Le Café qui réveille l'Info
bdsm dominant edging sub and sucks his dick.www.weneedporn.online
jachub
bizontube

Top Actu Afrique : L’essentiel de l’actualité du continent du 11 Octobre 2021

1- Assassinat de Thomas Sankara : Un procès historique qui s’ouvre ce lundi 11 Octobre à Ouagadougou

Ce lundi 11 octobre, la justice militaire ouvre à Ouagadougou, au Burkina Faso, le procès de l’assassinat de Thomas Sankara. Le leader de la révolution burkinabè, qui a pris le pouvoir par un coup d’État en 1983, a été tué avec 12 de ses collaborateurs, le 15 octobre 1987. Trente-quatre ans après les faits, ce procès peut enfin avoir lieu et les enjeux sont importants.

Des mesures exceptionnelles de sécurité ont été prises pour le bon déroulement de ce procès historique. Tout le quartier Ouaga 2000 sera sous haute surveillance. « La circulation sera perturbée » prévient le capitaine Souleymane Coulibaly, membre de la cellule sécurité.  (Avec RFI)

2- Pandora Papers : Au Niger, révélations sur des attributions douteuses de permis miniers à des sociétés russes

Une enquête publiée au Niger ce week-end fait des révélations sur l’attribution de permis miniers à des sociétés russes. Hommes d’affaires russes, magnat sénégalais de l’architecture, société offshore : le journaliste nigérien Moussa Aksar, membre de la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest, et membre du Consortium international des journalistes d’investigation (à l’origine des Pandoras papers), décrypte ce qu’il qualifie de « manège incestueux ». (Avec RFI)

3- Bénin : L’avocat de l’activiste nigérian Sunday Igboho alerte sur l’état de santé de son client

Un des avocats de l’activiste nigérian Sunday Adeyemo Igboho, en détention préventive « pour association de malfaiteurs se préparant à commettre des crimes au Bénin », affirme qu’à ce jour le Nigeria, pays d’origine de son client, n’a formulé aucune demande d’extradition du séparatiste. Il s’inquiète par ailleurs pour son état de santé. (Avec RFI)

4- Le président Tebboune exige de la France le « respect total de l’État algérien »

Un éventuel retour de l’ambassadeur d’Algérie en France, rappelé au début du mois à Alger après des propos critiques du président Emmanuel Macron, est « conditionné au respect total de l’État algérien » par Paris, a déclaré dimanche 10 octobre le président algérien Abdelmadjid Tebboune. 

Le retour de l’ambassadeur d’Algérie en France « est conditionné au respect de l’Algérie, le respect total de l’État algérien. On oublie qu’elle a été un jour une colonie française (…) L’Histoire ne doit pas être falsifiée », a déclaré Abdelmadjid Tebboune à des médias algériens, dans sa première déclaration publique en réaction aux propos du président français. (Avec RFI)

5- Vaccin antipaludique : Au Kenya, les résultats de la phase pilote jugés encourageants

Le vaccin antipaludique dont l’OMS a recommandé mercredi dernier « le déploiement massif » est déjà une réalité dans certaines régions. Le pays est l’un des trois –  aux coté du Malawi et du Ghana – à avoir participé à la phase pilote d’introduction de ce vaccin. A Nairobi, on juge les résultats de cette phase pilote encourageants. Non seulement parce qu’elle a permis une réduction de 30% des formes graves de la maladie, selon l’OMS, mais aussi parce que ce nouveau vaccin a été globalement bien accepté par les populations. (Avec RFI)

6- Soudan : La visite d’une délégation militaire en Israël fait polémique

Une délégation de militaires soudanais s’est rendue secrètement en Israël la semaine dernière. Plusieurs sources diplomatiques l’ont confirmé ce week-end. Mais au Soudan la population ne voit pas forcément d’un bon œil ce rapprochement avec Israël, qui semble surtout contenter en haut lieu, les états-majors. Cette dernière visite fait donc polémique.

Vu de Khartoum, c’est une visite très controversée, car la délégation soudanaise était menée par le frère de Mohammad Hamdan Dagalo, plus connu sous le nom de Hemedti. Ce dernier est le vice-président du Conseil souverain et le commandant d’une puissante milice paramilitaire au Soudan. Son frère était accompagné de plusieurs officiers dont notamment le chef de l’Industrie de la Défense soudanaise. (Avec RFI)

7- Afrique du Sud : Très polluante, Eskom face au défi de la transition énergétique

L’entreprise énergétique la plus polluante au monde est sud-africaine. Il s’agit d’Eskom le fournisseur d’électricité public qui produit 75% de l’électricité grâce à la combustion de charbon. Cette technique émet du dioxyde de soufre, très polluant. Malgré cette mauvaise notoriété, le ministre de l’Énergie a dit craindre qu’une transition énergétique précipitée puisse faire s’effondrer l’économie sud-africaine très dépendante du charbon. À trois semaines de la COP26, la production énergétique sud-africaine devrait être un enjeu de la conférence sur le climat. (Avec RFI)

La rédaction de SenCaféActu

Les commentaires sont fermés.

film semi korea quest for her sexy booty.
antarvasna
harcore milky deepthroat.tokyo hot