Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 12 Octobre 2021

1- Burkina Faso : Le procès des auteurs présumés de l’assassinat de Sankara renvoyé au 25 octobre

Le procès des auteurs présumés du meurtre, pendant le coup d’État de 1987, du révolutionnaire burkinabè Thomas Sankara, alors président du pays âgé de 37 ans, a été renvoyé ce lundi au 25 octobre prochain, à la demande de deux avocates de la défense, qui ont demandé plus de temps pour consulter les pièces du dossier, renseigne RFI.

2- L’armée malienne accusée d’exactions à Sofara

Selon diverses sources locales contactées par RFI, l’armée malienne aurait procédé à des arrestations arbitraires et à des exécutions extra-judiciaires dans la localité de Sofara, cercle de Djenné, dans la région de Mopti. L’armée malienne dément, tandis que des vidéos au contenu particulièrement violent circulent sur les réseaux sociaux.

3- Quinze Nigérians échappent à leurs ravisseurs jihadistes

Six femmes et neuf enfants enlevés par des jihadistes à leurs communautés chrétiennes du nord-est du Nigeria ont échappé à leurs ravisseurs, marchant six jours à travers le bush vers la liberté, a annoncé lundi une fonctionnaire locale.

Ces 15 personnes avaient été capturées il y a plusieurs mois, selon Zuwaira Gambo, commissaire aux droits de femmes de l’Etat de Borno. (Avec Africanews)

4- Attaque de Kouré au Niger : Le juge d’instruction a reçu les familles des victimes françaises

Au Niger, en août 2020, sept humanitaires de l’ONG Acted, six Français et un Nigérien, ainsi que leur chauffeur, étaient massacrés à Kouré, une réserve animalière située à 60 km de la capitale Niamey. Deux procédures judiciaires sont ouvertes, au Niger et en France. Et dans la partie française, les parties civiles ont pu rencontrer pour la première fois le juge d’instruction en charge de l’enquête, rapporte RFI.

5- « Il n’y a plus de routes ! » : Trois jours de deuil après le naufrage sur le fleuve Congo

En République démocratique du Congo (RDC), la province de la Mongala a décrété un deuil de trois jours depuis hier, lundi 11 octobre, une semaine après un terrible naufrage sur le fleuve Congo. Au moins 61 corps ont été repêchés et il y a seulement une quarantaine de rescapés, informe RFI.

6- L’audience de confirmation des charges contre l’ex-Seleka Mahamat Saïd s’ouvre à la CPI

Les audiences de confirmation des charges visant l’ex-milicien de la Seleka, Mahamat Saïd, s’ouvre ce 12 octobre devant la Cour pénale internationale (CPI). Cet ancien milicien est suspecté de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en 2013 et 2014. C’est la première fois qu’un ex-membre de la Seleka fait face aux juges de la Cour. 

Dès le début de l’enquête visant les crimes en Centrafrique, le bureau du procureur avait assuré qu’il ciblerait les deux camps : Seleka et anti-Balaka. Parfois critiqué pour ne poursuivre que le camp vainqueur, comme en Côte d’Ivoire ou en Ouganda, l’accusation avait donc promis une justice pour tous. (Avec RFI)

7- Soudan : Le processus de transition plongé dans une grave crise politique

Lundi 11 octobre, le président du Conseil souverain, le général Abdel Fattah al-Burhan a exigé la dissolution du gouvernement. En théorie, il n’en a pas le pouvoir, c’est au Premier ministre Abdalla Hamdok que revient une telle décision. Mais cette déclaration met de l’huile sur le feu alors que le ton monte encore un peu plus chaque jour entre civils et militaires qui se partagent le pouvoir. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot