfance. (Avec RFI)

5- Tchad : L’ex-chef rebelle Baba Laddé nommé directeur des renseignements généraux

Au Tchad, les services de renseignement ont un nouveau chef. Il s’agit de Abdelkader Mahamat, un ancien chef rebelle, plus connu sous le nom de Baba Laddé. Ce dernier a été nommé, jeudi 14 octobre, directeur général des renseignements généraux, une nomination qui représente pour Baba Laddé, un retour en grâce, informe RFI.

6- Soudan : A Khartoum, forte mobilisation pour réclamer le «retour des militaires» au pouvoir

Des milliers de manifestants sont descendus samedi 16 octobre dans les rues de Khartoum en face du palais présidentiel où siègent les autorités de transition. Venus de tout le pays, ils ont répondu à l’appel d’une faction dissidente au sein des forces pour la liberté et le changement.

Dans les rues de Khartoum, de nombreux manifestants, dont des partisans du régime déchu d’Omar el-Béchir, demandaient que le pouvoir revienne totalement entre les mains des militaires. Dans la foule, le message est plutôt clair : « On ne veut pas des civils, mais le retour des militaires ». (Avec RFI)

7- Recep Tayyip Erdoğan se rend sur le continent africain, étapes prévues en Angola, Nigeria et Togo

Le président turc entame, ce dimanche 17 octobre, une visite sur le continent africain qui dure jusqu’à mercredi. Recep Tayyip Erdoğan est attendu en Angola aujourd’hui. Il se rendra ensuite au Nigeria, puis au Togo.

Pour Jean Marcou, titulaire de la chaire Méditerranée-Moyen Orient à Sciences Po Grenoble, les tournées qu’effectuent régulièrement en Afrique le président ou de hauts responsables turcs montrent la place du continent africain dans la politique étrangère de la Turquie. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot