Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 16 Octobre 2021

1- Burkina Faso :

Ouverture du Fespaco 2021, le cinéma africain en mode de résistance et de renouveau

D’abord annulée, ensuite repoussée, elle devient enfin réalité. La 27e édition du Fespaco a bravé les tempêtes de la pandémie et du terrorisme et ouvre ce samedi 16 octobre ses portes à Ouagadougou. Pendant huit jours, le plus grand festival du cinéma africain et de sa diaspora célèbre dans la capitale du Burkina Faso le septième art avec une sélection de 239 films en provenance de 50 pays et l’espoir d’un renouveau. (Avec RFI)

L’hommage présidentiel à Thomas Sankara, assassiné il y a 34 ans

Roch Marc Christian Kaboré a célébré la mémoire du capitaine Thomas Sankara et de ses douze collaborateurs assassinés le 15 octobre 1987, lors du coup d’État qui a porté Blaise Compaoré au pouvoir. C’était en présence de plusieurs personnalités, des présidents d’institutions nationales et internationales, du Comité international mémorial Thomas Sankara (CIMTS) et des parents des victimes de ce drame. Le Ghana était représenté par le fils du défunt président John Jerry Rawlings. (Avec RFI)

2- Guinée Bissau / Embaló: «Depuis que je suis président, il n’y a plus de trafic de drogue en Guinée-Bissau»

Le président de la République de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a rencontré le président français à Paris, le vendredi 15 octobre 2021. L’occasion pour Emmanuel Macron de le féliciter pour la lutte menée en Guinée-Bissau contre le trafic de drogue et la corruption, mais aussi pour sa médiation auprès des nouvelles autorités de Guinée depuis le renversement d’Alpha Condé. Umaro Sissoco Embaló a également nié toute préparation de coup d’État en cours, au lendemain des déclarations du patron de l’armée bissau-guinéenne à ce propos devant la police militaire à Bissau. (Avec RFI)

3- Mali : Les élections menacées par l’offensive de la Katiba Macina dans le centre?

La situation sécuritaire se dégrade tragiquement dans le pays. Depuis plusieurs semaines, la Katiba Macina d’Amadou Kouffa, membre du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, le Jnim d’Iyad Ag Ghaly, est à l’offensive dans plusieurs secteurs du centre du pays : Gourma, pays Dogon, cercles de Niono et de Djenné… Les populations civiles en font les frais et cette situation sécuritaire alarmante est invoquée par les autorités pour justifier une éventuelle prolongation de la durée de la transition. (Avec RFI)

4- Au Cap-Vert, la Commission électorale tire un bilan satisfaisant de la campagne présidentielle

À partir de ce samedi 16 octobre minuit (1h du matin TU), plus de meetings ni de déclarations politiques avant l’élection présidentielle de ce dimanche 17 octobre. Sept candidats sont en lice pour succéder au président Jorge Carlos Fonseca, qui achève deux mandats consécutifs. Même si le chef de l’État a des pouvoirs limités dans l’archipel, la campagne a suscité de l’engouement. (Avec RFI)

5- Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo s’apprête à lancer son nouveau parti

Ce week-end, l’ancien président ivoirien porte sur les fonds baptismaux son nouveau parti. Laurent Gbagbo a décidé en août de laisser le FPI, qu’il qualifie d’« enveloppe vide » à Pascal Affi N’Guessan. Le FPI est déchiré depuis 2014 entre les partisans d’Affi N’Guessan, président du parti reconnu par la justice, et une frange restée fidèle à Laurent Gbagbo. Ces derniers quittent donc le FPI pour fonder leur propre formation qui – sauf coup de théâtre – devrait s’appeler « PPA-CI ». (Avec RFI)

6- Sahara occidental : Extrême tension entre Rabat et Alger

L’Algérie a annoncé, jeudi 14 octobre, le décès d’un soldat lors d’une patrouille près de la frontière marocaine, non loin de Tlemsane, à l’ouest du pays. Deux autres officiers ont également été blessés. Le véhicule des gardes-frontières a heurté un engin explosif artisanal. Il s’agit d’un « lâche attentat » a réagi Alger dans un communiqué du ministère de la Défense. L’armée ne désigne pas de coupable mais des médias algériens accusent clairement le voisin marocain. Cet attentat intervient dans un contexte d’extrême tension entre Rabat et Alger. (Avec RFI)

7- Soudan : Le Premier ministre Abdalla Hamdok refuse de se plier à la demande des militaires

Abdalla Hamdok a annoncé qu’il ne dissoudrait pas le gouvernement afin d’en former un autre. C’est le général Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan, président du Conseil souverain de transition, qui a formulé officiellement cette demande lors d’une réunion, ce jeudi 14 octobre. Ce développement intervient alors que la tension a atteint son comble entre les militaires et les civils qui se partagent le pouvoir de transition. Dans le même temps, des appels à manifester ont été lancés pour ce samedi 16 octobre. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot